IPHB - 2005 Béarn les derniers mâles

Jean LAUZET : On a besoin du Béarn pour sauver l'ours

" Le noyau d’ours en Pyrénées centrales, ne pourra jamais atteindre un effectif suffisant pour que la population soit viable, car il est géographiquement trop limité. Accepter la disparition de l’ours en Béarn à court terme, c’est accepter celle sa disparition sur l’ensemble du massif à moyen terme. "

Les chasseurs d'Etsaut et Laruns gagnent en appel contre

Le Fiep regrette le bras de fer de Delphine Batho

Delphine Batho lâche l’ours en Béarn

Communiqué du FIEP Groupe Ours PyrénéesSelon les informations de France info, La Ministre de l’Ecologie s’oppose à de nouveaux lâcher d’ours dans les Pyrénées avant d’avoir les résultats d’une étude plus large de la biodiversité pyrénéenne et du pastoralisme en montagne. 
Elle indique également qu’il y eu des naissances d’oursons

2012: il reste un ours en Béarn, rien n'est perdu !

D'après la , le budget de l'IPHB a été voté le 19 juillet dernier. Il se monte à un peu plus de 600.000 € pour le fonctionnement et à 1,2 millions d'investissements. Soit un budget global d'un peu plus de 1,8 millions d'euros. Sur ce budget, la masse salariale représente 19 % pour 6,5 équivalents temps plein.

Je n'ai pas l'habitude d'effectuer des calculs de salaire en France, donc il est possible que je fasse erreu

NKM : Comment comptez vous atteindre cet objectif ?

En réponse à la note de Nathalie Kosciusko-Morizet : « », sur le blog de NKM.

A propos d’ADN...

Aux 1ères assises nationales de la Biodiversité, le mercredi 15 juin, le thème de la table ronde n°6 est "Intégrer l'innovation et la recherche scientifique aux actions de préservation". Madame, pouvez-vous répondre à ma question : Comptez-vous intég

On a tué Cannelle pour la deuxième fois !

Communiqué du FIEP-Groupe ours Pyrénées

La décision gouvernementale de ne pas lâcher une ourse au printemps 2011 en Béarn, malgré un avis favorable du , équivaut à signer l’arrêt de mort de l’espèce dans les Pyrénées occidentales, où elle n’a jamais cessé de cohabiter avec l’homme depuis la nuit des temps.

Le refus de ce sauvetage « in extremis » du noyau occ

L'ours et le Parc sont des boucs émissaires

Après la fin de la consultation publique sur la réintroduction d'ours en Béarn, le président du Fonds d'intervention éco-pastoral (Fiep) livre ses explications.

La ministre de l'Écologie (1), Nathalie Kosciusko-Morizet, n'aura sûrement jamais reçu autant de courriers en provenance du Béarn que ces derniers jours. Son annonce de réintroduction d'une ourse en Béarn n'a manifestement sat

Mort de l'ours Camille : Gérard Caussimont dénonce une «farce» voire une «escroquerie»

«Six ans jour pour jour après la mort de Cannelle, tuée par un chasseur d'Urdos, on laisse l'ours crever », juge le Fonds d'intervention écopastoral.L'annonce de la mort probable de Camille, l'ultime ours autochtone des Pyrénées, qui n'a pas donné le moindre signe de vie depuis le 5 février 2010, fait réagir Gérard Caussimont, président du FIEP (Fonds d'intervention écopastoral), l'un

Claude Dendaletche : Le but des bergers et des élus était de tirer le meilleur parti de l'ours

Interview de Claude Dendaletche dans Géopar Nicolas Ancellin. Extraits.

"Le but poursuivi localement par la plupart des bergers et des élus n’était pas de faire réellement un effort pour la protection des biotopes ursins, mais de tirer le meilleur parti économique de la présence de l’ours."

Le débat autour de la protection de l’ours des Pyrénées est-il toujour

Qu'est devenu l'ours Aspe Ouest? Chantal Jouanno s'en moque !

Dans un communiqué, les associations et s’inquiètent de la disparition de l’ours Aspe-Ouest (appelé aussi Camille du côté espagnol) dont on est sans nouvelle depuis le 5 févier dernier. Depuis cette date, à laquelle une photo é été prise (Los Valles de la Jacetania Occidental), aucun indice n’a été trouvé. Sa mort reviendrait à la disparition de la présence permanente de l’espèce en Aragon et en Navarre.

Il ne r

Gérard Caussimont est partagé

Le 26 juillet 2010, Chantal Jouanno a indiqué devant le quelles étaient les orientations de son ministère concernant la poursuite (ou non) du plan de restauration de l’ours de 2006-2009.Ces orientations ont été englobées dans «une » concernant aussi d’autres espèces comme, le gypaète barbu, le desman, le grand tétras, le bouquetin, l’aster des Pyrénées…Depuis 3 ans, le mouvement associatif a participé activement a

L'ourse Cannelle est morte depuis 5 ans déjà : le FIEP est reçu par Chantal Jouanno

A la veille du 5ème anniversaire de la mort de Cannelle tuée par un chasseur le 1er novembre 2004, Chantal JOUANNO a reçu, le 26 octobre 2009, le président du FIEP Groupe ours Pyrénées, Gérard Caussimont, en compagnie de sa directrice de cabinet et du directeur général de la nature.


Le Président du FIEP a insisté sur : 


  • La nécessité absolue et vitale de ne plus attendre pour reprendre le plan de res

Le FIEP lance une pétition pour remplacer les ourses Cannelle, Palouma et Franska

Le FIEP, Fonds d'intervention Eco-Pastoral Groupe Ours-Pyrénées lance une pétition «

Cette pétition demande la reprise immédiate du renforcement de la population d’ours pour remplacer les ourses Cannelle, Palouma et Franska. «Nous demandons notamment le renforcement de la population en Béarn afin d’éviter l’extinction de l’espèce dans cette région. L’ours n’a jamais disparu en Béarn, là où il

FIEP : Il faut relâcher 2 ourses en Béarn

Mort de Cannelle : 3 ans déjà !

Communiqué du FIEPFond d’Intervention Eco-Pastoral Groupe Ours Pyrénées1er novembre 2007

Va-t–on laisser l’ours brun s’éteindre sous nos yeux ?

Le 1er novembre 2004, l’ourse Cannelle était abattue d’un coup de fusil. L’affaire traîne en longueur dans les méandres de la justice. Quand sera-t-

Ces bergers qui tolèrent l'ours

VALLÉE D'ASPE. Jérôme Ouilhon, du Fonds d'intervention éco-pastoral, est parti à la rencontre de Lucie et René deux bergers. Ils ne condamnent pas l'ours et s'équipent pour se protéger du plantigrade

Déjà trois heures que Lucie est levée à la cabane d'Hortassy, au-dessus du val de Belonce. Les brebis sont traitées, le caillé commence à prendre forme dans le chaudron. La bergère ne fait plus que troi

ORSO en Pyrénées occidentales: peu d’indices d’ours

Le réseau ours brun a procédé à une campagne de relevés d’indice la semaine dernière. Peu d’indices

Maigres pistes

« On n’a jamais été aussi pauvre depuis 30 ans ! Depuis que Papillon n’est plus là et que Cannelle a été tuée, on n’a plus d’indices d’ours. » Charles Gerbet, le ch

Une plainte du SEPANSO Béarn contre l'Etat et l'IPHB

la termine une plainte européenne contre l'Etat français et le Syndicat Mixte du Haut-Béarn (IPHB) pour extermination de l'ours brun des Pyrénées. (En gros, l'Etat n'a pas pris les mesures nécessaires pour protéger les derniers ours du Haut-Béarn et il n'a pas non plus procédé au renforcement qui aurait pu permettre de restaurer la population des Pyrénées occidentales.

Vite vite avant que l'IPHB soit dissous !

La mort de l'IPHB : pouvoirs et communication

Première partie

Le pastoralisme pyrénéen est un grand gâteau à la cerise dont la date de péremption est dépassée.

Si les "stars" de la communication suisse estiment que le sujet des espèces en voie de disparition est porteur pour mobiliser les foules (même s'il ne s'agit de sauver que les skieurs suisses), les détracteurs de la réintroduction des