Poison - Bromadiolone

Oise - Destruction des renards: à vos plumes!

La direction départementale des territoires (DDT) de l’Oise met à consultation du public pour une durée légale de 21 jours (du 17 décembre 2014 au 6 janvier 2015) une note de présentation du projet d’arrêté préfectoral autorisant les lieutenants de louveterie à la destruction des renards. Cette consultation en pleine période des fêtes ne recueille que peu de commentaires. A vos plumes.

La Frapna et la LPO pour l'interdiction de la bromadiolone

Motion pour l’interdiction définitive de l’usage de la briomadiolone et de l’empoisonnement des rongeurs en milieu naturel et agricole

Considérant que l'usage de la bromadiolone pour lutter contre les proliférations de campagnols terrestres :

  • est source de pollution rémanente du sol et de l'eau,
  • représente un contaminant potentiel des produits alimentaires,
  • présente

La bromadiolone

L'intoxication à la mort aux rats (rodenticide anticoagulants)

C'est une intoxication très fréquente, car ces produits sont en vente libre et très utilisés. Les fabriquants prétendent qu'ils incorporent des répulsifs dans les appâts pour éviter que chiens et chats s'y intéressent de trop près. En pratique, ce qui attire les rats a de fortes chances d'attirer un autre animal.Ce p

La consommation de rodenticides en Belgique

Selon le Service Public Fédéral (Philippe Ruelle) : la consommation totale de rodenticides en Belgiqueen 2006 représenterait actuellement une centaine de kg de substances actives par an, répartie enproduits de :
  • première génération (warfarine, coumatétralyl, chlorophacinone) : ± 64 kg.
  • deuxième génération (bromadiolone, difenacoum) : ± 22 kg.
  • troisième génération (brodifacoum, flocoumafen, diféth

Ce qui fait mourir la faune sauvage des Pyrénées

De quoi meurent les animaux sauvages pyrénéens ?

Depuis 2008, le Parc national des Pyrénées a mis au point un programme de surveillance des causes de mortalité de la faune.

Les agents du Parc sont mobilisés sur cette mission susceptible de faire mieux connaître l'état sanitaire de la faune et l'impact des activités humaines. Il permet aussi de surveiller les

Lapins, rongeurs, chasseurs et agriculteurs : le vrai problème

En Charente-Maritime, un vigneron a déposé une plainte contre les chasseurs : il leur reproche la prolifération des lapins, responsables d’importants dégâts aux cultures. Et si le vrai problème était une « gestion » irresponsable de la nature par le lobby de la chasse ? L’ASPAS propose des solutions simples : protéger les renards, prédateur naturel du lapin et soulager les agriculteurs du poids de ce lobby d’un a

le loup : une partie de la solution contre la prolifération des sangliers en Europe?

Contre la prolifération des sangliers en Europe : « Des solutions plutôt locales que nationales »

La présente une étude en français, publiée sur le site d'Elo (European Landowners' Organisation) qui se penche sur les conséquences de « » et tente d'apporter par son analyse des pistes de réponses à ces invasions qui constituent un véritable fléau pour les terres agricoles, et qui inquiète à présent certai

Ardèche : de la Bromadiolone pour les sangliers

En Ardèche : Après avoir détruit le prédateur des campagnols, ceux qui cherchent à s’en débarasser empoisonnent… les sangliers.

Ne pas classer le renard dans la liste des “nuisibles” : celà viendrait-il à l’esprit des chasseurs ou du préfet de l'Ardèche ? L'équilibre proies-prédateurs existe. On continue de marcher sur la tête au non de l'utilité et de la protection du "petit gibier".…

Haut Doubs : éradication des renards et pullulation des campagnols

Dans le Haut Doubs, on élimine les renards et de la "pullulation" des campagnols.

"Dans les prairies de moyenne montagne, les campagnols font des ravages. La lutte est engagée depuis des décennies avec des méthodes plus ou moins efficaces et parfois controversées. L’heure est donc à la réflexion pour les agriculteurs pour qui les pertes peuvent être conséquentes.Chambre d’agriculture, FDSEA, jeunes agriculteurs e

Les rapaces menacés par la bromadiolone

22 rapaces, dont le très menacé milan royal, ont été retrouvés morts, en un mois, en Auvergne, dans des parcelles traitées à la bromadiolone.

22 rapaces, dont le très menacé milan royal, ont été retrouvés morts, en un mois, en Auvergne, dans des parcelles traitées à la . Il s’agit là d’une véritable hécatombe. La LPO dénonce l’utilisation de ce poison anticoagulant aux effets, hélas bien connus, sur l

Louve retrouvée morte à Prads Haute-Bléone : présence de substances toxiques

Le 19 septembre, un cadavre de loup "très frais" était trouvé par des randonneurs dignois, au-dessus du hameau de la Favière.

Ferus avait porté plainte pour destruction d’espèce protégée et était intervenu auprès du ministère de l’Ecologie pour que les tirs de loups « officiels » soient interrompus puisque le quota de six loups pour 2011 risquait d’avoir été atteint avec cette nouvelle mor

Illustration du cas de la bromadiolone

La , ce puissant rodenticide anticoagulant (NDLB: "mort aux rats") est utilisé dans la lutte contre divers rongeurs, et notamment les campagnols terrestres (Arvicola terrestris). Il est utilisé à grande échelle depuis la fin des années 80, surtout dans le nord-est de la France pour limiter ses populations dans les prairies d’élevage. Il a causé de gros dégâts à la faune sauvage en Suisse en 1982 [Gérard Groll

Des lynx orphelins dans le Doubs

Le Doubs dans l’oeil du lynx

L'espèce lynx est toujours en expansion dans le département. Les récentes découvertes de plusieurs jeunes lynx orphelins posent question.

Depuis vingt-sept ans, époque de son tout premier signalement dans le Doubs, à Indevillers, le lynx est toujours «en phase d’expansion» dans ce département. Entre 1978 et 2003, 167 indices