Acteur - BARNIER Michel

La mort de l'ourse Claude

C'est le 21 février 1997 qu'on appris la mort de , tuée courant octobre ou novembre 1994 sur les hauteurs de Borce, en vallée d'Aspe. raconte dans "Le Pays des forêts sans ours" :

"L'affaire était exemplaire. l'ourse Claude était l'avant dernière femelle de la lignée européenne; elle avait été tuée au cours d'une battue aux sangliers - un grand classique - , par deux chasseurs qui avaient été dénoncés

Lassalle, Barnier, Estrosi, Jouanno en bref

Quelques infos en bref sur les hommes et les femmes politiques.

Vallée d'Aspe - Frappée par la crise du secteur automobile, l'entreprise Toyal reporte l'agrandissement prévu. Spécialisée dans les pigments et les pâtes d'aluminium utilisés dans les peintures des voitures, Toyal ne procédera pas, en janvier comme prévu, à l'acquisition de la plate-forme destinée à son agrandissement

Michel Barnier : Rééquilibrer les aides ou rééquilibrer les revenus ?

par pour La Buvette des AlpagesTechnicien en agriculture et environnement, maîtrise en Ecologie

L'article "A la FNSEA, le ton monte entre éleveurs et céréaliers" récemment paru dans «» évoquait la volonté de l’actuel ministre français de l’agriculture, , de réorienter les aides à la production au détriment des céréaliers, au sens large, présentés comme les principaux

Chronique des mesures de protections de l'ours dans les Pyrénées (de 1915 à 2008)

Chronique des mesures de protections de l'ours dans les Pyrénées

par Stéphan Carbonnaux, Extrait du "" commandé par FERUS.

La plus grande histoire

La volonté de protection de l’ours est très moderne. Si on peut la dater aux cinquante dernières

Agriculture biologique : une rallonge de 12 millions d’Euros bienvenue

Communiqué FNE

vient d’annoncer, lors de l’inauguration des Assises nationales de l’agriculture biologique, une enveloppe supplémentaire annuelle de 12 millions d'euros pour atteindre l'objectif fixé lors du Grenelle de l'environnement de tripler la surface en agriculture biologique d'ici à 2012. Alors que s’ouvrent les débats parlementaires sur le projet de loi « grenelle 1 », la fédération F

Extension de la station de ski de Mijanès : Michel Barnier autorise le défrichement de la Vallée de la Maure !

a donné son autorisation pour l'extention de la station de ski de Mijanès, malgré les nombreuses lettres émises par les associations. La Communauté de Communes du Donezan a ainsi engagé un partenariat avec l’Office National des Forêts pour la mise en œuvre de ces opérations de défrichement.

En mars 2007, le Préfet de Midi-Pyrénées signait un arrêté d’Unité Touristi

Mijanès-Donezan (Ariège) : le grand Tétras et la Forêt en danger immédiat

par Thierry de Noblens

le et ont déposé deux requêtes au Tribunal Administratif pour demander l'annulation du Plan Local d'Urbanisme de la commune de Mijanès (Canton de Quérigut,Ariège) et de l'arrêté d'Unité Touristique Nouvelle signé par le Préfet de Région Midi-Pyrénées. Ceci afin d'éviter l'extension de la Station de Mijanès, dans un milieu sauvage remarquable, qui est de plus une zone vitale d'hi

Ours : Une protection mal acceptée (1983-1994)

La création de l'IPHB 1

par

Du Plan Ours aux « réserves Lalonde »

La protection de l’ours a du mal à se mettre en place notamment à cause d’une opposition au sein de l’Etat qui a structuré un certain accueil local. De 1982 au début des années 1990, une volonté forte de préservation tente de se mettre en place. Elle com

IPHB : l'étau se déserre enfin sur l'ours, retour sur une imposture-école

Alors que c’est en haut-Béarn qu’on a su conserver le plus longtemps le dernier noyau d’ours brun originel, le refus catégorique des barons politiques locaux d’y lâcher les deux femelles prévues dans le cadre du plan de renforcement « 2006-2009 » ressemble à un acte contre-nature dont on mesure mal les conséquences biologiques sur le milieu, mais aussi, symboliques sur le plan humain.

Après

Histoire de l'ours des Pyrénées : Chronologie du déclin de l’Ours en France (Du 18ème à 2006)

Voici l'histoire de l'ours des Pyrénées ()

XVIIIe siècle

Disparition : L’Ours brun disparaît des Vosges

Seconde moitié du XIXe siècle

Disparition : Disparition de l’Ours brun en Franche-Comté

1880 Protection : Le 23 octobre,

Laurent Mermet : L’Institution Patrimoniale du Haut Béarn

Comment, sous couvert de réforme et d’innovation affichée, contrôler les partisans d’une gestion plus écologique de l’ours et préserver le statu quo. Et les intérêts économiques en jeu.

Par (Engref)

Après une double formation, en écologie (Ecole Normale Supérieure) et en gestion (doctorat de l’Université de Paris-Dauphine), Laurent MERMET est

L'homme est un loup pour l'Ours

Contrairement à l'Italie et l'Espagne, la France va-t-elle rater son rendez-vous avec l'ours ? L'arrivée prévue de cinq malheureux plantigrades suscite une violente hostilité, minoritaire mais efficace puisqu'elle a déjà provoqué une suspension des réintroductions dans l'attente d'une décision du Conseil d'Etat.

(...) L'ours sème pourtant la zizanie depuis des décennies. Dès les années 50, les défe

l'IPHB et Natura 2000 : l'abomination techno-bruxelloise

Natura 2000 ne concerne pas que les habitats, mais aussi les populations animales et végétales qui y vivent. L'ours est une espèce prioritaire inscrite en ce sens à l'annexe II et à l'annexe IV.

Dans les "cahiers d'habitat" Natura 2000 (rédigés par le Museum National d'Histoire Naturelle), l'ours est une espèce à protéger et celà l'IPHB ne le supporte pas. C'est pour cette raison que

IPHB : Lassalle, portrait d'un liquidateur

Semaine de soldes à l'IPHB, avant fermeture définitive. Tout doit partir !

Sommaire

La gestion de l’ours par Jean Lassalle – On joue à qui perd gagne !

En juin 1993, , ministre de l’environnement, était venu dans les Vallées Béarnaises rencontrer les acteurs locaux (les associations de protection de la nature n’avaient pas été conviées à cette négociat

Farid Benhammou : L’ours en Béarn, chronique d’une disparition annoncée ou le bilan de Lasalle et de l'IPHB

Des millions d’euros de fonds publics ont été dépensés sans qu’on ait été capable de garantir un refuge minimum viable aux derniers ours pyrénéens condamnés à la disparition sans renforcement de la population.

est venu à l'été 1993 proposer aux acteurs locaux béarnais de substituer au "Plan Ours" gouvernemental de ses prédécesseurs (notamment les réserves "Lalonde"), un dispositif

Vivre avec l'Ours. Réaction du Maire d'Arbas

Ciel de Foehn sur la montagne d'Arbas, Pyrénées - Photo M. Chesnot (merci)

Cannelle était un symbole

La dernière ourse de la lignée pyrénéenne. En l’abattant, le chasseur d’Urdos n’a pas signé la disparition de l’ours, mais il a tué le mythe, le mirage de la sauvegarde de l'ours des Pyrénées à partir du seul noyau autochtone.

Cette acte gravissime met en lu