Un "grand renard gris" tué à Coole dans la Marne

Et "le grand renard gris" s'est avéré être un loup, comme c'est bête !

Le 21 janvier 2014, Jean-Luc Valérie, informé par "un vent favorable" écrivait ici et là : A ce jour, la présence du loup ne fait plus aucun doute dans la Marne, alors que certains directeurs de chasse expliquent encore qu'il s'agit "d'un grand renard gris". Ce qui sous-entend, qu'il ne faut pas hésiter à le tirer, sans autorisation, au cas où, et qu'officiellement, le loup n'est pas présent dans la Marne ! Des informations pour le moins mensongère.

Il n'a pas fallu attendre 8 jours : un auteur sans doute hilare a inscrit cette nouvelle espèce à son tableau de chasse, a suivi scrupuleusement les instructions et a tiré le grand renard gris imprudent.

Dans un communiqué du 3 février 2014, la prefecture de la Marne signale en effet qu’un loup male adulte a été tué par arme à feu sur la commune de Coole (51), située à proximité de Mailly-le-Camp.

Un loup avait été pris en photo le 6 janvier sur la commune de Poivres, près de Mailly-le-Camp
Un "grand renard gris" avait été pris en photo le 6 janvier sur la commune de Poivres, près de Mailly-le-Camp dans la Marne.


La dépouille de l’animal a été retrouvée le vendredi 31 janvier par un chasseur.  Le lendemain, un expert national du réseau Loup-Lynx de l’ONCFS s’est rendu à Giffaumont (Marne) pour examiner la dépouille du "grand renard gris". Ce dernier a confirmé la mort du loup suite à une blessure effectuée par arme à feu. Le carnassier serait décédé « il y a plusieurs jours » selon le communiqué officiel. Une autopsie devrait être réalisée prochainement.

L’auteur du coup de feu « volontaire ou involontaire » n’a pas été identifié selon les services de l’État. Une enquête menée par l’ONCFS est en cours pour déterminer les circonstances de la mort de cet animal d’espèce protégée. Dans la Marne, comme dans l’Aube, abattre un loup est strictement interdit et considéré comme un délit.

Un loup avait été pris en photo le 6 janvier sur la commune de Poivres, près de Mailly-le-Camp. La photo avait été publiée dans la presse locale. ’annonce de la mort d’un loup à la frontière de l’Aube et de la Marne fait écho à une photo publiée dans notre édition du 18 janvier dernier.

Nul doute que d'autres "grands renards" gris vont arriver en France, une race créée de toute pièce par des responsables de chasse car non protégée, contrairement aux chiens gris sauvages, il suffit de se tromper, comme c'est bête.

L’association FERUS porte plainte

FERUS a porté plainte pour destruction d’espèce protégée auprès du Tribunal de Grande Instance de Châlons-en-Champagne et exigé le retrait de ce loup du prochain plafond. Il s’agit déjà du quatrième cas de mortalité depuis le début de l’année 2014 et du premier cas en Champagne-Ardenne et dans le grand quart nord-est depuis 1994 et un loup tué dans les Vosges.

"J’ai l’honneur, conformément à l’objet de notre association, de vous saisir d’une plainte dirigée à l’encontre de l’auteur non identifié de cette atteinte manifeste à la conservation d’une espèce animale non domestique, en l’occurrence une espèce protégée : le loup" a écrit le président de l'association Jean François Darmstaedter.

Le code de l’environnement

  • L’article L.411.1 du code de l’environnement précise que : « …lorsque les nécessités de la conservation du patrimoine biologique justifient la conservation d’espèces animales non domestiques, sont interdits : la destruction de ces espèces…. ",
  • l’article L.411.2 précise que : « le Conseil d’Etat fixe la liste de ces espèces non domestiques protégées, le loup en faisant partie »
  • l’article L.415.3 indique que : « Est puni d’un an d’emprisonnement et de 15.000 Euros d’amende : Le fait, en violation des interdictions prévues par les dispositions des articles L411-1 et par les règlements pris en application de l’article L411-2 de porter atteinte à la conservation d’espèces animales non domestiques… ».

Sources : L'Est éclair et FERUS

Lire aussi

Suites

COOLE (51). Premières analyses sur la mort du loup

La balle de chasse est entrée par l’épaule droite, a touché les deux poumons et le cœur. Avec de telles blessures, le loup qui a été retrouvé mort le 31 janvier dernier sur le territoire de la commune de Coole, n’a pu, au mieux, parcourir que quelques centaines de mètres après avoir reçu cet unique projectile.

Il a subi une importante hémorragie, selon l’autopsie dont les résultats viennent d’arriver à la préfecture de la Marne. «  On a également retrouvé dans son intestin un petit plomb de chasse, plus ancien  », ajoute Yann Dacquay, directeur adjoint à la direction départementale des territoires de la Marne. Concrètement, cela signifie que l’animal avait été déjà pris pour cible. Quand, où et par qui ? Pour l’instant, aucun élément ne permet de répondre à ces questions. 

Les premiers résultats ne donnent pas non plus d’indication sur la distance séparant le tireur -qui reste à ce jour non identifié- de l’animal, ni sur le calibre de la balle. Ils permettent en revanche d’affirmer que cette dernière a été tirée horizontalement.

Quant à la date précise du décès, elle précéderait de plusieurs jours la découverte du loup, «soit au début de cette semaine-là», ajoute M. Dacquay. On sait aussi que ce canidé était de taille adulte, sain et en bonne forme physique. Son poids était d’environ 31 kg. Son estomac contenait les restes d’un lièvre ou d’un lapin de garenne. Compte tenu de sa grande stature, il est exclu qu’il s’agisse d’un petit loup éloigné d’une meute vivant dans les Vosges, dont l’existence a été confirmée par les autorités en janvier dernier. Dans l’attente des analyses ADN qui nécessitent plusieurs mois de travail, notamment pour établir d’éventuelles comparaisons, on ne peut pour l’instant indiquer le point d’origine du loup qui est en tout cas «le premier à être clairement identifié dans la Marne». (L'Union- L'Ardennais)

Cas de mortalité du loup en France en 2014

  1. 5 janvier 2014 - La Crau (Var) -> Collision routière (analyse toxicologique en cours)
  2. 11 Janvier 2014 - La Brigue (Alpes-Maritimes) -> Collision routière 
  3. 19 Janvier 2014 - Saint-Michel-en-Maurienne (Savoie) -> Collision routière (analyse toxicologique en cours)
  4. 31 Janvier 2014 - Coole (Marne) -> Tir illégal

Mort naturelle : 0
Collision routière / ferrovière : 3
Empoisonnement : 0
Tir illégal / braconnage : 1
Tir officiel / Prélèvement : 0
Total : 4
Total comptabilisé dans le plafond du Plan Loup : 1
(en attendant le résultat des analyses toxicologiques)

 

Commentaires