Acteur - BENHAMMOU Farid

Paris, capitale de l'ours polaire et de l'Arctique?

Plus que par la chasse, l’animal est menacé par le réchauffement climatique et la pollution régionale, estime Farid Benhammou. Et son sort est indissociable de celui de la banquise arctique.

par Farid Benhammou Quel avenir pour l’ours polaire ? Ainsi s’intitulait le 2e colloque international sur la question qui se tenait à la Cité des sciences de La Villette,

Cadre et géographie politique de l'Ariège: un système Bonrepaux ?

par Farid Benhammou

Comme nous l’avons montré précédemment et dans le cadre de notre DEA (Benhammou, 2001), l’ours a été l’élément générateur déterminant dans la recomposition du système politico-territorial haut béarnais. La situation en Ariège est différente. Il semble que ce soit un système préexistant qui ait réagi à la réintroduction dans les Pyrénées centrales.

L’Ariège a vite é

Comment le loups changent les rivières

"Certains détracteurs de la conservation du loup vont également fabriquer un discours au centre duquel se retrouve la biodiversité... Le syllogisme est simple :

Ce raisonnement est activement porté par certains représentants professionnels agricoles et élus, relayés par les médias et certains chercheurs." Voir ci-dessous...(Farid Benhammou dans " )

Comment le loups changent les

Les grands prédateurs questionnent nos rapports à l'environnement

A travers la protection de nos grands prédateurs, beaucoup d’interrogations transparaissent. Quelle place souhaite-t-on accorder à une nature sauvage ? Quel avenir envisage-t-on pour l’élevage et les activités de montagne ? Ce sont véritablement ces pistes de réflexion – trop longtemps occultées par les débats superficiels et passionnés – qui nous permettront de parvenir à une cohabitation plus enrichissante que con

Ours, lynx, loup : une protection contre nature ?

de Farid Benhammou et Caroline Dangléant, illustré par Mric

L’ours, le lynx et le loup repeuplent tant bien que mal nos montagnes. Certains, dont des éleveurs et des chasseurs, s’y opposent farouchement. La controverse
fait rage. Dans ce contexte conflictuel, oui ou non, faut-il continuer à protéger ces grands carnivores, accusés (à tort ?) de décimer les troupeaux ?

L’opposition politico-agricole à l’ours et le syndicat AOC Barèges-Gavarnie

Extraits de la pour obtenir le grade de Docteur de l'Ecole Nationale du Génie Rural, des Eaux et Forêt de Paris. "Crier au loup pour avoir la peau de l'ours. Une géopolitique locale de l'environnement à travers la gestion et la conservation des grands prédateurs en France". (Le texte reproduit est celui des pages 280 à 289. La thèse fait 639 pages, plus les annexes.

3.3.

Le loup en France hier et aujourd'hui, une conférence à Orleans

L'association Loiret Nature Environnement propose, le 18 septembre 2012 à 20h00 au Muséum d'Orléans une rencontre sur le thème " Le loup en France, hier et aujourd'hui".

Avec quatre invités :

Denis Miège, animateur nature à , évoquera le loup dans l'imaginaire, l'écologie du loup, les problèmes de cohabitation avec le monde pastoral.

Annie Moreau, de l'assoc

Colloque : Les réintroductions, un atout pour restaurer les écosystemes, les 10 et 11 février 2012 à Lyon

Un colloque national sur les réintroductions d'espèces animales se tiendra à Lyon les 10 et 11 février 2012

Des gestionnaires d’espaces naturels, des chercheurs, des responsables de programmes de réintroduction et des membres actifs des associations de protection de la nature de plusieurs pays d’Europe (Italie, France, Pologne, Pays-Bas) exposeront pendant ce consacré aux réintroducti

Représentations géopolitiques et médias : de la guerre des représentations à la représentation de la guerre

par Dr en Sciences de l'Environnement

Le thème des grands prédateurs est intimement lié à des représentations géopolitiques à l’échelle autant locale que nationale. Il est d’ailleurs parfois surprenant de voir l’ampleur du traitement par les médias de ces questions de cohabitation qui sont le plus souvent très localisées et concernent des territoires restreints. …

Farid Benhammou sur "L'Europe des Ours"

par , Dr en Sciences de l'Environnement.

Préface du livre "" de Jean-Paul MERCIER*.

Farid BENHAMMOU : Peu de personnes peuvent prétendre être compagnon à la fois des ours et des ursologues. Jean-Paul Mercier est de ceux-là. Sur son temps et ses deniers, ce passionné a sillonné l’Europe plusieurs années durant, en quête de savoirs et de données améliorant les con

Repenser le sauvage grâce au retour du loup. Les sciences humaines réinterrogées

Depuis l’arrivée du loup en France en 1992, le statut de l’animal sauvage, et notamment des grands prédateurs, fait l’objet d’un vif débat au sein de l’opinion et d’un conflit incessant entre éleveurs, chasseurs et écologistes. Pour éclairer les choix délicats qui s’imposent, une enquête internationale et interdisciplinaire a été lancée sur les rapports entre l’homme et les animaux longtemps qualifiés de «nuisibles…

Stratégie et géopolitique de l'opposition à la conservation de la nature : le cas de l'ours des Pyrénées

par Farid BENHAMMOU et Laurent MERMET

Les oppositions aux actions de conservation de la nature sont souvent présentées, de manière trop schématique, comme les réactions spontanées d'acteurs «locaux» à des initiatives portées par des institutions ou des groupes de pression environnementaux «extérieurs».

Dans cet article, un cas est p

L'animal sauvage : entre nuisance et patrimoine - France XVIe XXIe siècle

L’animal sauvage, entre nuisance et patrimoineFrance XVIe-XXIe sièclesous la direction de Stéphane Frioux et Émilie-Anne PépyPostface d’André Micoud Dans un contexte social et médiatique largement ouvert sur les thématiques et problématiques environnementales, l’animal sauvage s’invite dans les débats humains. Objet de discussions passionnées de la part des scientifi

Protéger la nature est ce protéger la société?

Protéger la nature, est-ce protéger la société ?Sous la direction d’Eric GLONRevue Géographie et Cultures n°69

Pourquoi s’intéresser à cette question «Protéger la nature, est ce protéger la société?» alors que l’idée de protection de la nature semble faire l’objet d’une approbation largement consensuelle?

Nos sociétés semblent s’être habituées

Parler de la nature en la méprisant

Par , géographe, docteur de l’ENGREF-Agro Paris Tech

Dans le dossier des prédateurs, et surtout de l’ours, l’usage d’un discours environnemental pour faire exactement le contraire est fréquent. (NDLB: Dans le domaine de la nature en général. Lire : ). L’Institution Patrimoniale du Haut Béarn prétendant sauver les ours pyrénéens en est la plus belle ill

Des bêtes et des hommes, le retour des grands prédateurs

Un film de Michel Tonelli

On les pensait définitivement disparus ou moribonds. Mais voici qu'ils reviennent en France. Ils sont trois, tels les héros d'une fable : l'ours, le lynx et le loup.

Trois prédateurs qui regagnent désormais les territoires occupés par les hommes. Alors, de nouveau, ils sont confrontés à ceux qui les avaient, jadis, pourchassés et éradiqués. Alors, les langues se délie

Farid Benhammou : la concurrence des «biodiversités»

La concurrence des « biodiversités »Flou sémantique autour des prédateurs et du pastoralisme

Par Farid Benhammou, Agrégé de géographie, Docteur en Géographie-environnement de l’ENGREF – Agro Paris TechPoster colloque de Valdeblore : Pastoralismes, biodiversités et paysages – 27-29 octobre 2008

La rhétorique