Barèges-Gavarnie : les pierres parlent !

"Les troupeaux ne sont plus gardés. Il n'en a pas toujours été ainsi"

Cabanes-en-pays-toy« De nos jours, les éleveurs du pays Toy vont voir leurs bêtes dans les estives une fois par semaine et les troupeaux ne sont plus gardés. Il n'en a pas toujours été ainsi. Vous trouverez, de-ci de-là, et particulièrement vers Barèges, en montant vers Escoubous par exemple, d'anciennes cabanes de bergers qui étaient bien rudimentaires.

Pour en savoir plus, un diaporama sur les cabanes de bergers est proposé mardi 28 juillet 2015, à 18 heures, la Maison du Parc national et de la vallée à Luz, présenté par Céline Bonnal, de l'Agnouède. Celle-ci a aussi édité un livre qu'elle présentera ce soir-là et qui est fort intéressant. La découverte de ces cabanes de berger peut d'ailleurs être l'occasion d'une belle randonnée. » (Source : Ph. L. dans La Nouvelle République des Pyrénées, juillet 2015) )

La Buvette des Alpages a consacré un dossier à l'histoire du Pays Toy, aux dessous de l’Appellation d'Origine contrôlée Barèges-Gavarnie. Elle a cherché à savoir si le "non gardiennage", obligatoire dans l'AOC, était réellement une pratique ancienne, une tradition "immémoriale"?  Et bien NON! Cette obligation est loin des « usages locaux, loyaux et constants » dont le respect est l’expression consacrée qui rend le mieux compte de l’obligation à laquelle doit se soumettre un produit d'AOC.

En pays TOY, le gardiennage était une habitude (présence de bergers, usage des chiens de protection et regroupement nocturne des troupeaux). L'INAO s'est fait berner. Cette enquête de la Buvette montre que les affirmations de Marie-Lise Broueilh, de Louis Dollo et des autres défenseurs de cette appellation sont fausses.

A la découverte des cabanes de bergers en vallée de Barèges

Céline Bonnal recense près de deux cent cabanes pastorales ou abris sur le seul Pays Toy (Canton de Luz). On se demande à quoi pouvaient bien servir ces cabanes ? Louis Dollo a interviewé Simon Crampe, éleveur d’AOC Barèges-Gavarnie à Gèdre-Dessus. Il présente cette vidéo comme “L’histoire du mouton barégeois devenu AOC Barèges-Gavarnie. Sa sélection au cours des âges, son mode de surveillance et de parcours libre en montagne sans gardiennage depuis la nuit des temps.”

Sans gardiennage depuis la nuit des temps ? Les pierres parlent, les 200 cabanes du pays Toy disent le contraire, les troupeaux étaient gardés.

Commentaires