L'inauguration de la salle de nécropsie du labo de la FDC09

Une vraie perle

Commençons par ce que j'appelle "une perle". Cet article paru sur Ariegenews le 8 juillet 2014 qui traite de l'inauguration de la nouvelle salle de nécropsie du laboratoire de la Fédération Départementale de la Chasse de l'Ariège (FDC09) montre bien dans quelle ambiance évolue et travaille Jean-Pierre Alzieu quand il coopère avec les chasseurs de l'Ariège.

Rappelons que c'est dans le labo de cette fédération, "qu'à sa demande", les agneaux morts sur l'exploitation de Christian Derramond ont été amené pour qu'il puisse les expertiser. C'est à la suite de cette expertise, que dans son rapport, il a écrit : “Je précise avoir agi en toute transparence, sans contrainte aucune et n’avoir relevé en la matière aucun conflit d’intérêts.”

On y parle :

  • du financement du labo par le Conseil Général de l'Ariège,
  • du travail du Dr Alzieu,
  • de la "mutualisation" du labo avec la Chambre d'Agriculture ou la Fédération Pastorale,
  • de l'esprit du lieu où l'on critique à la fois les prédateurs, la gestion des espèces protégées et les subventions aux associations écologistes, 
  • de l'entrée dans le labo de "tout ce qui est suspect".

Le tout en une seule page ! Je vous ai épargné la description des détails de l'autopsie du chevreuil, on s'en fout. Un vrai lavage de cerveau pour ce vétérinaire qui est Directeur, (j'imagine qu'il y travaille aussi) au Laboratoire Vétérinaire Départemental.

Une nouvelle salle de nécropsie pour répondre aux missions sanitaires et pédagogiques de la Fédération des Chasseurs de l'Ariège

«La multiplication des missions qui sont aujourd’hui celles des fédérations pour tout ce qui touche au sanitaire (recherche sur les épizooties, investigations) nous impose d’être équipés pour répondre à ces nouvelles exigences», explique Jean Guichou, directeur de la FDC09.

Une fédération à la pointe dans ce secteur particulier grâce au partenariat mis en place avec Jean-Pierre Alzieu, responsable du laboratoire vétérinaire départemental: «On souhaitait que le Dr Alzieu puisse travailler dans des conditions satisfaisantes.

Et puis le règlement impose aux fédérations de former les chasseurs à ce qu’il est commun d’appeler l’hygiène de la venaison (NDLB: C'est une des missions de Jean-Pierre Alzieu): avant de mettre dans la nature les pièces de gibier tuées à la chasse, les chasseurs doivent vérifier le bon état sanitaire des animaux (ils en sont responsables). »

(...) Quant à l’achat du matériel (chambre froide, instruments…etc.) il a bénéficié de subventions obtenues auprès du Conseil général de l’Ariège et du Conseil régional Midi-Pyrénées à travers une action menée par la fédération régionale des chasseurs et du programme Educhasnat.

(...) Inauguration de la salle de nécropsie lundi soir (NDLB :7 juillet 2014) 

C'est une reproduction de la salle d'autopsie de l'école vétérinaire de Toulouse à une échelle plus modeste certes mais dans le même esprit, alliant vertus pédagogiques et aide au diagnostic.

 Jean-Luc Fernandez, président de la fédération des chasseurs a souligné la forte implication du conseil général «c'est une annexe du laboratoire départemental, tout ce qui est suspect est amené ici»

(...) Cette salle de nécropsie pourra être mutualisée avec la Chambre d'Agriculture ou la fédération pastorale»

(...) Pour Augustin Bonrepaux, président du Conseil généraĺ, l'assemblée départementale «doit évaluer, faire des analyses mais cette coopération ne s'arrête pas la, c'est le Conseil général qui vient faire ici ses analyses par l’entremise du Dr Alzieu dont je connais le travail et l’intérêt pour la faune sauvage, on ne peut que se féliciter d'un tel outil»



Le président Fernandez est revenu sur les prédateurs et la gestion des espèces protégées: «en France quand une espèce est protégée elle l'est à vie que ce soient les vautours mais également les cormorans ou les goélands et cela pose de graves problèmes dans le pays. 

Au lieu d'augmenter les nuitée de 10 €, il convient de baisser de 50% les subventions aux associations écologistes car donner de l'argent public aux gens qui favorisent le retour de l'ours, du loup ou des vautours c'est une hérésie».

Source : Ariegenews

Sur le même sujet dans "Terres d’Ariège"

Version papier du 11 juillet 2014

Terres d'Ariège du 11 juillet 2014 Salle de nécropsie
Jean-Luc Fernandez, Jean-Pierre Alzieu
et Augustin Bonrepaux

« Il est importante de montrer que nous sommes soucieux de la santé du gibier » (NDLB : Ce n’est pas la santé du gibier qui est importante, c’est de montrer qu’ils s’en soucient.) explique Jean-luc Fernandez, président de la FDC09. Auparavant, cette formation était purement théorique. Désormais, les adhérents pourront disséquer et constater par eux-même les anomalies, sous les conseils de plusieurs formateurs, dont Jean-Pierre Alzieu, directeur du laboratoire Départemental.

(...) JLF : « Pour cela nous avons mis les moyens : près de 20.000 euros par an... » Le coût de cette nouvelle infrastructure est estimé à 35.000€. L’aménagement de la salle a été rendu possible grâce au financement du Conseil général, via educhasnat, portée par la FRC à hauteur de 13.000€ ».

Lire aussi

Salle autopsie-FDC09
De g. à d.: J.B. Rouger, H. Arnaud , Jean-Luc Fernandez, Jean-Pierre Alzieu et
Augustin Bonrepaux.  Au premier plan, ça va saigner !
Photo FDC09.

 oOo

Retour à la page Menu de l'enquête
Vautours: Stratégie du "changement" de comportement et conflit d'intérêts

Commentaires