Alpes de Haute Provence : le cadavre d'une louve a été retrouvé

De l'intérêt de la vigie

Dans "Tuer des loups pour faire baisser la pression !" on lisait que le 19 septembre – Dans le massif des 3 évêchés : des randonneurs, membres de FERUS,  avaient découvert le cadavre frais d’un jeune loup sur la commune de Prads Haute Bléone (04), au lieu dit "Les eaux grosses", à une dizaine de kilomètres à vol d'oiseau de la zone ou sera tué la louve du Haut-Verdon le lendemain.  Mais la dépouille avait disparu quand les agents de l’ONCFS se s'étaient rendus sur place. Il n'y avait donc pas de preuves matérielles...

Le cadavre d'une louve a été retrouvé

Alpes de Haute Provence : le cadavre d'une louve a été retrouvé à Prads-Haute-BléoneAujourd’hui, FERUS nous informe que le cadavre a été retrouvé ce samedi 1er octobre après midi vers 16h30 par un agent de l’ONCFS accompagné par les deux témoins à quelques dizaines de mètres seulement de l’endroit où il avait été découvert il y a 15 jours. Le cadavre de la louve était visiblement mal dissimulé sous des branchages et des pierres. La dissimulation du cadavre de cette jeune louve fait tout de suite penser à un nouvel acte de braconnage.

Le cadavre a été transportée au laboratoire vétérinaire de Gap pour autopsie. Si la thèse du braconnage se confirme pour cette jeune louve, plus aucun tir de loup ne peut être autorisé cette année puisque le quota des 6 loups a été atteint, voire dépassé.

FERUS a porté plainte contre X pour destruction d’espèce protégée.

Voilà un exemple concret de l'utilité de l'opération "Vigie et patrouilleurs"!

FERUS apporte en outre des informations, à première vue anecdotique, mais qui pourraient s'avérer utile à l'enquête après vérifications : les promeneurs qui ont découvert le cadavre le 19 septembre avant sa disparition ont noté que le cadavre était à 2 m du sentier bien en évidence sur un rocher à côté d’un tuyau en plastique d’amenée d’eau à une cabane d’alpage. Or le tuyau avait une grosse fuite très visible.

Le 21 septembre, le cadavre avait disparu et la fuite aussi. Je me pose une question : A qui profite la conduite d’eau en question ? Nul doute que les enquêteurs vont se la poser aussi...

On apprend également que la louve braconnée et retrouvée le 25 septembre à La Cluse (Dévoluy) avait 4 louveteaux. C'était donc était la femelle dominante de la meute.

Source : FERUS

Suites

Décembre 2011 : FERUS avait porté plainte, plainte classée sans suite en décembre 2011, le responsable de l’empoisonnement n’ayant pas été identifié. Toutefois, pendant l’enquête, un berger a admis avoir transporté la louve et l’avoir dissimulée sous des branchages.

Septembre 2012 : Le 7 septembre 2012, FERUS a porté plainte contre ce berger pour transport d’espèce animale non domestique – espèce protégée, délit défini par les articles L.415-3, L.411-1, L.411.2, R411-1, R411-3 du code de l’environnement et réprimé par les articles L.415-3, L.415-4, L.428-9, L.428-11 et L.415-5 du code de l’environnement. Le berger va devoir s'expliquer...

Commentaires