Poison - Carbofuran

Vautour percnoptère empoisonné : la LPO porte plainte !

Le 28 juin dernier, un Vautour percnoptère a été retrouvé mort par un exploitant agricole sur la commune d'Arthez d'Asson dans les Pyrénées-Atlantiques.

Un insecticide interdit en France

Des analyses toxicologiques ont été réalisées afin de connaître la cause de sa mort. Les résultats sont sans équivoque : l'oiseau est mort des suites de l'ingestio

La louve retrouvée à La Brigue a été empoisonnée

Découverte sans vie le 4 janvier dernier sous un pont, non loin du village de la Brigue, la jeune louve a été empoisonnée.

Les analyses toxicologiques réalisées par un laboratoire lyonnais viennent de mettre en évidence du Carbofuran, un puissant insecticide interdit en France depuis 2008. La louve, qui a ingurgité cette substance toxique, ne serait pas morte immédiatement.Affaiblie,

Mort suspecte d'une louve dans les Alpes-maritimes

Mystérieux décès d'une louve à La Brigue

Samedi 11 janvier 2014, le cadavre d'une jeune louve a été découvert sous un pont, non loin de La Brigue (Alpes-maritimes). Pesant à peine 10 kg, l'animal était vraisemblablement né au printemps dernier. Au vu de son état de décomposition, il était mort depuis plusieurs jours. De quoi ? L'incertitude actuelle provoque l'inquiétude de la préfec

Qui veut la peau des vautours?

Aude - En 2009 et 2012, deux séries d’empoisonnement au carbofuran ont décimé une dizaine de vautours. L’insecticide ainsi détourné en poison est interdit à la commercialisation et à l’utilisation depuis 2008.

Au plan de la biodiversité, l’Aude peut pousser des cocoricos. Un exemple : sur les 3 000 espèces répertoriées dans le département, 300 sont patrimoniales. La richesse de la flo

Ce qui fait mourir la faune sauvage des Pyrénées

De quoi meurent les animaux sauvages pyrénéens ?

Depuis 2008, le Parc national des Pyrénées a mis au point un programme de surveillance des causes de mortalité de la faune.

Les agents du Parc sont mobilisés sur cette mission susceptible de faire mieux connaître l'état sanitaire de la faune et l'impact des activités humaines. Il permet aussi de surveiller les

Parc national des Pyrénées : rapport de veille sanitaire

La veille sanitaire du Parc national des Pyrénées relève, en 2012, que la pestivirose de l'isard gagne du terrain. Elle note aussi la présence de pesticides prohibés.

La faune du Parc national des Pyrénées fait l'objet d'une veille sanitaire.

Depuis 2002 pour les rapaces et 2008 pour l'ensemble des espèces animales, le Parc national des Pyrénées a mis en place un programme de