Chasse - Chasse à courre - Vénerie

Compiègne : un cerf trouve refuge dans le cimetière

Le 13 novembre, en début d'après-midi, un cerf de 400 kg, traqué par un équipage de vénerie a quitté la forêt de Compiègne et s'est dirigé vers le centre-ville. Il a terminé sa course dans un cimetière. Les policiers sont intervenus et ont fermé l'accès du cimetière au public. Vers 17h00, les gardes de l'office national de la chasse ont réussi à endormir l'animal avec un fusil hypodermique. L'animal a été ensuite reconduit

Armand Farrachi : Chasse à courre la loi du saigneur

par Responsable du collectif pour l'abolition de la chasse à courre

La chasse à courre, tout le monde sait cela, consiste à poursuivre à cheval et avec des chiens, un animal sauvage, principalement un cerf, jusqu’à l’épuisement, puis à le poignarder, à le noyer ou à lui briser les jambes s’il n’a pas été déchiqueté par la meute, avant de le «servir», c’est-à-

Armand Farrachi : Le chasseur espèce menaçante

par Responsable du collectif pour l'abolition de la chasse à courre On savait déjà que, dans notre cynégécratie, il n’y a pas plus de séparation entre la chasse et l’Etat qu’il n’y en avait sous l’Ancien Régime entre l’Eglise et l’Etat. Christian Frémont, directeur de cabinet du président de la République, l’affirmait le 2 septembre : «Je suis le porte-parole des chasseurs en permanence à l’Elysée.» Désormais, à l

Une chasse à courre s'invite dans un pavillon à Prémontré dans l'Aisne

La communication est vraiment quelque chose que les chasseurs ne comprennent pas bien. Ils savent pourtant que le sujet est classé "sensible" et que leur comportement doit être irréprochable. Alors quand, le 14 décembre une chasse à coure s’invite dans un pavillon en absence de son propriétaire, devant une foule de voisins attirée par le chahut puis pétrifiée par la scène : la mise à mort (difficile) d'un cerf, c