Acteur - BONREPAUX Augustin - Amendement Bonrepaux

Le prix de l’ours dans les Pyrénées

Un rapport injustement passé sous silence

par Philippe Serault, journaliste en Ariège

Le rapport demandé, et effectué, par Augustin Bonrepaux sur le maintien de la présence de l’ours dans les Pyrénées alors que celui-ci était encore député (pas l’ours, Bonrepaux!), a été rendu public en décembre 2006 dans un silence assourdissant.

L'Assemblée Nationale rejette l'amendement Bonrepaux

Ce matin, l'Assemblée Nationale a décidé de ne pas suivre l'amendement adopté hier par la commission des finances sur proposition d'Augustin Bonrepaux, prévoyant de réduire d'1 million d'euros le budget du programme Ours pour 2007.

Nelly OLIN, Ministre de l'Ecologie et du Développement Durable a présenté le budget "Ours" 2007 : 1,9 million d'euros, dont plus de la moitié ira au pastoralisme

Augustin Bonrepaux réduit les crédits pour la surveillance des ours

La commission des Finances de l'Assemblée nationale a décidé mardi de supprimer environ la moitié des crédits affectés à la surveillance et au déplacement des ours dans les Pyrénées, dans le cadre du projet de budget 2007 de l'Ecologie.

La commission a adopté un amendement du rapporteur spécial Philippe Rouault (UMP) et de Augustin Bonrepaux (PS) qui réduit de 1 million d'euros les crédits consacrés à la surveillanc

La chasse aux indésirables

En France, il ne fait pas bon naître dans la peau d'un grand prédateur

« Touche pas à mes moutons ! » L'avertissement vaut autant pour l'ours pyrénéen, que pour le loup des Alpes ou le du Jura et des Vosges, ces grands prédateurs dont le seul tort est de 8 obstiner à survivre dans des conditions que d'autres espèces animales plus fragiles n'auraient pas supporté.

Victim