Association - ADDIP

Laruns : la manifestation anti ours est un flop

Mobilisation générale !

Les opposants à la réintroduction d'ours se sont rassemblés hier. C’était la mobilisation générale dans toutes les Pyrénées à l'appel de

  • la Fédération des Syndicats des exploitants agricoles du canton de Laruns,
  • des Jeunes agriculteurs du canton de Laruns,
  • du GIC montagne (regroupant les chasseurs de 44 communes de montagne)
  • du Co

Bienvenue à l'ours en Béarn

Une ourse lâchée en Béarn !

Chantal Jouanno n’a pas tenu sa parole. Et dans le dossier de l'ours, le gouvernement n’a pas de courage politique. "L’environnement, ça commence à bien faire" avait lâché Nicolas Sarkosy au salon de l’agriculture en 2010. Les agriculteurs et les chasseurs votent, pas les ours ! On voit comment l’UMP et le PS font de l’écologie, par obligation. L'éc

Philippe SERPAULT : "une identité à la place du cerveau"

Des racines sans ailes.Une identité à la place du cerveau.

Les climatosceptiques de tout poil, s’ils ne contestent plus vraiment le réchauffement climatique, continuent à douter de la responsabilité humaine. Mais c’est qu’ils en deviendraient presque vexants! Doit-on comprendre que, selon eux, l’homme n’a rien inventé, et que rien ne le distingue, intellectuellement parlant, de la g

L'ADDIP menace les "traitres"

Hier, 4 février se terminait la consultation publique sur la réintroduction d'un ours en Béarn, lancée auprès de la population des Pyrénées. Philippe Lacube lance de nouvelles menaces.D’après la presse, entre 150 (La République des Pyrénées) et 250 (Sud-Ouest) personnes opposées à la réintroduction sont venues manifester aujourd’hui à Pau. Philippe Lacube, président de l’ADDIP est venu apporter

"BBC : On prendra des mesures sur le terrain y compris sauvages"

"Avec le lâcher annoncé, "on est en situation de guerre et on va riposter", a renchéri Bruno Besche-Commenge, vice-président de l'ADDIP (photo), un regroupement d'associations et d'élus "anti-ours". "On prendra des mesures sur le terrain, y compris sauvages", a-t-il lancé." ()

Pour répondre, quelques extraits de "", d'André Cazetien.

“L’ourse n’était plus là. La mon

FNSEA - FNO : Si l'Etat ne fait pas ce que nous voulons nous retiendrons notre respiration jusqu'à ce qu'il nous arrive quelque chose!

PASTORALISME - Il y a 2 jours, j'écrivais dans : "Les opposants ont depuis toujours boycotté toutes les concertations et pratiqué avant de dénoncer le fait qu’il ne soit pas «en-ten-dus». Le refus du dialogue est devenu un mode de fonctionnement. On manifeste dans les rues. On ne négocie pas. On ne fréquente ni l’Etat, ni les écologistes qu'ils haïssent au plus haut point."

Hier, confirmation ave

ADDIP : Les zones Natura 2000 ne sont pas des espaces naturels mais des espaces anthropisés !

Je me demandais pourquoi certains guides de pays avaient soudain une poussée d'acné. Un pigeon voyageur à béret, une belge spécialité (pas le béret) vient de me fournir la réponse : l'ADDIP avait lancé un appel urgent ! Une pétition à signer avant le 15 mars à minuit ! Son texte vaut son petit pesant de

Natura2000 : les activités humaines seront soumises à enquête d'incidence

La buvette des Alpages sur un tract de l'ADDIP

Hier à Tarbes, Philippe Lacube distribuait ce tract aux journalistes. Un pigeon voyageur, une belge spécialité, m'a ramené ce tract à la Buvette. Merci à l'ASPAP pour la publicité qu'ils font à la Buvette des Alpages. Même si en une ligne, ils parviennent à faire plusieurs erreurs sur le fond. (Cliquez sur le tract pour l'agrandir.)

Contrairement aux dires du tract de l'ADDIP :

  • Mon nom est "Bau

"Grande marche des Pyrénées" : le bide

Aujourd'hui à Tarbes a eu lieu la "Grande marche des Pyrénées", une "Grande Marche POUR une montagne vivante et préservée, et contre l'ensauvagement et la sanctuarisation des Pyrénées."

Cette manifestation était organisée par l'ADDIP, la FRSEA et les Jeunes agriculteurs. Faut dire qu'un salon de l'agriculture se tient à Tarbes jusqu'à demain. Les agriculteurs visitant le salon pouvan

Marie Lise Broueilh : la jument de Troie pastorale

Des taupes dans les PyrénéesDans un communiqué de presse, le bureau de l’ASPP 65 informe que par arrêté ministériel du 16 août 2009, Marie-Lise Broueilh a été évincée du conseil d’Administration du Parc National des Pyrénées. Marie-Lise Broueilh avait été nommée au conseil d’administration le 15 juillet 2009 par un arrêté de nomination pris par le Ministère sur proposition du Pré

Philippe Lacube affirme que 2 ours ont été abattus en Haute-Ariège en juin

, celui qui avait déboulé à Arbas devant la cage qui allait libérer l'ourse Palouma, a affirmé à une équipe de France 3 Sud que deux ours ont été abattus au début de l'été en Haute-Ariège. Il explique ainsi la fin des attaques de troupeaux dans la Haute-Ariège.

Dans son , Philippe Lacube déclare : " Parce qu'ici en Haute-Ariège, il y a des gens qui ont fait le ménage. Voilà

Groupe National Ours des Pyrénées : Dominique Bur explique la suite

Depuis hier, dans le Groupe National Ours des Pyrénées, trois groupes de travail ont été constitués :

  • «Le problème de l’habitat de l’ours et la gestion de la forêt »
  • «L’ensemble des activités humaines - le pastoralisme et le tourisme - et la présence de l’ours»
  • «La gestion de la population ursine dans les Pyrénées»

Le p

Louis Dollo et sa webtv à Les

Louis Dollo produit beaucoup ; maintenant, il fait de la «webTV» avec Tarbes-Infos. Non seulement il est difficile d'être compétant en tant que journalisme papier, mais alors en "télévision", cela ne pardonne pas ! Analyse

Remarquez le «travail de journaliste» de Louis Dollo qui souvent, ne laisse pas son interlocuteur construire sa propre réponse : Louis Dollo pos

L'ADDIP pond sa "motion pour des Pyrénées vivantes et préservées"

L’ADDIP, Association pour le développement durable de l'identité pyrénéennes, nébuleux concept identitaire régionaliste annonce qu'elle "regroupe les associations départementales opposées à "l’ensauvagement artificiellement recréé du massif pyrénéen que supposerait une population d’ours naturellement viable." (200 à 400 ours !)" Elle dit aussi "fédérer les élus politiques et socio-professionne

La manifestation anti-ours du Val d'Aran ne fait pas recette

A peine 400 personnes étaient présentes aujourd'hui à Les pour cette manifestion organisée par Francès BOYA, Syndic d’Aran, Député du Parlement de Catalogne et par l’ADDIP qui regroupe toutes les associations opposées à l’ours.

Alors que la "Coordination pyrénéenne" annonce fédèrer "les élus politiques et socio-professionnels, les associations regroupant les

L’urgence des réserves de chasse

Des réserves de chasse s'imposent d'urgence.

Après qu'un chasseur ait été blessé par un ours, une personnalité de l'ADDIP, dont l'identifiée n'a pas été précisée aurait déclaré : «C’est bien une preuve de plus que la cohabitation entre l’ours et les activités humaines est impossible». Ce refus de la cohabitation est maladif, obsessionnel. Cet incident prouve une nouvelle fois que la chasse

Identité pyrénéenne : l'ADDIP parle en votre nom

L'ADDIP est l'Association pour le Développement Durable de l'Identité Pyrénéenne

L'identité pyrénéenne, une identité sociale

"L'identité sociale englobe tout ce qui permet d'identifier le sujet de l'extérieur et qui se réfère aux statuts que le sujet partage avec les autres membres de ses différents groupes d'appartenance. L'identité sociale comprend les att