Loup : Non à la participation des chasseurs pour 75 pourcents des avis

Consultation publique : 75,04% des consultés sont défavorables à la participation des chasseurs à la “régulation” du loup

La consultation publique sur le « projet d’arrêté portant expérimentation pour la mise en œuvre de tirs de prélèvement de loups au sens de l’arrêté du 15 mai 2013 fixant les conditions et limites dans lesquelles des dérogations aux interdictions de destruction peuvent être accordées par les préfets concernant le loup (Canis lupus) » a été cloturée le 11 juillet 2014.

Du 19/06/2014 au 11/07/2014, 2164 avis ont été postés sur le site du ministère, ce qui est loin d’être le cas de toutes les consultations, preuve de l’intérêt des français pour la question du loup.

Il faut remarquer que le ministère s’est permis de modifier le projet en cours de consultation (le 4 juillet), ce qui va sans doute donner du travail aux juristes qui pourraient contester la validité de la procédure.

Consultation-loup-chasse

Résultats définitifs

  •  75,04% des consultés sont défavorables à la participation des chasseurs à la “régulation” du loup, “espèce protégée” (69,71% d’avis totalement opposés à ce projet et 5,33% d’avis défavorables)
  • 24,26% des consultés sont favorables à la participation des chasseurs (1,87% en demande plus et 22,39% sont favorables au projet)
  • 0,42% d’avis neutres.
  • 0,28% des personnes ne se prononcent pas.

Les résultats de la consultation précédente n’ont pas été pris en compte par Ségolène Royal qui a signé le décret avant la fin de la consultation et sans en modifier le contenu malgré l’écrasante majorité d’avis défavorable.

Il en sera sans doute de même encore une fois. Visiblement, pour Ségolène Royal, une consultation, ce n’est qu’un défouloir, un bac à sable où les français peuvent crier avant qu’on ne siffle la fin de la récréation.  

Commentaires