Commune - Arbas

Parapente a Arbas

Partant pour un petit vol en parapente à Arbas, au pays de l'Ours?

from on .

Il manque un défenseur au Congrès

Cet extrait du Livre de Yaak, de Rick Baas me fait penser à Arbas et à François Arcangeli. Cette année sera l'année de l'Ours !

« Les choses ont changé, comme elles le font toujours. Il s’est écoulé vingt ans depuis que je me suis aventuré dans cette vallée magique pour la première fois ; il y a plus de routes, aujourd’hui, plus de coupes à blanc, plus de résidences secondaires ; d’année

Pascal Dessaint : L'appel de l'huître, chroniques vertes et vagabondes

Par Pascal Dessaint

« ...La douceur d’une cuisse de fille, la lumière du soleil sur le rocher ou sur les feuilles, la sensation de la musique, l’écorce d’un arbre, l’usure du granite et du sable, la chute d’une eau claire dans une fontaine, la hardiesse du vent – qu’y a-t-il d’autre ? De quoi d’autre avons-nous besoin ? »

Edward Abbey

Cette citation que a

François Arcangeli : à Arbas, nous voulons un écomusée pour mieux faire connaître l’ours

Interview de François ArcangeliMaire d’Arbas, président de l’association Pays de l’Ours-Adet

« La maison du pays de l’ours » de Fos a fermé ses portes en décembre dernier. Mais votre commune s’est portée candidate pour accueillir un nouveau lieu. Où en est ce projet?Il faut préciser que notre projet se veut très différent de la Maison qui se trouvait à Fos. Nous sommes plutôt sur l’idée d’une structure

Lacube et sa souscription

La Dépêche du Midi a annoncé la souscription pastorale lancée par Philippe Lacube, destinée à payer les amendes des casseurs d'Arbas. Les lecteurs réagissent.

Dessin de Marc Large pour la buvette - Philippe Lacube, le pastoralisme et l'extinction de l'ours des Pyrénées.

Quelle honte !(Marie)Assumez vos actes Messieurs ! Vous dégradez, vous détruisez... vous

Ultra solidarité, la honte des Pyrénées

Les ultra pastoraux lancent une souscription pour payer leurs condamnations en justice. A vos poches pigeons chéris!

Nous cassons, vous payez ! Nous ne gardons pas nos brebis, vous nous indemnisez ! Nous travaillons à perte, vous nous subsidiez ! L'Etat consulte, nous boycottons !L'Etat tient ses engagements et réintroduit des ours, nous les éliminons ! Nous ne respectons pas les lois

M..., le paradoxe ursin

par Lundi 6 novembre 2006

Etienne Hugues Boyer : Je n'ai pas la prétention d'avoir la science infuse, et je suis prêt à accepter tous les arguments possibles sur tous les sujets pour lesquels j'ai une opinion tranchée. Après, je ne garantis pas que je changerai de point de vue à chaque coup. Là, pour le sujet qui nous intéresse, j'ai mis longtemps à me décider. Je ne vais pas me positionner en tant que

Les éleveurs casseurs d'Arbas condamnés

Les dix éleveurs et membres des associations opposées à la survie de l'ours dans les Pyrénées qui avaient violement manifestés à Arbas le 1er avril 2006 ont été condamnés à 6.796 € pour dégradation de biens publics.

Dix éleveurs ont été condamnés lundi 26 novembre par la cour d'appel de Toulouse à payer 6.796 euros en réparations des dégradations commises dans la commune d'Arbas (Haute-Garonne), le

Procès d'Arbas, les casseurs en appel au tribunal à Toulouse

Condamnés à 4 300 euros d’amende en première instance en septembre 2006, les anti-ours sont poursuivis par le maire d’Arbas, qui leur réclame 17 000 euros pour le nettoyage de la façade de la mairie, et 20 000 euros de dédommagement pour atteinte à l’image de la commune.

C’est à 14 heures aujourd’hui que les dix militants anti-ours qui ont saccagé des bâtiments publics, le 1er avril 2006 à Arbas, on

Procès des casseurs de l'ASPAP, on reporte

Le procès au civil de dix opposants à l'ours reporté au 22 octobre à Toulouse. Chronique d'octobre (4)

La cour d'appel de Toulouse a reporté au 22 octobre le procès au civil de dix opposants à l'ours, condamnés en 2006 à verser 5.000 euros de dommages et intérêts à la commune d'Arbas (Haute-Garonne) pour des dégradations lors d'une manifestation contre le lâcher d'ours slovènes dans les Pyrénées. Fran

Les trophées de la Nature 2006

Les trophées de la Nature 2006 sont décernés par l'Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas). Ces trophées récompensent le meilleur (trophée de plume) et le pire (trophée de plomb) en matière de protection de la nature.

Dans un pays où les lois de protection de la nature sont quotidiennement bafouées, certains s'efforcent pourtant de défendre efficacement la nature et les animaux s

Appel des élus socialistes et républicains de l’Ariège contre la violence

" Mercredi 19 Avril dernier, dix personnes parmi les 400 participants à la manifestation du 1er Avril à Arbas contre l’introduction d’ours slovènes dans les Pyrénées ont été convoquées par le Procureur de la République à la Gendarmerie de Saint-Gaudens.

Communiqué de , présidente des élus socialistes et républicains de l'Ariège

Les élus socialistes et républicains, condamnent avec force les violence

Saccage d’Arbas : les dix éleveurs condamnés, les vrais responsables épargnés

Les dix éleveurs poursuivis pour avoir participé au ont tous été déclarés coupables aujourd’hui par le Tribunal de Saint Gaudens. Tous sont condamnés notamment à de la prison avec sursis, allant jusqu’à quatre mois, et à une interdiction de manifester pendant 6 mois sur le territoire des communes de lâcher des ours ce printemps (Arbas, Burgalays, Luchon et Bagnères de Bigorre).

Arbas : dix casseurs anti-ours poursuivis

Arbas : Dix personnes ont comparus le 20 juillet devant le tribunal correctionnel de Saint-Gaudens pour dégradations de biens publics et privés et violences aggravées après la manifestation des anti-ours le 1er avril dernier à Arbas (Haute-Garonne).

Arbas : L'ASPAP soutient ses casseurs

à Arbas, ils étaient 400, à Saint-Gaudens une cinquantaine de membres des

La peur de rencontrer un ours dans les Pyrénées

Régulièrement, des lecteurs postent des messages à la buvette sur: reçoit

  • « le danger de la rencontre avec un ours »,
  • « la probable et prévisible prochaine victime »,
  • « l’irresponsabilité de la ministre » etc.

Il s'agit toujours de messages inspirés par la peur d'une rencontre avec le plantigrade

A l'occasion du procès des membres de l'ASPAP suite au saccage d'ARBAS, Stéphane Lessieux vous invite à un walking dinner

Le tribunal correctionnel de Saint-Gaudens en Haute-Garonne attend ce jeudi 20 juillet, dix militants anti-ours (9 hommes et une femme). L’ASPAP (bien disctrète depuis un mois) organise un «barbecue géant» et une marche sur le palais de justice pour défendre ses «citoyens responsables». La justice va juger leurs responsabilités dans le saccage d’Arbas.

Suite à la manifestation d'op

L’ASPAP se présente comme victime

Suite au saccage de la mairie et du village d’Arbas le 1er avril, 10 membres de l’ASPAP (Association de Sauvegarde du Patrimoine Ariège Pyrénées) passeront devant le tribunal correctionnel le 20 juillet. L’ASPAP organise le soutien aux casseurs.

Les anti-ours organisent un samedi de terreur à ARBAS

Retour sur les faits: Le Samedi 1 avril, 2006, des manifestants