Pastoralisme - Métier - Bergers

Le vrai danger, ce sont les loups à deux pattes

Portrait d’Alex Soulé par Stéphane Jarno

« En montagne, il n'y a pas d'animaux dangereux, il n'y a que des animaux sauvages, assure Alex Soulé. Au lieu de vouloir à tout prix éradiquer les loups et les ours, il vaudrait mieux mettre des patous dans les troupeaux. Mais, évidemment, il faut les nourrir, s'en occuper. Il est plus simple et moins coûteux d'exterminer la vie sauvage

Frédéric Vigne expose à New-York

Exposition des photos de Frédéric Vigne sur Broadway à partir du 29 octobre

Frédéric Vigne : Cette exposition de photos a pour thême central la disparition, plus ou moins accélérée selon les pays, d'une figure traditionnelle de notre civilisation: le berger. Je n'ai pas dit l'éleveur de bétail (et, en Europe de l'Ouest, de subventions), le propriétaire terrien, le syn

Territoires et pasteurs évaporés : entre sauvagitude(s) et naturalité(s)

Ce soir : café mystico-ovinosophique !

« Depuis un siècle, la société a considérablement évolué et le pastoralisme s’est beaucoup transformé, tout en préservant des continuités avec son histoire. Une de ces évolutions touche la place du pastoralisme dans les espaces pastoraux. Le pastoralisme et les espaces pastoraux ne sont en effet plus seulement l’affai

Biodiversité: et si le loup revenait ?

En pleine polémique autour du retour du Loup dans les départements du sud et de l'est de la France. Voici le point de vue de Florence ROBERT, éleveuse de moutons dans les Corbières audoises.

Infolettre des Belles Garrigues N° 18, avril 2014

Vous êtes quelques-uns à m'avoir posé la question depuis deux ou trois ans. Elle m'embarrassait : je ne savais quoi répo

La France exporte des brebis de réformes vivantes au Liban

"Il est vrai que le berger / éleveur des Pyrénées ou d’ailleurs, aime ses bêtes. Il en prend soin. L’été il monte les voir le plus souvent possible à l’estive ou, dans certaines vallées, reste avec elles. L’hiver, il leur donne à manger deux fois par jour." (*)

(*) Louis Dollo : http://www.pyrenees-pireneus.com

Oui, ce sont des loups qui tuent les moutons, pas les chiens errants (2)

En réponse au document "Le loup, 10 vérités à rétablir, la fin annoncée de l’élevage des moutons et une menace pour tous les animaux élevés en plein air", la Buvette vous propose les réactions croisées() de Pierre Rigaux (PR), Gérard Bozzolo (GB), Marc Laffont (ML) et Baudouin de Menten (BdM).

2 "vérité"

Oui, ce sont des loups qui tuent les moutons, pas les «chiens errant

Le loup, ennemi ou nature? Paroles de bergers

par Daniel BORDUR, journaliste, directeur de Factuel.info et accompagnateur en montagne

Les rencontres nationales des associations de bergers viennent de se tenir. Les bergers ont rappelé que le grand prédateur ne doit pas faire oublier les conditions sociales des gardiens de troupeaux et les pratiques d’élevage intensives.Quelle place pour le loup, dans l’environnemen

Pour les bergers, y'a un loup!

par Daniel BORDUR, journaliste, directeur de Factuel.info et accompagnateur en montagne

Des bergers de plusieurs passifs français se sont réunis début novembre à la Petite Echelle, un alpage du Mont d'Or. Ils ont parlé du grand prédateur dont le succès médiatique éclipse leurs difficiles conditions de travail et des pratiques d'élevage nées avan

Journal d'un berger nomade

"Abel est nomade, berger, Caïn, sédentaire, cultivateur. Le berger symbolise la veille, sa fonction est un constant exercice de vigilance : il est éveillé et il voit. Nomade, il est sans racines, il n'est jamais indigène mais toujours de passage." Ainsi s'ouvre le livre de Pascal Wick, né en 1941, devenu berger par amour de la nature et goût de la solitude.

Rien ne l'y pré

Le berger qui n'a pas peur des loups

Berger-paysan dans le Jura, Gérard Vionnet vient d’expérimenter sur un alpage des hauts plateaux du Vercors un système de garde protecteur du troupeau. Chance des débutants ou efficacité ? Il n’y a eu qu’une brebis tuée au lieu de cinquante les années précédentes.

Vétérinaire de 1979 à 1990, Gérard Vionnet élève depuis dix ans une dizaine de chevaux de monte et de trait, quelques vaches allaitante

Le berger et le loup: histoire d’une utopie pastorale

Texte et photo: Sidonie Hadoux Benjamin Menoni, 25 ans, originaire de Combloux en Haute-Savoie, est fasciné par le loup depuis l’enfance. « Pro loup et anti chasse » voilà comment il se qualifiait il y a quelques mois encore. Benjamin a décidé en mars dernier d’entreprendre une formation d’aide berger afin de « comprendre la problématique au cœur ». Rencontre avec un berger amoureux

Un berger et des moutons le long du ring de Bruxelles

En juin 2012, une auditrice de Bel RTL téléphonait à la radio: elle avait aperçu une bonne vingtaine de moutons et d’agneaux qui se baladaient le long du ring de Bruxelles, juste après la sortie Asse en direction de Grand-Bigard. « Seul le rail de sécurité les séparait des automobilistes qui ralentissaient à leur vue », expliquait l’automobiliste à la radio. L'auditrice avait alors alerté la police, c’est d

Un savoir-faire de bergers

par Michel Meuret Pourquoi s'intéresser aujourd'hui aux bergers et à leurs pratiques lorsqu'ils font pâturer un troupeau ? Ne devrait-il pas être aussi efficace et moins coûteux de recourir à de solides clôtures ? Comment les pratiques des bergers favorisent-elles le renouvellement de la diversité des ressources naturelles et cultivées ? Comment les bergers encouragent-ils les facultés d'apprentissage

Le loup dans les bouches-du-Rhône

Bruno Salle élèveur de moutons sur la commune de Vauvenargues, assure que le loup a égorgé vingt de ses bêtes. La préfecture travaille sur la question

Encore un berger plein de bon sens

Ça change tout

Bruno Salle loue au Puits d'Auzon, une propriété du Conseil général qui, après l'incendie de 1989 lui a donné pour mission de favoriser le sylvopastoralisme, c'e

Cohabitation : partager le territoire

Témoignage de Jean-Jacques Exbrayat, berger

"Le loup à changé beaucoup de chose, pour les éleveurs c'est une contrainte forte, il faut embaucher des berger pour garder et conduire les troupeaux. Mais la présence continue de l'homme n'est pas totalement négative, les herbages sont mieux gérés, c'est aussi l'occasion de renouer avec les traditions et de faire renaitre le métier de be

L’ours et les brebis

Berger en vallée d'Aspe, un témoignage

De 1913 à 1969, Etienne Lamazou fut berger en vallée d'Aspe. Dans L'ours et les brebis, il témoigne d'une vie fidèle aux plus antiques traditions. Par Michel Feltin-Palas Méfiez-vous des apparences. « L’ours et les brebis » n'est pas le récit ordinaire d'un modeste berger. C'est un prodigieux voyag

La Saint-Barnabé

Un aspect méconnu du pastoralisme des Pyrénées Centrales et du métier de berger.

par Christian Bacqué

Très loin de l’ivresse des cimes, très loin du sentiment d’exaltation qu’offrent des grands espaces de liberté sauvage, très loin du bonheur d’entretenir les paysages de montagne à une époque où cet entretien n’était pas encore devenu de la part du pastoralisme un leitmo