septembre 2013

Boycott: Mettre le doigt là où ça fait mal

" Chacun s'expose inévitablement et sciemment à un examen attentif de ses actes "

Le boycott est le refus systématique de consommer les produits ou services d'une entreprise, d’une filière ou d'une nation.

Le boycott est un phénomène que les entreprises doivent prendre en compte pour ne pas être pénalisées par une baisse de dema

La voix est libre : un débat consacré au loup

Le 19 septembre, Stéphane Le Foll annoncait des moyens renforcés dans la lutte contre le loup et d'importantes mesures d'assouplissement du plan loup, cela sans concertation. .

Le samedi 21 septembre à Saint-Etienne-de-Tinée (Alpes-Maritimes), lors d'une battue. Il s'agit d'une louve d'une trentaine de kilos.

Le Dimanche 22 septembre, rebelote: à Beuil (Alpe

L'anthropocentrique FNSEA

4000 ème note du blog La Buvette des Alpages...

Deux informations s'entrechoquent dans la France agricole

FNSEA : « Il faut prélever des meutes entières »

Après le prélèvement de deux loups lors de battues aux sangliers le week-end dernier, la FNSEA interpelle les ministres de l'Ecologie et de l'Agriculture sur le problème de la prédat

L’été des vautours anthropophages

par , article paru dans Charlie Hebdo du 18 septembre 2013

C’est le bordel. Les paysans ont foutu le camp, des millions d’hectares retournent à la friche, le loup revient, les chasseurs sont de moins en moins nombreux. Et comme ils ont, par des pratiques comme l’agrainage, multiplié sangliers et cochangliers – croisements avec les porcs domestiques – les voilà dépassés. Ils n’arrivent même plus

Savoie : un loup tué dans le massif Thabor-Galibier par un tir de prélèvement

C'est le douzième loup tué cette année, en comptabilisant les 5 louveteaux de la louve tuée le 19 juin à dans les Alpes-Maritimes.

Hier, vendredi 27 septembre 2013, le préfet de Savoie avait autorisé par arrêté un tir de prélèvement afin de protéger les troupeaux de moutons contre les attaques.

Le tir du loup devait être réalisé sous le contrôle

Des battues aux loups autorisées dans au moins quatre départements

C'est le cas dans les Alpes Maritimes, les Alpes de Haute-Provence, le Var et ce sera bientôt le cas dans la Drôme.

Une circulaire du « ministère de l’écologie » permet désormais aux chasseurs d’abattre un ou plusieurs loups lors de battues au grand gibier et ce sans aucun encadrement de l’ONCFS ou d’un louvetier.

Dans sur FR3, , la sous préfète « chargée de

Usine à gaz nouvelle

par

« Si vous voulez enterrer un problème, nommez une commission »

Depuis la fin du plan de restauration et de conservation de l’ours brun 2006-2009, nous avons eu droit, en 2010-2011 :

  • à ,
  • à un ,

Ensuite, en 2012-2013:

  • au lancement d’une ,
  • à une demande des associations de lâc

De l'acceptation du plan loup par les associations environnementales

Un petit détour par de la Commission du Développement Durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblé Nationale ou était auditionné M. Philippe Martin, ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie.

L’envoyé spécial de la Buvette vous a sélectionné quelques échanges évocateurs de la de 17h30 du mardi 17 septembre 2013.

M. Philippe Martin, m

Communiqué de l'armée libre du Moutonistan

par

Depuis bien trop longtemps, nous avons toléré sur nos terres sacrées la présence d’impies, d’hérétiques, d’Adorateurs de La Bête qui dévient ou tentent de dévier nos frères de la seule Vraie Voie, la Voie des Purs.Cette période est révolue, et nous allons purger nos estives, laver nos montagnes de cette souillure infâme, éradiquer cette vermine.Le Tout-Puissant nous est témoin que La Bête

Brebis laitières: "Des données lourdes de conséquences sur l'avenir des jeunes"

Un petit paragraphe intéressant dans de la République des Pyrénées "Brebis laitières : le prix des matières premières a doublé". Le journaliste soumet à la question le bureau du CNBL, le Comité national de la brebis laitière.

Question : Filiaire ovin-lait: quel est le poids du coût des matières premières ? Réponse (de sans doute Eñaut Haritschelhar, président

Brucellose en Haute-Savoie : Stéphane Le Foll annonce l'abattage de bouquetins

"Un prédateur est un organisme vivant qui met à mort des proies pour s'en nourrir ou pour alimenter sa progéniture. La prédation est très courante dans la nature où les prédateurs jouent un rôle essentiel dans le maintien des équilibres écologiques. En général les prédateurs s'en prennent aux animaux faibles ou malades." et "Un berger est une personne chargée de guider et de prendre soin des troupeaux de mouton

Eleveurs-chasseurs, même combat!

Le chasseur a horreur de la concurrence! Eleveurs-chasseurs, même combat. Dessin de F'Murrr dans "Eloge de la pentitude" en 2002 (Glénat)Toutes les notes de la buvette depuis le début de .

Tirs de loups: les associations réagissent

Communiqué ASPAS/FERUS/FNE/FRAPNA/LPO/SFEPM/WWF

Au moins deux loups abattus en deux jours par des chasseurs : merci Monsieur le Ministre de l’Environnement!

Suite à l’autorisation ministérielle autorisant le tir de loups par les chasseurs au cours de battues non encadrées par l’Etat, deux loups ont été abattus : une louve le 21/9 à Saint-Etienne-de-Tin

Un second loup tué par des chasseurs dans les Alpes-Maritimes

Beuil (Alpes-Maritimes) - Ce dimanche 22 septembre, lors d'une battue au sanglier organisée à Beuil, dans les gorges du Cians, un chasseur a tué ce matin un loup mâle. C'est le second loup abattu en vingt-quatre heures par des chasseurs. Hier, des chasseurs de Saint-Etienne-de-Tinée ont tué blessé une louve d'une trentaine de kilos. Un arrêté préfectoral d'une validité d'un mois autorise les chasseurs d'une trentaine de co

Mercantour : le premier loup tué par des chasseurs

A l'occasion d'une battue, des chasseurs de Saint-Etienne-de-Tinée (Alpes-Maritimes) ont, samedi 21 septembre, vers 9h30, mortellement blessé une louve d'une trentaine de kilos.

A titre dérogatoire, les chasseurs des trois départements des Alpes-Maritimes, du Var et des Alpes-de-Haute-Provence sont autorisés depuis une semaine à tirer le prédateur, dans des secteurs où celui-ci provoq

La FDSEA se déchaîne contre le parc naturel régional du Morvan

Le dialogue environnemental à coups de lisier et de pneus brûlés. C’est la méthode utilisée par la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) de la Nièvre pour bien faire entendre son opposition à un projet, non obligatoire, de protection des cours d’eau. Message reçu 5/5 par le parc naturel régional du Morvan, qui relance des négociations moins contraignantes. Un faits divers qui en dit long su

Le livre noir de l'agriculture

Malgré son coût, notre agriculture ne respecte ni le pacte social qui la lie aux paysans, ni le pacte environnemental qui la lie aux générations futures, ni même le pacte de santé publique qui la lie à chacun de nous.

Les ressources d’eau sont gaspillées et nous ingurgitons chaque jour notre dose de pesticides.Après deux années d’enquête, Isabelle Saporta montre l’absurdité du système,