Acteur - BONREPAUX Augustin - Environnement

L’Ariège arriérée, première partie: Robert Zonch est chaud boulette, il aimerait devenir calife à la place du calife

En l'absence d’Augustin Bonrepaux qui perd ses galets en même temps qu’il casse sa prothèse, officiellement « en convalescence » après son grave accident de chasse en montagne, les 22 conseillers généraux de l'Ariège ont voté lundi à l'unanimité une motion demandant le retrait des ours dans les Pyrénées Ariègeoises.

A l'unanimité, c'est vous dire à quel point l'Arièg

Introduction du bouquetin, réintroduction de l'ours dans les Pyrénées: comparaison des deux dossiers

La comparaison du traitement par l’Etat français des dossiers « introduction du bouquetin » et « réintroduction de l’ours » est riche d’enseignements alors que les deux espèces possèdent le même statut international. Voilà qui ne va pas passer inaperçu aux yeux de l’Europe. Les associations se chargeront de le lui rappeler si nécessaire. Côté bouquetin, un dossier bâclé, plein de contradictio

Tout arrive : Augustin Bonrepaux fait appel aux écologistes !

par , journaliste en Ariège

Faut-il que la situation soit désespérée au second tour de l’élection cantonale à Tarascon-sur-Ariège. Le candidat sortant du PS est devancé au premier tour, de quelques voix il est vrai, par son ennemi intime le maire PRG de Tarascon. Aussi, le président du Conseil général n’hésite pas à appeler à l’union de «toutes les forces de progrès [afin]

Augustin Bonrepaux et Jean Lassalle : une même politique anti nature !

Bonrepaux veut de l'autoroute

Augustin Bonrepaux, Président du Conseil général de l’Ariège plaide en faveur de l’aménagement de l'axe routier E-9 entre Toulouse et Barcelone, par la vallée de l’Ariège. “l’E9 est une chance vers le sud de l’Europe. Le rapprochement des capitales toulousaine et catalane doit nous permettre de structurer et participer à l’attractivité de nos territoir

Il faut sauver le soldat Bonrepaux

Augustin Bonrepaux perd la tête. Il lui arrive, quand il quitte les personnes qui veillent sur lui, de se perdre sur les routes. Il est temps de sauver Augustin Bonrepaux de ses errances.

Aux chasseurs, autres adeptes de l'à peu près, il a dit: «Il n'y a qu'une espèce à sauver en montagne: l'homme!» Mais on sauve l'homme depuis des années! Je me souviens de la police sauvant le soldat Augu

Il n'y a qu'une espèce à sauver en montagne: l'homme !

Augustin Bonrepaux, président du conseil général de l’Ariège lors de l'assemblée générale départementale des chasseurs (2010) à Serres-sur-Arget : «Il n'y a qu'une espèce à sauver en montagne : l'homme»!

L’anthropocentrisme est une conception qui considère l’homme comme le centre du monde et la fin de tout le reste de l’univers. Après lui le déluge.

Du Comité Ecologique Ariégeois à Augustin Bonrepaux

Communiqué de "Les VERTS-Ariège" et du "Comité Ecologique Ariégeois"

Augustin Bonrepaux, président du Conseil Général a tout à fait le droit d'être hostile au plan de renforcement de la population d'ours dans les Pyrénées, mais, en , il a pris une fois de plus en otage la démocratie, car toute la population ne partage pas son antipathie envers les ours.

C'était son devoir d'y partici

Augustin Bonrepaux n'aime pas le Grenelle

Chronique d'octobre (II)

Augustin Bonrepaux, président du Conseil Général de l'Ariège et grand financeur de l'ASPAP, n'aime pas le Grenelle de l'Environnement. Qui en doutait?

Augustin Bonrepaux, par e-mail (moi qui croyait que l'ADSL n'était pas arrivé jusque là).

«Le Grenelle de l’Environnement: entre show médiatique et passion aveugle» …

Extension de la station de Mijanès: le Grand Tétras peut enfin respirer

Communiqué du Comité Somport des Hauts Plateaux

M. Augustin Bonrepaux ne pourra pas comme il l’envisageait utiliser la trésorerie générale du département (notre argent) pour régler les déficits successifs du projet d’agrandissement de la station de ski de Mijanès, que par ailleurs personne à part quelques élus en mal de gloriole n’avait demandé.

Il a donc perdu l’occasion de pos