Acteur - BAILLON Jacques

Un peu de polémique lupine

Les écrits de l’historien Jean-Marc Moriceau sur la « dangerosité » du loup continuent d’alimenter diverses controverses.

Le site « L'Observatoire du loup » et sa page Facebook dédiée ont récemment mis en ligne (21 novembre) un texte intitulé « Le loup prédateur de l’homme » qui conteste le chiffre, avancé par jean-Marc Moriceau, de 120.000 victimes du loup, directe

FDSEA : Une aide financière à toute personne qui apporte la preuve de l'abattage d'un loup

On avance ou on recule ?

La chasse aux primes et subventions est une spécialité agricole. Voilà un communiqué de presse de la FDSEA qui date un peu, il m'avait échappé. Signé Daniel Dellenbach, président de la FDSEA de la Meuse, il rentre sans hésiter dans la catégorie "On a un gagnant". Il a été exumé des cartons par les hommes du syndicat en colère pour amadouer les bobos

Drôles de loups

Quand d’étranges bêtes féroces parcouraient la campagne

Et si les « bêtes fauves » coupables de tant de méfaits dans les campagnes d’autrefois (et généralement assimilées aux loups) avaient été ici et là des molosses issus des amours coupables entre loups et chiens ?Qu’étaient donc ces « loups-lévriers » dont les archives nous relatent les méfaits ? Qu’en est-il des

Quand les hybrides de loups et de chiens couraient la campagne

par Jacques Baillon Un article récent fait état de cas de métissage loups/chiens dans le Caucase et une très intéressante vidéo parle des hybrides loups/coyotes en Amérique du nord.

Ces études récentes (il y en a eu d’autres en Slovénie, en Italie..) suggèrent que de semblables hybrides couraient sans doute aussi la campagne autrefois. D’où sans doute un certain nombre d’attaques de canidés,

Bestiaire d’antan par Jacques Baillon

« Ils étaient médecins, chasseurs, pêcheurs, forestiers, écrivains, collectionneurs, agriculteurs, savants, curés, taxidermistes, rentiers...

Leurs observations, notes et remarques sur la faune sauvage ont ouvert la voie aux connaissances naturalistes actuelles. Ce sont les ancêtres des « écolos » d’aujourd’hui. C’est à un voyage dans le temps, au travers de leurs travaux et d’autres textes anciens, qu

Le loup, autrefois, en Beauce

Le loup était autrefois présent dans toute la France. Contrairement à une idée communément répandue, mais fausse, le carnivore prédateur ne fréquentait pas seulement les montagnes ou les grandes forêts. On le trouvait partout, y compris en plaine, dans des bois de petite taille, voire dans de simples fourrés, et même aux abords des villes. La Beauce, terre à blé - mais aussi terre à moutons - connut donc le loup, comme le

Le loup en France au vingtième siècle

Il est communément admis que le loup disparut de notre pays « peu avant la dernière guerre mondiale » . Pourtant, de nombreux témoignages, relevés dans la littérature ou dans les journaux locaux suggèrent que « Canis lupus » fréquentait probablement encore diverses régions de France entre les années 1940 et 1990. Quelques années seulement avant leur retour officiel des loups se firent d’ailleurs remarquer

Le loup en France hier et aujourd'hui, une conférence à Orleans

L'association Loiret Nature Environnement propose, le 18 septembre 2012 à 20h00 au Muséum d'Orléans une rencontre sur le thème " Le loup en France, hier et aujourd'hui".

Avec quatre invités :

Denis Miège, animateur nature à , évoquera le loup dans l'imaginaire, l'écologie du loup, les problèmes de cohabitation avec le monde pastoral.

Annie Moreau, de l'assoc

La beste d'Orléans : 3 questions à Jacques Baillon

3 questions à l'auteur de "", Jacques Baillon.

"Le loup, autrefois en forêt d’Orléans est l’histoire anecdotique du loup dans la plus grande forêt domaniale de France, la forêt d’Orléans, rédigée à partir de documents puisés dans les archives communales et d’informations collectées dans les écrits des historiens, des forestiers ou des chasseurs…"

Jacques Baillon : Le loup autrefois en forêt d’Orléans

Jacques Baillon

s'intéresse depuis 30 ans à l'histoire du loup, mais, à partir du retour du fauve en France en 1992, il s'est également investi dans des actions pour la conservation de ce grand prédateur au sein de divers milieux associatifs naturalistes. Jacques BAILLON a collaboré à plusieurs manifestations, expositions ou ...

Il est notamment l'auteur d

Flashback : Le colloque sur les grands prédateurs à Orléans

Un colloque sur les grands prédateurs à Orléans. A première vue, cela a pu surprendre. Pourtant, comme disait un professeur de philosophie : « l’estomac n’est pas le mieux placé pour parler de la digestion ! ».

Les questions du partage du territoire avec l’ours et le loup, ainsi que leur conservation sont de formidables cas d’école. Comme le rappelle Laurent Mermet, ces espèces et la problématique qu’elles posent

Les loups italiens (Canis lupus Italicus) sont installés dans les Pyrénées Orientales

La nouvelle de l'arrivée de loups dans les Pyrénées qui circulait depuis longtemps dans les milieux scientifiques spécialisés a été confirmée lundi dernier au Muséum d'Histoire Naturelle d'Orléans au cours d'un par Farid Benhammou, jeune chercheur de l'ENGREF (Ecole Nationale du génie rural, des eaux et des forêts) et les responsables de l'association Ferus.

Les loups ne connaissant pas de frontière, ils circulent