Agriculture - JA Jeunes Agriculteurs

Gâche métier

Je croyais que le crétinisme avait disparu depuis longtemps, que les montagnes ne manquaient plus d'iode. Il n'en est rien, détrompez-vous.

Nous avions déjà eu droit à pas mal de théories politico-pastorales fumeuses :

  • les prédateurs qui causent des et des feux de forêts pour cause d'des "territoires",
  • des brebis irradiées par les importés,
  • des p

Cosa Nostra

Cosa Nostra (Congrégation Œcuménique Syndicale Agricole de chez nous)

Par Bernard Pesle-Couserend Mes chers coreligionnaires, C’est un grand moment pour moi et le syndicalisme agricole que de vous recevoir incognito dans nos locaux pour cette assemblée générale annuelle de COSA Nostra. Oui, incognito, car il ne faudrait pas que le grand public s’en aperçoive : c

Délinquance agricole

Dans le genre "On n’acceptera pas que les bobos parisiens nous expliquent comment on doit vivre chez nous"...

par Michel Olivier Le communiqué de CAP LOUP du 22 octobre 2014 posait la question : « Laurent Wauquiez et les syndicalistes encouragent-ils la délinquance ? » . Il faisait suite à l'action syndicale du 20 octobre au Puy, en Hau

Laurent Wauquiez et les syndicalistes encouragent-ils la délinquance ?

Communiqué de CAP LOUP du 22 octobre 2014

Lors d’une manifestation anti-loup le 20 octobre dernier au Puy (Haute-Loire), des éleveurs se sont introduits dans la préfecture en créant la panique parmi le personnel après avoir forcé la grille, et Yannick Fialip, le président de la FDSEA a déclaré offrir une prime de 1.000€ pour le premier loup qui serait abattu dans le département. Les deux dépu

Haute-Loire: Gouverner c'est prévoir

Première attaque du loup en Haute-Loire

Mercredi 15 octobre 2014 : Pradelles (Haute-Loire), le journal l’éveil annonce prudement "ce qui semble bien être" la "première attaque du loup en Haute-Loire ?". Selon l’éleveur de Saint-Etienne-du-Vigan, « 15 brebis ont été attaquées, toutes au niveau de la gorge, sous le cou », trois jours plus tôt. D

Fiasco à Foix

« la Révolution commence toujours par l’Ariège »

Seulement 2.000 manifestants venus de l'Aude, de l'Ariège, de la Haute-Garonne, du Béarn et du Pays Basque: éleveurs, agriculteurs, chasseurs - ont dénoncé samedi à Foix "l'ensauvagement" de la montagne et les "contraintes environnementales" pesant sur leurs activités en raison des mesures de protection de l'ours, des vautou

Si l'ours reste dans les Pyrénées, les bergers vont finir par déserter la montagne

Retenez moi où je fais un malheur…

C’est en ces termes, que l’on peut qualifier sans exagération de pré-apocalyptiques, que Rémi Denjean, président des Jeunes Agriculteurs de l’Ariège et éleveur d’ovins à Montégut-Plantaurel au micro de Francetv Info. Pour rappel ou info, « Jeunes Agriculteurs » est un terme agricole qui signifie « avoir moins

La FNSEA et la CONF veulent déclasser le loup

Des syndicats d’éleveurs ainsi que diverses associations anti-prédateurs, gonflés au botox, demandent en urgence dans un communiqué le lifting « du statut de l'espèce Canis lupus dans la convention de Berne et dans la directive habitats ».

Cela s’est passé à la sortie de la réunion du Groupe National Loup qui avait pour ordre du jour « le protocole d'intervention sur la

Loup 10 vérités à rétablir

"Le loup, 10 vérités à rétablir ou la fin annoncée de l’élevage des moutons et une menace pour tous les animaux élevés en plein air". La Buvette y va au démonte peuneu !

La FROSE (Fédération Régionale Ovine Sud-Est) en collaboration avec la Fédération nationale ovine, la FNSEA, les JA et l'APCA a réalisé et édité une plaquette d'information sur "la réalité du loup

Comment le loups changent les rivières

"Certains détracteurs de la conservation du loup vont également fabriquer un discours au centre duquel se retrouve la biodiversité... Le syllogisme est simple :

Ce raisonnement est activement porté par certains représentants professionnels agricoles et élus, relayés par les médias et certains chercheurs." Voir ci-dessous...(Farid Benhammou dans " )

Comment le loups changent les

Marais immondes

Une manifestation d'agriculteurs à Dunkerque

Environ 250 personnes (selon l'AFP), dont une majorité d'aigriculteurs (comme disait François Terrasson) avec au moins 150 tracteurs et une trentaine d'élus locaux, (l'année 2014 sera une année électorale) ont foulé le pavé devant la mairie de Dunkerque (Nord) pour manifester contre quelque chose...

Non, ils ne manifestaient pas co

Loup : les préfets sèment la violence, les écologistes sont menacés

Ne supportant plus les loups et leurs protecteurs, des éleveurs multiplient les exactions. Mais sous la pression des syndicats agricoles, des préfets encouragent ces violences par des arrêtés illégaux de chasse au loup. Bien qu’ils ne défendent que la loi, les écologistes craignent un accident proche. Ils ne manqueront pas de se retourner contre les responsables s’il arrive… Le 8 novembre à Gap, des éleveur

Le loup enflamme les relations entre associations et syndicats agricoles

Quand s’arrête l’action syndicale légitime et commence l’acte de vandalisme?

C’est la question que (se) pose l’Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas), à la lecture d’un courrier émanant du président de la fédération nationale ovine (FNO). «Nous aimerions que des actions syndicales fortes soient organisées sur le terrain visant [les associations de protecti

Gap: FDSEA et Jeunes Agriculteurs s'attaquent à la SAPN

Communiqué de Presse SAPN (Société Alpine de Protection de la Nature) Les éleveurs et les syndicats qui les soutiennent (*), lors de la manifestation qu’ils ont organisée à Gap ce vendredi 8 novembre 2013 pour protester contre les récentes attaques sur des troupeaux, ont pris comme cible le siège de la Société Alpine de Protection de la Nature.

Les responsables d

Des sigles, des structures… et des pépettes

Par

C’est inouï tout ce qu’on peut désigner sous un même sigle.

Prenez ACAP, par exemple. Ça peut vouloir dire :

  • Avoir Conscience d’un Avenir Précaire ou
  • Argent, Comment en Avoir Plus? ou même
  • Association des Contribuables Arnaqués et Plumés, voire

La loi ! Quelle loi ?

Vautours: "Ou on nous donne l'argent et on les fait fuir gentiment ou on ne nous donne pas d'argent et on les tue."

Hervé Ferrand, éleveur à Bénagues (Ariège) à propos de 2 veaux âgés de quelques jours, attaqués par des vautours : "On n'a pas d'indemnisation, on n'a pas le droit de les tuer (…) On prend ce qui faut faire : à partir de ce soir on sera posté toute la nuit. Demain matin on sera posté e

Pas d'ours, pas de chocolat !

« Les bergers indemnisés pour 58 brebis mortes. »

Tel est le titre de l' du 22 décembre qui commençait comme celà...

«L'incident avait suscité un certain émoi. Le 18 septembre dernier, 58 brebis étaient retrouvées mortes à Etsaut au-dessus des estives d'Yèse. 51 autres furent blessées dans ce . La commission d'indemnisation dégâts des ours (Cido) est revenue mardi sur sa décisi