Le chiffrage 2006-2008

Pour l’évaluation ab initio nous ferons référence uniquement aux deux années 2006 et 2007.

Le financement du programme pastoral stricto sensu

Sur cette période, une part significative des crédits d'Etat destinés au PSEM proviennent du MEDAD ; en effet pour 2006 et 2007, ils se montent respectivement à 991.350€ et à 1.004.189€ et financent les actions des postes :

  • indemnisation des dommages, aides au gardiennage, achat et utilisation de matériels,
  • achat et animation pour les patous,
  • héliportages et portages par bât,
  • techniciens pastoraux itinérants.

Pour mémoire, ces crédits représentent donc près de la moitié de l’ensemble des crédits du MEDAD consacrés aux deux plans (soit, pour l'autre plan, respectivement en 2006 et 2007 1.863.111 € et 1.946.869 €).

Sur la même période, les crédits destinés au pastoralisme (gardiennage, animation et diagnostics) provenant du MAP et délégués sur le BOP 154 se montent respectivement à 850.000 € et 1.043.000 €, mais avec des engagements effectifs de seulement 620.000 € pour chaque année (Tableau en Annexe 3), et ceux du FNADT sur le BOP 112 s'élèvent respectivement à 307.156 € pour 2006 et à 311.613 € pour 2007.

L'augmentation de l'enveloppe constatée des crédits MAP pour 2007 est de 400.000 € ; cette dernière est destinée uniquement aux améliorations pastorales.

Le financement de l’appui aux filières

L'appui aux filières du massif a été financé en 2006 par le MAP sur le BOP 227, via les Offices pour un montant de 391.900 €, ainsi que par le FNADT sur le BOP 112 pour un montant de 424.046 €, soit un total de 815.946 €.

En 2007, c'est le FNADT qui est intervenu très majoritairement dans le cadre de la nouvelle convention de massif, à hauteur de 400.345 €, essentiellement pour financer les opérateurs des filières ainsi que la Mission Agro-Alimentaire des Pyrénées (MAAP), en lieu et place des financements des Offices que le MAP n’a pas reconduits pour le massif dans le cadre du nouveau CPER. Une enveloppe de 75.000 € a été dégagée en urgence en fin d’année par la DRAF sur le BOP 154 pour éviter notamment le dépôt de bilan de l’UPRA ovine Pyrénées centrales et du CRIOPYC consécutif à l’arrêt brutal des subventions du MAP, soit un montant total pour 2007 de 475.345 €.

Source : "Évaluation à mi-parcours du plan de restauration et de conservation de l'ours brun dans les Pyrénées françaises 2006-2009" et "Évaluation  ab initio du plan de soutien à l'économie agro-sylvo-pastorale pyrénéenne 2006-2013".

Commentaires de la Buvette

Je vous explique : Tu as deux trucs éclairés par un machin lumineux. Si les deux trucs et le machin se trouvent alignés, truc1 intercepte la lumière de machin, conséquemment, truc2 se trouve dans l'ombre de truc1 et truc1 verra sa silhouette projetée à la surface  de truc2. Ah non, ça c'est l'eclipse. Qui a une aspirine?

Commentaires