Acteur - BACQUE Christian

Aujourd'hui 1 novembre 2014

C'est aujourd'hui les politiques qu'il faut convaincre de museler l'agressivité des lobbies, c'est aujourd'hui les politiques qu'il faut convaincre du bon sens de la cohabitation, c'est aujourd'hui les politiques qu'il faut convaincre de recadrer le sectarisme des talibans de l'agro pastoralisme extrême qui au nom de l'économie et de la civilisation détruisent les derniers arpents sauvages de nos montagnes.

Sans acc

Quelques habitués de la Buvette des Alpages

Consultation par l'Etat sur les arrêtés "loups". La Buvette vous présente une sélection (subjective) des avis les plus intéressants.

Christian Bacqué : La cohabitation est nécessaire La présence du loup, comme de tous les grands prédateurs, est essentielle à l’intégrité de la pyramide trophique du cycle du vivant, de la matière et de l’énergie qui caractér

La vraie place de l'ours dans les Pyrénées est au Museum

"La sortie de Philippe Martin sur l’ours est beaucoup plus qu'un faux-pas, c'est la confirmation d'une succession de faux-pas qui font au bout du compte que l'ours est entrain de se casser la gueule de façon dramatique! Nous sommes dans la continuité de l'expo de Toulouse: La vraie place de l'ours dans les Pyrénées est au Muséum. Voilà la vérité."

par

" Un moment de réflexion collective "

Jean-Marc Ayrault est descendu à Foix, en Ariège, pour présider le Conseil national de la montagne. Les journalistes de la Dépêche Jean-Pierre Bédéï et Emmanuel Droillard lui ont posé l : « L'ours est un sujet de discorde dans le massif pyrénéen. Va-t-il y avoir de nouvelles réintroductions dans les prochaines années, seule solution pour faire perdurer l'espèce ? »

L'ours fait bien vendre le fromage

Par Christian Bacqué

"l'ours fait bien vendre le fromage !", tel est le titre de l'article, paru sur la République et l'Eclair des Pyrénées du 9 Février 2013, qui met en exergue le FIEP ainsi que la fabrication du fromage à travers un cahier des charges et une éthique qui permettent à l'ours et au berger de vivre ensemble en Haut-Béarn.

"Depuis 1995, 27 producteurs on part

Ours : le gouvernement parle de la génétique, enfin!

Avec la plainte contre la France, les langues se délient : pour la première fois, le gouvernement parle de la consanguinité des ours.

Et une étude supplémentaire, une !

Pour Alain Reynes, c’est une manière de gagner du temps: "on a déjà tous les éléments possibles et imaginables sur le sujet: études, inspections, audits, rapports d’étapes, études

La Saint-Barnabé

Un aspect méconnu du pastoralisme des Pyrénées Centrales et du métier de berger.

par Christian Bacqué

Très loin de l’ivresse des cimes, très loin du sentiment d’exaltation qu’offrent des grands espaces de liberté sauvage, très loin du bonheur d’entretenir les paysages de montagne à une époque où cet entretien n’était pas encore devenu de la part du pastoralisme un leitmo

Le Pé Descaous chez Yannick Lamazou à Lucq de Béarn

Le FIEP (Fonds d'Intervention Eco-Pastoral, Groupe Ours Pyrénées) organisait, ce dimanche 18 décembre, une journée portes ouvertes, chez Yannick Lamazou, pour promouvoir à la fois le fromage fermier traditionnel labelisé et la cohabitation avec les derniers plantigrades béarnais. Yannick Lamazou nous conviait à découvrir sa production sur son exploitation familiale bâtie sur les hauteurs de Lucq-de-Béarn.

Ensauvagement ou élevage de subventions?

... Bruno Besche-Commenge : « Il faut savoir ce que l'on veut. Soit on entend ensauvager le massif des Pyrénées. Soit on souhaite préserver l'élevage dans des conditions normales, avec des aliments naturels et non du soja transgénique. On le voit, la reproduction des ours n'est pas assurée génétiquement, pour faire vivre la population, il faut continuer les réintroductions. »

Pau, c'est pas dans les Pyrénées?

Les premières assises nationales de la Biodiversité se tiendront à Pau les 14 et 15 juin 2011. La montagne va-t-elle accoucher d’une souris ? Pau « Portes des Pyrénées »Il est intéressant que ces «1ères Assises nationales de la biodiversité» se déroulent à Pau «Portes des Pyrénées». On peut rêver, à cette occasion et dans cette ville à un élan nouveau pour la protection d’un