Loup : la pierre angulaire

Serpent mort sa queueC’est ce travail de fourmi (Le suivi de l’espèce) effectué par chacun de vous, correspondants du Réseau, que vous soyez ou pas agent de l’ONCFS, qui le permet. Ce réseau est la pierre angulaire du dispositif général voulu par l’Etat et dont l’organisation a été confiée à l’ONCFS. Cet engagement collectif et structuré, où professionnels et bénévoles de tous horizons oeuvrent ensemble pour une meilleure connaissance, est unique en Europe, et notre établissement est fier d’y participer à vos cotés.

(...)Solidement adossés à vos contributions et prospections sur le terrain, nous pourrons tous oeuvrer au service de la collectivité et des questions qu’elle se pose au sujet du loup.”

(J.P. Poly, DG de l’ONCFS, Bulletin du réseau loup n°33)

La France est effectivement le seul pays ou les naturalistes, passionnés par le loup œuvrent collectivement à sa DESTRUCTION. Fuyez bénévoles, sortez de ce réseau, gardez vos observations pour vous. En voulant mieux “connaître” le loup, vous œuvrez à une nouvelle éradication de l’espèce.

Commentaires