Rapport du suivi des ours 2012 de la Generalitat de Catalunya

Observation d'ours en Catalagne en 2012

Dans le cadre de la gestion transfrontalière de la population ursine, l’Espagne avait annoncé en août 2012 la présence de deux ourses suitées en Catalogne. L'équipe de suivi de la Generalitat de Catalogne avait validé:

  • le 12 juin 2012 "la présence d’une femelle adulte, probablement l’ourse Bambou, accompagnée d'au moins un ourson de l'année sur la commune de Vielha et Mijaran dans le Val d’Aran. Des indices de présence complémentaires ont été relevés et permettront peut-être de confirmer l'identité de la mère et de préciser le sexe et le nombre d'ourson." 
  • les 26 juin et 5 août 2012 : "une série d'observations photographiques d’une femelle adulte, probablement l’ourse Caramelles, accompagnée de 2 oursons de l’année, a également été réalisée sur la commune d’Alt Aneu dans le Pallars Sobira".

Rapport annuel 2012

Le rapport du suivi des ours 2012 de la Generalitat de Catalunya vient d'être publié en mars 2013. Ce rapport, bien que visiblement un peu précipité et passablement confus nous apprend quand même plusieurs nouvelles informations. La Buvette les a vérifié auprès de Pierre-Yves Quenette de l'Equipe Technique Ours.

Les deux oursons de Caramelles

Les oursons de Caramelles nés en 2012 ont été baptisés de noms catalans : Alòs et Isil. Le père n'est pas encore identifié et le sexe des deux oursons est inconnu.

L'ourson de Bambou en 2012

Un seul échantillon de l'ourson de Bambou a été analysé génétiquement du côté espagnol. Comme les analyses espagnoles ne déterminent pas le sexe des individus, le sexe de l'ourson reste indéterminé. Cet ourson n'a pas encore été baptisé.

Selves

D'après Pierre-Yves Quenette, il s'agirait d'un ourson né en 2012, probablement sur le même secteur que le secteur de l'ourse Caramellita, mais cette information reste à confirmer. Elle n'est pas comptabilisée comme étant "sûre". Son baptème semble donc un peu... rapide.

Boavi, un nouvel ours

Apparition d'un nouvel ours baptisé Boavi. Il s'agirait d'un fils de Caramellita né en 2010, année ou un ourson de l'année avait été repéré seul avec sa mère. Pour cet ours, le premier échantillon qui l'identifie génétiquement date de 2012.

Un double emploi

ClaveraLe rapport comportait (page 6) une image vignette avec une mystérieuse ourse nommée "Clavera" présentée comme une femelle adulte agée de 4 ou 5 ans.

D'après pierre-Yves Quenette, "il s'agirait d'un double emploi avec un ours portant un autre nom en France: le mâle Pelut". "Clavera" serait le nom du lieu-dit où aurait été trouvé l'échantillon qui aurait permis l'identification de l'ours. Nom donné avant son baptème en France.

L'ours Pelut n'est pas "une femelle adulte âgée de 4 ans", contrairement à Nheu ou de Noisette ; alors pourquoi Pelut? mystère...

Les habitants des deux côtés des Pyrénées s'approprient les ours, c'est bon signe. Mais à l'avenir, les associations et les équipes techniques devront se concerter un peu plus avant de publier...

Commentaires