Pyrénées : L'ourse Hvala a donné naissance a deux oursons en 2007

L'ourse Hvala est sortie de sa tanière avec deux petits oursons. Hvala était la dernière ourse encore en hibernation et la dernière possibilité pour avoir des naissances d'oursons en 2007.

L’ourse Hvala avait été relâchée dans les Pyrénées le 17 mai à Arbas. Les oursons sont nés sur la commune de Melles en Haute-Garonne, lieu des premiers lâchers d'ours en 1996-1997. Nés durant l'hiver, probablement au mois de janvier selon Pierre-Yves Quenette (ONCFS) , responsable de l'Equipe Technique Ours, les oursons pèsent entre 4 à 5 kilos chacun. Hvala a été observée en leur compagnie en train de s’alimenter et de se reposer. Les deux oursons étaient très actifs autour de leur mère.

Un suivi télémétrique régulier tout au long de l'hiver avait permis de localiser le site de la tanière de Hvala mais l'ourse n'avait présenté aucun signe d'activité significatif au cours du mois d'avril. De nombreux affûts ont été nécessaires avant qu'un membre de l'Equipe Technique Ours puisse observer l'animal en activité près de son site d'hibernation. "Nous savions précisément où elle était grâce à son émetteur mais nous n'arrivions pas à la voir", a expliqué à l'Associated Press Pierre-Yves Quenette en saluant cette "bonne nouvelle" qui montre que "malgré son déplacement et sa réintroduction dans un autre pays", l'ourse "a réussi à bien s'adapter à son habitat et même à se reproduire".

L'ADET a bien évidement réagit favorablement à cette naissance d'oursons:  «Il s’agit d’une excellente nouvelle et une preuve supplémentaire de la bonne adaptation des ours slovènes dans les Pyrénées. Pour fêter la naissance des oursons de Hvala, l'Association Pays de l'Ours-ADET, partenaire local de l’Etat pour la réintroduction de l’ours dans les Pyrénées, lance une grande opération "Baptisez les oursons"!» Chacun peut proposer des noms pour baptiser les oursons de Hvala nés cet hiver.

Dans un communiqué, la ministre de l'Ecologie Nelly Olin "se réjouit de la naissance de deux oursons" dans les Pyrénées, une "bonne nouvelle en faveur de la biodiversité". Selon l'Equipe Technique Ours, entre 15 et 20 plantigrades évoluent aujourd'hui dans le massif pyrénéen.

L'ADET rappelle que de tout temps les hommes ont baptisé des ours dans les Pyrénées :

L’ours a toujours été assez proche de l’homme pour que nous ressentions le besoin de les baptiser individuellement. Perpétuer cette tradition, avec des moyens modernes, est une manière de faire vivre la culture pyrénéenne. Voilà une bonne nouvelle pour les associations de défense de la tradition pyrénéenne, qui bien sûr vont... regretter ces naissances de petits ours.

La France à la chance de pouvoir adopter deux petits oursons en 2007. Deux autres petits "Knut". HVALA à la Slovénie pour ce beau cadeau (prononcer "Walla", ce qui signifie "Merci" en slovène), à Nelly Olin pour sa perséverance et félicitation à la Commune de Melles et à Carla BRUNI et Stéphane SANSEVERINO qui parrainnent l'ourse Hvala.

Les oursons, deux femelles seront baptisé Pollen et Bambou.

Commentaires