Val d'Aran: Une oursonne de l'année 2014 retrouvée à Aubert

L'oursonne Auberta

L'oursonne Auberta

Première reproduction d'ours en 2014

Une jeune oursonne de trois mois a été récupérée mercredi 16 avril par des habitants à proximité du village d'Aubert, dans le val d'Aran (versan espagnol des Pyrénées), sur la route entre Vielha et la frontière Française.

Cette oursonne qui errait seule a été équipée d'un émetteur de surveillance et relâchée dans l'espoir qu'elle puisse rétablir le contact avec sa mère dont elle a été séparée pour on ne sait encore quelle raison.

Lors du premier lâcher l'oursonne est revenue à l'endroit exact où elle avait été trouvée. Depuis deux autres lâchers à des endroits différents de la montagne n'ont donné aucun résultat. Les techniciens espagnols du suivi de cette oursonne ont décidé de répéter ce système de sauvetage en surveillant l'oursonne et en la nourrissant, tout en espérant soit qu'elle puisse retrouver sa mère ou soit acquérir suffisamment d'autonomie pour éviter de finir en captivité.

Cette stratégie de sauvegarde en milieu naturel pourrait durer jusqu'en Juillet-Août. Des analyses génétiques vont être pratiquées pour connaître l'identité de ses parents et savoir, par la suite, ce qu'il est advenu de sa mère.

A voir

un beau reportage qui montre qu'une certaine cohabitation est possible pour peu qu'on veuille bien s'en donner la peine. A la fin, la remise en liberté d'oursons après une période de "ré-ensauvagement" est exemplaire!

24/04 Oursonne recueillie en Val d'Aran : Flash-Infos n°1 - 2014

L'équipe de suivi ours de la Generalitat de Catalogne vient d’effectuer une mission de gestion de la faune en capturant et déplaçant un ourson de l’année détecté dans le Val d’Aran.

Le jeudi 17 avril 2014 à 7h du matin, une oursonne seule âgée de 3-4 mois a été découverte par un villageois. L’équipe de suivi de la Catalogne est intervenue sur place pour capturer l’animal. En concertation avec les différentes administrations (Conseil Général d’Aran, Generalitat de Catalogne, le Ministère à Madrid, l’équipe ours de l’Office Nationale de la Chasse et de la Faune Sauvage en France, le Gouvernement d’Aragon), il a été décidé de le replacer dans le milieu naturel dans une cage en bois avec de la nourriture, à l’abri des prédateurs mais facilement accessible par une femelle adulte, afin de le rapprocher de la zone de présence potentielle de sa mère.

Le samedi 19 avril 2014, après deux jours de captivité dans sa cage, la décision a été prise de relâcher l’ourson, après l’avoir nourri, sur la même zone, afin d’augmenter la chance de rencontre avec sa mère.

Le lundi 21 avril 2014, l’oursonne a été détectée sur la nationale (N 230) en contre bas de la zone de lâcher. Afin d’éviter un accident, les autorités espagnoles ont de nouveau capturé l’animal.

Le mardi 22 avril, le conseil général d’Aran a, à nouveau, décidé de relâcher l’ourson cette fois sur un autre secteur où potentiellement la mère peut être présente.

Malgré son jeune âge, et du fait de son comportement sauvage, il est important de poursuivre les efforts pour lui faire retrouver sa mère.

Pour connaitre la filiation de l’ourson, des poils ont été collectés et seront envoyés pour une analyse génétique. De plus, l’ourson a été équipé d’un émetteur télémétrique afin de connaître sa localisation précise.

20/05/2014 - Auberta a comme mère Fadeta et comme père Pyros, qui est aussi son grand père...

Commentaires