Tir de l'ours Balou en Ariège : réaction du FIEP

Nul doute que la relaxe du chasseur qui avait tué Cannelle et le manque de poursuites contre celui qui avait tiré Mellba, incitent certains chasseurs à ne pas changer de comportement et à continuer à tirer «d’instinct» sur ce qui se présente.

Par ailleurs, les chasseurs de cette commune ont-ils été avisés de la présence de cet ours qui aurait été localisé dans le secteur par l’ETO la veille ?

Le FIEP Groupe ours Pyrénées se réserve le droit d’entamer des poursuites au vu des compléments d’information qui seront connus dans les jours qui viennent.

D’ores et déjà, il repose au Ministère de l’Ecologie la question du remplacement des ours lâchés en 2006 et morts (Palouma et Francka) et des ourses tuées en Béarn (Cannelle et Claude) ainsi que celle de l’absence de nouvelles sur l’ours (Boutxy) percuté par un minibus en Ariège il y a quelques semaines.

Le FIEP Groupe ours Pyrénées se félicite de s’être battu et d’avoir obtenu de l’Etat que pour la saison de chasse 2008-2009 soient rétablies des zones sans battues automnales sur un certain nombre de sites vitaux pour l’ours en Béarn. Elles avaient été supprimées en 2005.

Le Plan de restauration doit se poursuivre par des lâchers réguliers destinés à remplacer systématiquement les animaux tués accidentellement ou volontairement afin de dissuader ceux qui voudraient tuer des ours pour faire échouer le Plan de restauration qui pour le moment n’a même pas remplacé les animaux éliminés par l’homme ou accidentés.

On est loin de la reconstitution d’une population viable sur le massif pyrénéen.

Source : FIEP

Commentaires