Chasse - Espagne

Introduction du bouquetin, réintroduction de l'ours dans les Pyrénées: comparaison des deux dossiers

La comparaison du traitement par l’Etat français des dossiers « introduction du bouquetin » et « réintroduction de l’ours » est riche d’enseignements alors que les deux espèces possèdent le même statut international. Voilà qui ne va pas passer inaperçu aux yeux de l’Europe. Les associations se chargeront de le lui rappeler si nécessaire. Côté bouquetin, un dossier bâclé, plein de contradictio

Ball-trap : quand des oiseaux vivants servent de chair à canon

"Ça te dirait d’aller à un ball-trap particulier ?" Par curiosité, j’ai accepté la proposition de mon père, qui habite en Espagne. Il a insisté : "J’espère que tu as le cœur bien accroché."

par Luis Casiano, 
photographe naturaliste

Je suis arrivé dans une enceinte de tir, a priori standard : un grand terrain, des stands de tir d’un côté, et à

Monts Cantabriques : un chasseur de sanglier tire sur un ours "par erreur" !

L'histoire se répète. Après la France, l'Espagne ; , les Monts Cantabriques.

Dimanche 14 octobre - Hameau de Vañes, dans la commune de Polentinos (Castilla Léon) dans les monts Cantabriques : lors d'une battue aux sangliers, un chasseur tire et blesse un ours "par erreur".

Les techniciens des services du Ministère du Développement et de l'Environnement enquêtent.

Une attaque sans précédent ?

Un ours blesse un chasseur dans le Val d’Aran. Pour l'ASPAP : «Cet accident n'est pas une surprise : il s'inscrit dans l'escalade "évènements exceptionnels, hautement improbables" (nous disent l'Etat et les associations pro-ours) qui se multiplient depuis les introductions d'ours. L'actualité en témoigne : Août 2008, collision ours contre minibus sur la 4 voies d'Andorre.»

Un chauffeur de min

Ours : La conservation de l’ours brun n’interfère pas avec les activités cynégétiques

Titre original : "La conservación del oso pardo no interfiere con las actividades cinegéticas"

Communiqué de presse du FAPAS 28 octobre 2008

Dans les Asturies, où la population d’ours atteint 130 individus, les chasseurs réalisent environ 1000 battues aux sangliers par an sans que cela ait généré au cours des dernières années d’incident entre ours et chasseurs.

Dans la région d’

Un chasseur blessé par un ours : réactions

, le chasseur blessé

«J'ai eu peur. Je me suis vu mort. Tout a été si vite. Il était, environ 12 h 30. J'étais à l'un des trois postes. J'ai vu arriver l'animal vers moi. Il était à quatre mètres environ. Il y avait juste un tronc d'arbre, un tronc de hêtre entre lui et moi. Je lui ai crié « hou » pour qu'il sorte de la zone de tir. Il s'est retourné, s'est dressé et s'est jeté sur

Un chasseur blessé par un ours dans les Pyrénées espagnoles

Blessés lors de battues aux sangliers : Chasseurs 1 - Ours 1. Ce match est nul. L'Etat doit mettre fin au match et créer des réserves de chasse.

Un chasseur espagnol a été attaqué et blessé par un ours, probablement l'un des plantigrades slovènes lâchés en 2006 dans les Pyrénées françaises, mercredi dans le val d'Aran (Pyrénées espagnoles), près de la frontière française, annonce La Dép

Chasse et Ours : quelques expériences étrangères

De telles réserves au régime juridique plus ou moins contraignant, existent pourtant chez nos voisins les plus proches, plus latins que nous.

  • En Espagne, la réserve intégrale de Muniellos, la réserve nationale de chasse de Somiedo, notamment, dans la Cordillère Cantabrique.
  • En Italie, le Parc national des Abruzzes (1922) qui héberge la majorité de la population ursine a joué un rôle capital pour la

Espagne: Payer pour abattre une tigre ou un lion

MadridLoups, lynx et même tigres et lions... La faune ibérique est d'une richesse surprenante, du moins lorsqu'on est chasseur et millionnaire et qu'on peut donc s'offrir des safaris clandestins, en Estrémadure, au sud-ouest de l'Espagne.

Anormalement haute, électrifiée en outre, la clôture de l'immense domaine "Lunares" alimentait depuis plusieurs semaines les rumeurs dans le bourg de Monterrubio de l