Contexte: Vautours, la recherche du scoop

"Pour remettre en cause ce statut, il faut prouver que l'animal s'attaque à des brebis en bonne santé"

Prouver à tout prix que les vautours attaquent ! 

L'IPHB a commençé à s'intéresser au vautour en 2005, je devrais plutôt écrire à la manne financière que représente le vautour.

Depuis 2007, Un activiste pastoral bien identifié, essaie d'apporter la "preuve" des attaques de vautours.

  • Le 16 juin 2007, il publie un article et une première vidéo sur "Lourdes-infos.com".
  • Sur cette vidéo, un éleveur préfère filmer qu'intervenir pour protéger ses bêtes.
  • Le 5 septembre 2014, il croit tenir enfin la preuve avec cette vidéo de FR3 que la Buvette démonte
  • Rumeur après rumeur, il s'acharnera sur les vautours. La Buvette en avait donné 10 exemples en septembre.

En juin 2014, Jean-Pierre Alzieu, Directeur du Laboratoire Départemental de l'Ariège, où aucun vautour ne niche, est le premier à franchir le Rubicon ("Faire un pas décisif et irréversible", mais aussi: " Prendre une décision et en assumer toutes les conséquences".)

Irréversible? Il faut voir : il peut encore reconnaître avoir mis la charrue avant les boeufs.

Contexte général "Vautours"

Pour découvrir le cadre de cette enquête "Vautours : Stratégie du changement de comportement et conflits d'intérêts" dans son contexte...

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

Contexte du procès Derramond (et de l'enquête)

Image et légende : www.terres-ariege.fr
 
"Deux agents de l’ONCFS et Pierre Bontour, agent de la DDCSPP1 sont donc venus faire
une expertise des cadavres des agneaux massacrés par les rapaces quelques jours avant, chez Christian Derramond,
à Saint-Felix de Rieutord.
"
Image et légende: www.terres-ariege.fr
 

31 Juillet 2013 - Christian Derramond constate "des dégâts d'oiseaux" (vautours, corvidés, rapaces) sur son exploitation. Il alerte les services de l'Etat. Le Dr Pierre Bontour, Directeur du Pôle protection des Populations se rend sur les lieux et prélève cinq agneaux morts.

1 Août 2013 - Les cinq agneaux sont déposés dans les locaux d'autopsie de la Fédération des Chasseurs à Foix. C. Derramond livre un sixième agneau mort. L'expertise est confiée au Dr Jean-Pierre Alzieu, Directeur du Laboratoire Départemental de l'Ariège. il rédige son rapport d'expertise le 7 août 2013. Les responsables sont des aigles et des corvidés.

24 avril 2014 - Christian Darramond tire deux coups à la 22 LR sur des vautours, un charognard est retrouvé. Christian Darramond et un témoin sont auditionnés.

7 & 8 juin 2014 - Le Dr Alzieu se rend à Saint-Félix-de-Rieutort "à la demande du GAEC Derramond", "pour y constater les dégâts par mortalité de brebis et pratiquer sur celles-çi un examen nécroscopique." Les autopsies se déroulent en présence de Mme Nathalie Marthien, préfète de l'Ariège, du Sous-Préfet de Saint Girons, de trois gendarmes, de plusieurs journalistes, et de Rémi Toulis, secrétaire général de la FDSEA (NDLB : le frère de François Toulis, ancien président de la Fédération nationale de la coopération bétail et viande et actuellement président de la chambre d´Agriculture de l'Ariège.)

9 juin 2014 - Le Dr Alzieu s'exprime dans la presse (DDM) :«Ces vautours ont attaqué une brebis qui était hier en bonne santé, confie Jean-Pierre Alzieu , directeur des services vétérinaires de l'Ariège, au terme de son expertise. La brebis a eu la jugulaire tranchée. Elle a perdu beaucoup de sang. Elle porte des traces de serres sur le dos. Tout s'est passé très vite, mais l'éleveur a pu mettre les vautours en fuite et rendre possible cette expertise. On en avait la suspicion. Aujourd'hui, c'est clair : les vautours ne se contentent plus d'animaux morts». LA PREUVE, ENFIN !

10 juin 2014 - Le Dr Alzieu publie son rapport d'expertise le 10 juin : "Il s'agit en la matière, d'un témoignage documenté du passage possible de la stratégie d'attaque post-mortem lié à la fonction de charognard usuellement reconnue au vautour à celle très préoccupante de prédateur, en relation avec des possibilités "d'intervention ante-mortem" (terme "politiquement correct" et consacré par l'usage utilisé jusqu'ici pour désigner l'intervention possible de vautours avant la mort d'un sujet dans ce type d'expertise, NDLR). Il ne nous appartient pas ici d'évoquer la cause de ce changement ou évolution de comportement". Si c'est vrai, ce serait une première scientifique...

21 juin 2014 - Éric Fouquet, Inspecteur général des services vétérinaires, à la tête d'un groupe de 4 experts, le "groupe vautours" est en mission dans l'Ariège pour le compte du gouvernement, et Nathalie Marthien, préfet de l'Ariège, se déclarent favorables à l' «effarouchement» des vautours et à la création de «placettes» de nourrissage de ces oiseaux qui font partie des espèces protégées. Cette mesure expérimentale s'appliquera pendant un an, le temps d'évaluer son efficacité. Éric Fouquet déclare : «Le docteur Alzieu est persuadé qu'il s'agissait d'une bête saine. Je ne peux pas me prononcer sur son expertise. Il faudrait qu'elle soit validée par un collège scienfique, au plan national».

18 juillet 2014 - La DREAL remet son avis sur le projet d'effarouchement : Seul le charognage est formellement reconnu. Dans sa lettre à la Ministre de l'Ecologie, la DREAL écrit : "Le constat chez Monsieur Derramond Christian a accéléré la demande d'effarouchement." le même jour, l’IPHB publie une motion “vautour fauve.

21 juillet 2014 - Le Comité permanent du Conseil National de Protection de la Nature à émis un avis défavorable sur une demande de dérogation portant sur l’espèce protégées « vautours », demande émanant de la préfecture de l’Ariège. Le CNPN n'est que consulté...

9 août 2014 - Nathalie Marthien, la préfète de l'Ariège a mis en consultation publique un projet d'arrêté d'effarouchement des vautours fauves sur 241 communes de l'Ariège autorisant des tirs non létaux du 1er mars au 15 novembre dans un rayon de 200m des bâtiments agricoles et après autorisation préalable de la préfecture. Elle prend fin le 9 septembre. Les français ne seront pas écouté, juste consulté.

15 septembre 2014 - La DDT de l'Ariège publie les résultats de la consulation populaire sur le projet d'effarouchement des vautours fauves. Sur 540 réponses exploitables, 499 sont défavorables au projet d'arrêté, 92%.

30 septembre 2014 - Christian DERRAMOND passe en chambre correctionnelle de FOIX.

6 octobre 2014 - La Fédération des chasseurs de l'Ariège organise une formation à l'effarouchement des vautours.

Notes

  1. www.francetvinfo.fr/animaux/video-les-vautours-nouveaux-ennemis-des-bergers-des-pyrenees_626827.html
  2. http://fr.calameo.com/read/003742657b8351407cc0a  

Lire aussi

oOo

Retour à la page Menu de l'enquête
Vautours: Stratégie du "changement" de comportement et conflit d'intérêts

Commentaires