Versement avancé de 3 milliards et demi d'aides de la PAC

Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, a annoncé le 16 octobre, le versement immédiat et anticipé de certaines aides de la politique agricole commune (PAC), pour plus de 3,5 milliards d’euros.



Cette « avance exceptionnelle », alors que les aides de la PAC sont habituellement versées au 1er décembre, concerne 336 600 exploitations agricoles, « soit 98% des demandes potentiellement éligibles » et porte essentiellement sur l’aide découplée – un soutien au revenu des agriculteurs, indépendant de la production.

Ces exploitations reçoivent une avance de 50% de l’aide, soit 3,25 milliards d’euros.



Les autres avances concernent les éleveurs :

  • 37.300 éleveurs bovins bénéficient d’une avance de 80% sur la prime au maintien du troupeau de vaches allaitantes (PMTVA) et de 60% sur l’aide nationale complémentaire, pour un montant total de 238 millions d’euros ;
  • 26 500 éleveurs d’ovins et de caprins (97% de ceux qui en ont fait la demande) recevront une avance de 50% sur les aides à la filière, soit 60 millions d’euros.
  • 

Par ailleurs, plus de 85 000 agriculteurs ont déjà perçu une avance de 75 % de l’indemnité compensatoire de handicap naturel (ICHN) correspondant à un montant d’environ 413 millions d’euros. Cette prime, versée depuis 1974, soutient les exploitations herbagères d'élevage qui pratiquent un pâturage adapté au milieu, dans les zones de montagne et les zones défavorisées. 


Au sein de l'Union européenne, la France est historiquement le premier pays bénéficiaire des aides de la PAC. Selon le ministère, le montant de ces aides versées dans l'Hexagone s'élève à 9 milliards d'euros par an.

Source : mairie-info

Commentaires