Il faut sauver la rivière Rizzanese

RizzaneseLe Rizzanese est une rivière corse qui coule à l'ouest de la Corse-du-Sud, se jetant dans la Mer Méditerranée.

Depuis le 9 octobre 2004, date d'un décret du Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, la réalisation d'un barrage hydroélectrique, noyant une partie magnifique des gorges du Rizzanese et menaçant le débit du cours inférieur est envisagée.

Un collectif de 12 associations (environnementales, pêche, riverains, sports d'eaux vives) avait porté un recours sur ce décret fin 2004 devant le Conseil d'État. Ce dernier a rejeté le recours et les travaux de construction préliminaire du barrage, ont commencé dans le courant de l'année 2007.

Suite a des évaluations concernant l'implantation d'un barrage sur le Rizzanese, EDF avait d'abord abandonné le projet : le coût de construction du barrage sur le Rizzanese n'était pas justifié au vu sa capacité de production d’énergie. Le seul apport incontestable de ce barrage serait le gain économique de la taxe professionnelle pour les communes de la région.

Face à un projet présentant de nombreuses absurdités et irrégularités des associations dont l'Association de défense du Rizzanese et de son environnement (ADRE) ont tenté par tous les recours juridiques possibles jusqu'au conseil d'état, de faire entendre raison.

L'appât d'un gain fiscal pour les communes, va t-il provoquer le saccage organisé de la rivière Rizzanese, une des dernières vallées sauvages d’Europe qui est en Corse un site identitaire irremplaçable ?

Projet de barrage sur le RizzaneseAujourd’hui, alors que le ministère de l’écologie et du développement durable lance un plan de relance de la production hydraulique française, que la construction du barrage semble inévitable, des voix se font entendre dans les médias pour sauver la rivière Rizzanese. Le Monde a publié le 25 juillet un article sur le Rizzanese: "Corse, les derniers jours du fleuve".

Le 20 décembre 2008, le collectif "Salvemu Rizzanes" organise une veillée sur les rives du Rizzanese.

Au même moment, aux quatres coins du monde, des amis des rivières se retrouverons sur d'autre berges (La Seine à Paris, la Tamise à Londres, le Gange en Inde, le Rhône, le St Laurent au Canada...).

En Corse, sur le Rizzanese, à partir de 15 h, les défenseurs de la rivière se retrouverons dans un champ qui longe la rivière Rizzanese, près de Zoza. Les organisateurs mettrons les premières pierres ou branche d'un Muchju, qui symbolisera leur attachement à la rivière et au-delà, à la terre. Un "muchju" est un amas de branchages et de pierres désignant l'endroit où quelqu'un a péri de mort violente. Tout passant jétait une pierre ou un morceau de bois à cette place. C'est une forme de serment, le serment de la mémoire.

D'autres rassemblements seront organisés.
Plus d'infos sur le site de la rivière Rizzanese.

Contact : contact@rizzanese.fr

Commentaires