Acteur - CAUDINE Laurent

J´adulais Bové!

par Laurent Caudine

J ’ai entendu José Bové sur France-Inter. En somme il se prend pour le chevalier blanc. Le chevalier blanc, Emiliano Zapata, Zorro, Pancho Villa, Don Quichotte, et le sous-commandant Marcos ont tous un point commun ; non, ce n’est pas la pipe, c’est le cheval, cette espèce d’ongulé que l’on reconnaît facilement à ses poils et ses oreilles en pointe.

Des auditeurs on

Avant de secourir les animaux

par Laurent Ayerdi-Caudine

Parmi les nombreux arguments qui nous sont renvoyés à la figure par les anti-ours, il y a le fameux "avant"... Oui "avant" de s'occuper des ours, il y a des choses plus importantes à faire et gnagnagna ! Bien sûr les éleveurs, le nez dans le guidon ont du mal à voir la catastrophe culturelle et naturelle qu'est, pour moi, la déchéance d'un animal.

Hartza et monseigneur homo sapiens sapiens

par Laurent Ayerdi-Caudine

Ça fait drôle, n'est-ce pas, tout à coup, de voir ce blog (NDLB : ) transformé en zone à l'ours ? Je suis certain que ça a un côté monomaniaque pour certains n'est-ce pas ? Tant de luttes à mener, tant d'enfants qui crèvent de faim, me dira-t-on ! Et moi, je me préoccupe de l'ours ! J'en vois quelques-uns que ça agace ! Il y a pire pourtant ! Regardez donc le monde

Laurent Caudine : Pensements II

Le second et dernier volet des "Chroniques et nouvelles de Soule et d'ailleurs"

Après un autant que grinçant, qui retraçait - entre autre - son aventure en tant que conseiller municipal, remet le couvert avec ce second et dernier volume de ses «Pensements». Il y précise sa vision de l’écologie humaniste dans de nouveaux pamphlets, poèmes, contes et nouvelles.Laurent ne garde pas sa

ADEB : Association de défense des éleveurs de Basabürüa

L'ADEB, l'Association de défense des éleveurs de Basabürüa (Soule) veille sur les "bergers"

L'association a du naître un peu avant juillet 2005. Je n'ai pas la date exacte.

En 1780, autour de Sainte-Engrâce, les habitants sont convaincus de la présence énigmatique d'un homme sauvage, velu comme un ours, dans les forêts voisines. Craignant pour la stabilité sociale de la région, le

Hartz xiberotarra, l'ours souletin

par Laurent CAUDINE Militant écologisteJe prends ma plume pour dire combien je trouve pitoyable les positions de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA), mais plus encore celles d'Euskal Herriko Laborarien Batasuna (NDLB: ELB = La confédération paysanne). Selon les dernières nouvelles, il paraîtrait que les deux syndicats auraient manifesté ensemble

Jean Lassalle ou l'indignation hémiplégique

par

Je viens de lire le bouquin de Jean Lassalle : . Au départ, avant de lire ce livre, je pensais que j'appellerai mon papier « La parole bidonnée ». J'ai changé d'avis, car il est certain que ce type est totalement sincère. Il n'est pas dans l'erreur partout (...) mais juste dans ce qui est le plus important en ce début de millénaire, c'est-à-dire notre rapport av

Laurent Caudine : La seule cohérence : des ours, des bergers et pas d’OGM

Francis Poineau dans un éditorial du journal Laborari N° 773 du 9 août 2007 (journal d’ELB branche Basque de la confédération paysanne) demande : « Entre l’ours et les OGM, quelle cohérence gouvernementale ? »

D’abord, Francis Poineau, parle «des enjeux pour la survie de la planète qui est le maintien de la biodiversité qui est mise à mal aux quatre coins du globe».On est d’accord.

L'association «Le Grand Chardon, Astobelarra» vient de naître

L'association «Le Grand Chardon, Astobelarra» publie un recueil de chroniques de Laurent Caudine intitulé «Pensements, chroniques et nouvelles de Soule et d'ailleurs». André Cazetien, maire honoraire de Mourenx, homme admirable, écologiste, maire de Mourenx pendant 18 ans, combattant infatigable contre tout ce qui est nuisible à l'homme et à la nature, auteur de la chanson «Can