janvier 2014

IPHB : mourir à 20 ans

l’IPHB fait doublon

L’IPHB fête ses 20 ans dans le tourment

Anniversaire - Ce soir (NDLB : 30/01/2014) l’Institution Patrimoniale du Haut-Béarn réunit ses partenaires. Son avenir est incertain.“S’il n’y a pas d’autres solutions, je suis partisan de la dissoudre. On ne mégotera pas, on ne fera pas les choses à moitié pour rester dans l’histoire. A nos e

Ours : pas d'effarouchement de Cannellito en pays Toy

Deux arrêtés préfectoraux autorisant l'effarouchement des ours annulés par le tribunal administratif de Pau (Hautes-Pyrénées)

étaient en faveur de la tranquilité des ours. Le tribunal l'a suivi.

Le tribunal administratif de Pau a annulé le 28 janvier les deux arrêtés pris en 2012 et 2013 par la préfecture des Hautes-Pyrénées pour effaroucher les ours sur les estives de Luz-S

Ours : Expertise collective scientifique du Muséum National d'Histoire Naturelle

Le Muséum National d’Histoire Naturelle fournit son expertise collective scientifique au gouvernement: Le renforcement des deux noyaux est de loin le meilleur plan en ce qui concerne la viabilité de l’Ours brun dans les Pyrénées ! Virtuellement éteint, le noyau occidental nécessiterait le lâcher de 10 femelles et 5 mâles, et le noyau central 5 femelles pour respecter le critère d’extinction inférie

Etat de conservation

Le 7 mai 2013, le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie commandait au Muséum National d’Histoire Naturelle une mission d'expertise collective scientifique sur “L’Ours brun dans les Pyrénées.

Extrait de la 3ème partie : Dynamique passée et situation actuelle dans le contexte pyrénéen

Etat de conservation

Etant inscrit en annexe II et IV de la Dir

Disponibilité des habitats

Le 7 mai 2013, le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie commandait au Muséum National d’Histoire Naturelle une mission d'expertise collective scientifique sur “L’Ours brun dans les Pyrénées".

Extrait de la 4ème partie : Viabilité de la population actuelle dans les Pyrénées

Disponibilité des habitats

Comme de nombreux grands carnivores,

Facteurs de pressions pour la population ursine

Le 7 mai 2013, le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie commandait au Muséum National d’Histoire Naturelle une mission d'expertise collective scientifique sur “L’Ours brun dans les Pyrénées."

Extrait de la 4ème partie : Viabilité de la population actuelle dans les Pyrénées

Facteurs de pressions pour la population ursine

Sur la base de l

Projection à partir de la situation actuelle

Virtuellement éteint puisqu’il n’y a plus que des mâles, le noyau occidental nécessiterait le lâcher de 10 femelles et 5 mâles, et le noyau central 5 femelles pour respecter le critère d’extinction inférieur à 5% dans 50 ans.

Le 7 mai 2013, le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie commandait au Muséum National d’Histoire Naturelle une mission d'expertise c

Stratégie de conservation d'une population viable d'ours bruns dans les Pyrénées

Le 7 mai 2013, le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie commandait au Muséum National d’Histoire Naturelle une mission d'expertise collective scientifique sur “L’Ours brun dans les Pyrénées.

Introduction de la 6ème partie

Stratégie de conservation d’une population viable d’ours bruns dans les Pyrénées

Pour concevoir une stratégie de conservation

Effets de la reconstitution d'une population viable sur l'écosystème pyrénéen

En l’état actuel des connaissances sur la biologie de l’Ours brun, il n’y a donc pas de raisons de prédire des impacts négatifs significatifs de cette espèce sur la faune sauvage des Pyrénées.

Le 7 mai 2013, le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie commandait au Muséum National d’Histoire Naturelle une mission d'expertise collective scientifique sur “L’Ours

Objectifs potentiel de conservation

Il s’agit ici d’envisager la viabilité de la population pyrénéenne d’Ours bruns dans l’ensemble de son habitat potentiel actuel et futur, tout en considérant le devenir de chacun des noyaux actuels de présence de l’espèce. Selon l’ensemble de ces critères la population d’Ours des Pyrénées est actuellement considérée comme ‘en danger critique’.

Le 7 mai 2013,

Scenarii de conservation d'une population viable sans translocation

La non-intervention maximise les risques encourus pour le maintien de l’espèce dans les Pyrénées puisqu’elle cumule à la fois les risques démographique et génétique pour les deux noyaux de la population.

Le 7 mai 2013, le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie commandait au Muséum National d’Histoire Naturelle une mission d'expertise collective scientifique

Scenarii de conservation d'une population viable avec translocation

Le renforcement des deux noyaux, cental et occidental est de loin le meilleur plan en ce qui concerne la viabilité de l’Ours brun dans les Pyrénées.

Le 7 mai 2013, le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie commandait au Muséum National d’Histoire Naturelle une mission d'expertise collective scientifique sur “L’Ours brun dans les Pyrénées.

E

Conclusion : Gestion adaptative à moyen et long terme

Le 7 mai 2013, le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie commandait au Muséum National d’Histoire Naturelle une mission d'expertise collective scientifique sur “L’Ours brun dans les Pyrénées".

6 ème partie

Conclusion : Gestion adaptative à moyen et long terme

a) Evaluation du succès et détermination des interventions ultérieures éve

Ours : Delphine Batho a commandé une mission d'expertise collective scientifique au MNHN

"Les travaux d’élaboration du plan seront conduits par le préfet de massif des Pyrénées et devront aboutir à la mise en oeuvre du volet “ours” de la Stratégie pyrénéenne de Valorisation de la Biodiversité en 2014."

Philippe Martin l'avait évoqué dans lors du 29ème Congrès de l’Association Nationale des Élus de la Montagne (ANEM), le jeudi 17 octobre 2013. Voici la "commande

Les normes Pyrénéennes

André Quaranta, militant de l’ASPAP : « Je pense qu’on est est resté dans des normes Pyrénéennes »

En français de Belgique, l'expression "estompement de la norme" est passée dans le langage courant. Traduite littéralement du néerlandais, elle a fait fureur dans les médias lors de plusieurs retentissants scandales judiciaires, dont l'affaire Dutroux. Elle désigne d

Le retour du loup en Wallonie

Wallonie : Bernard De Wetter donnera une conférence sur "le retour du loup en Wallonie" le mercredi 29 janvier 2014 à 19 heures dans la salle du Conseil de l'Hôtel de ville, rue de la Heid 8 à Aywaille.

...et non dans les rues "de l'Alpage" ou "Voie du loup" de la même commune.

Un loup filmé durant l’été 2011 en Ardenne namuroise ; un loup aperçu d

Nicolas Dhuicq : "La sécurité alimentaire arrive à un niveau jamais atteint"

" Pourquoi les agriculteurs sont-ils subventionnés ? Voilà la question à laquelle a répondu Nicolas Dhuicq devant les élus. Pour cela, il a effectué un retour au début du XXe s quand un ménage dépensait 80 % de ses revenus dans la nourriture contre 8 à 12 % aujourd’hui.

« Il n’y a plus de grandes épidémies. La sécurité alimentaire arrive à un niveau jamais atteint. La productivité a augmenté.