A qui profite la PAC?

Pour la première fois dans l'histoire de l'UE, les pays membres sont tenus de dévoiler la liste des bénéficiaires de la Politique agricole commune (PAC), véritable serpent de mer de l'Union. Surprise, en France, ce ne sont pas les agriculteurs indépendants mais des grands groupes agroalimentaires et des associations caritatives qui bénéficient le plus des subventions européennes.

Au sein de l'Union européenne, cette publication du montant des subventions a fait l'objet d'un long et âpre débat. Il faut dire que l'enjeu est de taille: pilier historique de la construction européenne, la PAC représente quelque 40% du budget total de l'UE (55 milliards d'euros en 2007, par exemple). Plusieurs pays - et de nombreux agriculteurs - se sont montrés réticents à publier ces données. Après avoir annoncé son refus d'obtempérer, l'Allemagne a finalement obtenu jeudi un délai de deux semaines. De l'autre côté du Rhin, les choses vont évoluer: dans trois ans, la France cotisera plus qu'elle ne recevra de subventions. Une première. La réforme de la PAC n'en sera que plus nécessaire. Elle est attendue en 2013.

Source : Lejjd

Exemple : Une GAEC du village de 09310 Les Cabannes : 26 517,21€

Commentaires