Martin et l'ours

Philippe Martin confirme : Il veut conserver l'ours mais des mesures d'effarouchement sont possible

Entretien avec La République des Pyrénées

Philippe Martin et l'ours
Philippe Martin et l'ours

LRP : Êtes-vous favorable à la réintroduction d'ours dans les Pyrénées ?
Philippe Martin : "Ma mission est de protéger la biodiversité et donc d'assurer la conservation de l'ours brun dans les Pyrénées. Les réintroductions effectuées depuis 1996 et l'attention portée à l'habitat des ours font qu'il n'y a pas de menace d'extinction à court terme. Prenons donc le temps de réfléchir collectivement à l'avenir, dans le cadre d'une stratégie pyrénéenne de valorisation de la biodiversité qui tienne compte de tous les enjeux, y compris de la protection des élevages."

LRP : Qu'envisagez-vous pour favoriser la cohabitation des éleveurs et de l'ours ?
Philippe Martin : "La cohabitation des ours avec l'élevage n'est jamais simple. Mais elle est possible, en France comme dans les autres pays européens qui possèdent des populations d'ours. Parce que je veux conserver l'ours brun dans les Pyrénées. Je le dis clairement : la protection physique des élevages est une priorité de l'action publique et des mesures d'effarouchement pourront être mises en oeuvre, lorsque les mesures de protection se révèlent insuffisantes."

Source : LRP

Cela ne mange pas de pain...

Commentaires