Le bonheur est dans la subvention

Vivre en harmonie avec la nature...

La FDSEA pour la régulation des grues cendrées... et pour une belle enveloppe

Grues-cendrees-250Le lac du Der, havre de paix des oiseaux migrateurs : Inquiets des quelques dégâts provoqués par les volatiles (NDLB : Des grues cendrées ! ) dans leurs champs, les agriculteurs ont négocié une enveloppe de 100.000 euros auprès de la Région Champagne-Ardenne. «Les nuisances sont surtout dues au nombre croissant de grues qui restent pendant l’hiver, et en cas de surpopulation déraisonnable il faudrait réguler cette espèce », estime pour sa part Jean-Louis Blondel, le président de la FDSEA de Haute-Marne.

Commentaires