Acteur - BOVE José

Castaner Lassalle et Bové

Marc Laffont : "Ce qui est effrayant, c'est l'extraordinaire médiocrité du personnel politique dans certains pays, qui dans son intégralité semble disposé à s'aligner sur les délires minoritaires des anti-nature les plus sectaires."

Christophe Castaner, président du Groupe National Loup, dépité PS :

Jean Lassalle prend le micro et ne le lâche plus. Comme il

Appel à destruction d'espèces protégées: L'AVES et l'ASPAS réagissent

Appel à braconner les loups : pour l’ASPAS ça ne passe pas

Encouragements à tuer des loups et même annonces de primes offertes, les provocations les plus ahurissantes se multiplient de la part d’élus et de représentants agricoles. Avis à ceux qui seraient tentés de jouer les braconniers : le risque est gros. L’ASPAS le rappelle y compris à ceux qui affichent publiquement leur penchant pour l’illé

La Conf: des paysans bienveillants envers la biodiversité?

Loups et pastoralisme, l'impossible cohabitation

Extrait d'un document de la Confédération paysanne

"Le constat de la cohabitation impossible entre loups et pastoralisme n’est pas issu d’une idéologie « anti-loup ». Il ne s’appuie pas sur une défense corporatiste mais repose sur l’expérience de paysans bienveillants envers la biodiversité. Cette p

EELV: d'une seule voix

Les écolos parlent d’une seule voix: ils et elles sont pour!

Sur le site Europe-écologie Les Verts Aquitaine, un du 15 mai prétend : “Les écolos parlent d’une seule voix: ils et elles sont pour!” Dans le Sud-Ouest José Bové est tête de liste. A la deuxième place: Catherine Grèze, eurodéputée sortante…

Chez EELV, après les élections internes : "Catherine

José Bové tête de liste: le vert est dans le gâteau

FNSEA, CONF, même combat

Marc Laffont : "Une des performances du loup à ce jour insuffisamment médiatisée, c'est d'être parvenu à fusionner la FNSEA avec la Conf '.La position de la Conf' sur le loup me fait "apprécier" avec un autre regard leur positionnement à Notre Dame des Landes. Imaginons qu'au lieu d'y avoir des zones humides et des terres agricoles, il n'y ai eu que des terres a

J´adulais Bové!

par Laurent Caudine

J ’ai entendu José Bové sur France-Inter. En somme il se prend pour le chevalier blanc. Le chevalier blanc, Emiliano Zapata, Zorro, Pancho Villa, Don Quichotte, et le sous-commandant Marcos ont tous un point commun ; non, ce n’est pas la pipe, c’est le cheval, cette espèce d’ongulé que l’on reconnaît facilement à ses poils et ses oreilles en pointe.

Des auditeurs on

José Mauvé

José Bové n’est pas un écologiste

On ne peut pas dire n’importe quoi sous prétexte qu’on est député européen. José Bové vient de dévoiler sa véritable personnalité dans une interview du journal suisse « Le Nouvelliste » le 3 janvier 2014.Il déclare, au sujet du loup : « cette espèce n’a rien à faire en Suisse et dans les Alpes. Je ne crois pas qu’au nom de la biodivers

Le loup a mauvaise presse

C’est peu de dire que la nature abordée par des journalistes non spécialisés est souvent « maltraitée ».

par Ce traitement des questions de nature par les médias a été analysé de façon très précise aux Etats-Unis pour le sujet de controverse le plus intense de l’histoire environnementale du pays, à savoir la protection de la chouette tachetée dans les forêts anciennes du nord

José Bové est un paysan avant d'être un écologiste

«La seule solution face au loup, c'est un fusil»

La prolifération du loup, désormais aux portes de Paris, insupporte José Bové. Le député écologiste européen n’a pas peur d’aller à l’encontre des convictions de sa famille politique pour défendre l’agriculture traditionnelle. Face à la présence du loup en France, José Bové se fait une question de principe de défendre l’agriculture pastorale. «

Le compromis est la seule alternative

par , en réponse à . Le monde agricole s’est fortement rétréci et aujourd’hui ne représente qu’une minorité de la Société civile. Plusieurs courants le traverse dont celui promu par Monsieur Bové, minoritaire à son tour. Nous sommes donc devant l’expression d’une minorité de minorité qui ne trouve écho que par les coups médiatiques que son mentor sait distiller et qui la sur dimen

José Bové monte encore au front

La guerre aux bêtes (José Bové monte encore au front)

Emprunté à Je l’ai assez dit ici : j’aime bien José Bové, que je ne suis pas loin de considérer comme un ami. Je le connais depuis un quart de siècle, ce qui signifie que je l’ai rencontré bien avant le démontage du McDo de Millau, qui a fait sa célébrité. Mais comme, en outre, je me vante de ne pas respecter la hiérarchie sociale, f

Loups en Lozère : des rumeurs de braconnage persistantes

Une louve tuée par un agriculteur début novembre, un loup braconné le 1er décembre à Nivoliers, un loup tué le 15 décembre par un chasseur, les rumeurs se confirment en Lozère.

Le 16 décembre, le Midi libre publiait "” : "Plusieurs rumeurs circulent actuellement sur . Un prédateur aurait été abattu, samedi 15 décembre, par un chasseur, sur le causse Méjean. Une autre source confir

CO2 Mon Amour : le loup en France depuis 20 ans

Le loup en France depuis 20 ans ! Podcast de l'émission CO2 Mon Amour du samedi 17 novembre 2012 par Denis Cheissoux.

Le loup, victime indirecte de l'attentat contre le Rainbow Warrior

Interview de jean-Marie Ouary (Mille traces) par Olivier BlondJean-Marie Ouary est l'un des fondateurs de l'association Mille traces, basée dans le Vercors. C'est l'un des spécialistes français du retour du loup en France. Pour lui, les dommages sur les troupeaux de brebis sont largement surestimés et techniquement évitables. Le grand prédateur est le bouc émissaire d'une filière ovine mise à m

Jose Bové raisonne comme un éleveur

Faut-il autoriser l’abattage du loup? demande Politis le 27 septembre 2012 à José Bové


« Bien que l’on ne compte guère plus de deux cents individus en France, le loup fait l’objet d’affrontements entre écologistes et éleveurs. Pour Pierre Athanaze, il n’est qu’un bouc émissaire. Pour José Bové, tirer sur l’animal est un réflexe d’autodéfense de l’éleveur. »

Le t

L'incitation à destruction d'espèce protégée n'est pas un délit

La plainte pour "incitation à la destruction d'une espèce protégée" déposée contre José Bové, qui avait prôné sur une radio de "tirer sur les loups", a été récemment classée sans suite par le parquet de Mende. Cette plainte avait été déposée débuté août par l'Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) après des propos tenus le 17 juillet par le député européen d'Eur

EELV défend à la fois le loup et le berger

Le parti Europe Ecologie-Les Verts a assuré jeudi défendre le loup et le berger, et non pas l'un ou l'autre, en réponse à José Bové qui recommandait le 17 juillet de prendre son fusil si un troupeau se trouvait en danger."EELV ne soutient pas cette option, quelque peu sommaire et de courte vue", écrit dans un communiqué Gilles Euzenat, de la Commission nationale nature-environnement d'EELV. "I