Acteur - BONREPAUX Augustin - Soutien et financement ASPAP

Ariège : 150.000 euros pour les bergers

Augustin Bonrepaux et le Conseil général de l'Ariège auprès des bergers

"Afin d'encourager le maintien du pastoralisme ariégeois, activité traditionnelle de nos montagnes, et ainsi lutter contre la désertification tout en évitant l'uniformisation des paysages, les conseillers généraux de l'Ariège ont décidé en commission permanente d'apporter une contribution pour participer à l'entretien des terrai

Turbulences sur l'Ariège

Je vous invite à visiter le site de : Des en perspectives car ce Monsieur curieux démonte le système Bonrepaux en Ariège !

On y apprend (entre autres) dans la rubrique "" que l'ASPAP a reçu des subsides du Conseil Général de l'Ariège :

  • 10000€ en 2007
  • 15000 en 2008, 2009 et 2010.

Merci Tintin !

L'ADDIP menace les "traitres"

Hier, 4 février se terminait la consultation publique sur la réintroduction d'un ours en Béarn, lancée auprès de la population des Pyrénées. Philippe Lacube lance de nouvelles menaces.D’après la presse, entre 150 (La République des Pyrénées) et 250 (Sud-Ouest) personnes opposées à la réintroduction sont venues manifester aujourd’hui à Pau. Philippe Lacube, président de l’ADDIP est venu apporter

Du Comité Ecologique Ariégeois à Augustin Bonrepaux

Communiqué de "Les VERTS-Ariège" et du "Comité Ecologique Ariégeois"

Augustin Bonrepaux, président du Conseil Général a tout à fait le droit d'être hostile au plan de renforcement de la population d'ours dans les Pyrénées, mais, en , il a pris une fois de plus en otage la démocratie, car toute la population ne partage pas son antipathie envers les ours.

C'était son devoir d'y partici

Ultrapastoralies

Bonjour, aujourd’hui, réouverture de la buvette après un séjour pyrénéen. Au programme : randonnées en forêt sur les traces de l’ours, séjours en estives, visites pastorales en zones à ours...

Retour d’estives

Les Pyrénées possèdent un pastoralisme unique!

Première estive : Le premier berger rencontré «garde» un troupeau très, mais alors

Congrès de l'ANEM 2007

Congrès de l’ANEM dans le Bas-Rhin

Pour le Dauphiné libéré : "La montagne est prête à faire sa révolution culturelle". Pas si sûr...

Antoine Chandellier (DL) - Et si, en 2012, les stations qui auront fermé leurs portes, faute de neige, se reconvertissaient en centres climatiques d’été pour les personnes âgées fuyant la canicule des villes ? La moyenne montagne aurait une place à prendre

CG09 Ariège : La honte des Pyrénées

Les élus socialistes du Conseil Général de l'Ariège persitent et signent après Arbas : "Nous sommes solidaires des éleveurs" : communiqué ...

" Mercredi 19 Avril dernier, dix personnes parmi les 400 participants à la manifestation du 1er Avril à Arbas contre l’introduction d’ours slovènes dans les Pyrénées ont été convoquées par le Procureur de la République à la Gendarmerie de Saint-Gaude

Le PS, Bonrepaux et Arbas : politique politicienne

Le PS a publié une réaction suite au saccage du village d'Arbas le 1 avril par bes bergers de l'ASPAP en présence d'élus socialistes du conseil régional de l'Ariège.

L’ours dans les Pyrénées : Le PS n'a pas lu le dossier !

"Le Parti socialiste dénonce fermement l’attitude des manifestants qui ont dégradé des biens publics sur la commune d’Arbas (Haute-Garonn

Philippe Lacube et l'ASPAP, le nouveau visage du pastoralisme

Louis Dollo, spécialiste des Pyrénées

(le fameux guide - correspondant de presse tarbais) reprend régulièrement sur son site tous les articles qui font passer les bergers pour de braves agriculteurs victimes de l'incompréhension de l'état, de la centralisation, des lobbies écologistes (extrémistes), des citadins qui se croient chez eux dans leur montagne et j'en passe. Amateurs de pro

L'ASPAP saccage Arbas

L'ASPAP manifeste violement, les bergers saccagent le village d'Arbas

De 200 à 300 opposants à la prochaine introduction de cinq ours slovènes dans les Pyrénées centrales ont violemment manifesté samedi à Arbas, l'un des quatre sites choisis pour cette opération de repeuplement.

Une partie des manifestants a lancé du sang, des projectiles et des pétards sur la façade de la mair

Super Augustin Bonrepaux au secours de l'Ariège!

Augustin Bonrepaux en a gros sur l'estomac...

Le brave Augustin Bonrepaux n'a toujours pas digéré la décision de l'Etat de réintroduire des ourses pour essayer de sauver la maigre population oursine pyrénéenne.

Dans un langage administratif, officiel et pompeux dont il a le secret, le sauveur du patrimoine ariégeois, malgré sa tentative avortée de création d'un