Des chèvres comme débrousailleuse ou tondeuse à gazon

Aux Etats-Unis, une entreprise propose à ses clients la location de chèvres, pour tondre leurs terrains.

Etats-Unis – Une compagnie américaine propose comme service la location d’animaux ruminants pour effectuer la tonte de végétaux. Plus besoin de s’acquitter de la corvée de tondeuse ou de la débroussailleuse avec lunette, gants, bottes sous la pluie ou sous un soleil de plomb. Plus de plein d'essence, de branches à mettre en tas, à hacher ou à brûler, les chèvres font le travail !

Établie près de Seattle, la compagnie américaine «Rent a ruminant» (Louez un ruminant) a décidé d’allier confort et respect de l’environnement en proposant à ses clients une tondeuse sans conséquence écologique : la location de ruminants, et plus particulièrement de chèvres.

Ainsi, lorsqu’un client veut s’offrir les services de l’entreprise, cette dernière dépose plusieurs chèvres sur le terrain, dont le nombre varie en fonction de la surface du terrain à tondre. Soixante chèvres peuvent brouter près de 2000m² de surface en 3 à 5 jours. Cette location a un coût : 490 euros par jour, plus 200 euros de frais fixes, c'est le prix à payer pour ne plus s’occuper de ce qui est souvent défini comme une corvée mais c'est moins cher qu'avoir recours à une entreprise spécialisée en entretien de jardin. Une photo avant/après pour découvrir le travail des chèvres.

Tonte_chevres avant_apres

Des clients célèbres

Google multiplie les actions en faveur de la protection de l'environnement. La dernière en date est "l'embauche" de 200 chèvres, qui remplaceront des bruyantes tondeuses à essence, sources de pollution.

Le site de Moutain View où est implanté la maison mère du célèbre moteur de recherche Google est entouré de grands terrains, riches en mauvaises herbes et en broussailles qui accroissent les risques d'incendies, fréquents en Californie.

Le blog de Google explique que dans le cadre de leur approche "bas-carbone" (politique pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Ils ont embauché 200 chèvres pour tondre ces terrains, et les fertiliser par la même occasion.

"Au lieu d'utiliser des tondeuses électriques bruyantes qui consomment de l'essence et polluent l'air, nous avons loué des chèvres pour faire le travail à notre place" explique Dan Hoffman, directeur des services généraux de Google.

Ce dernier explique que l'utilisation de ces chèvres coûte à peu près le même prix que de tondre, mais qu'elles sont bien plus mignonnes à regarder qu'une tondeuse
Commentaires