Organisme - DIREN

Compte-rendu de la réunion 2 du Groupe National Ours dans les Pyrénées du 18 decembre 2008

Direction régionale de l'Environnement Midi-PyrénéesService sites, paysages et nature Toulouse, le 11 février 2009 Introduction

Le 18 décembre 2008, M. BUR, préfet de la région Midi-Pyrénées, coordonnateur pour le massif des Pyrénées, a réuni le Groupe National Ours dans les Pyrénées (GNOP) dont la composition, ayant

Sondage la perception de l’ours par les Français et la spécificité du point de vue montagnard

Sondage IFOP-DIREN : La perception de l’ours par les Français - juillet 2008

Par Evelyne Sanchis,Direction Régionale de l’Environnement de Midi-Pyrénées (DIREN)

Un sondage a été réalisé par l’IFOP au sujet de l’ours cet été. Comment les français s’approprient-ils cette espèce ? L’ours est-il toujours l’emblème du territoire pyrénéen ?

Comme cela ét

Bilan des dommages et dégats "Ours" 2008

La DIREN Midi-Pyrénées vient de publier le bilan des dommages "Ours" pour l'année 2008

  • Nombre de dossiers enregistrés : 185

  • Nombre de dossiers concernant les dommages imputés à l'ours (l'ours est ou semble responsable) : 116
  • Nombre de dossiers concernant les dommages non imputables à l'ours et classés sans suite: 10
  • Nombre de dossiers dont la conclusio

Mesures de soutien au pastoralisme et prévention des attaques de prédateurs

Le 2007-2013 constitue un programme ambitieux en faveur du développement du pastoralisme sur la chaîne des Pyrénées. Les axes principaux qui structurent ce plan sont :

  • l’accroissement de la présence humaine dans les estives par l’augmentation significative de bergers, avec comme double objectif :
    • d’améliorer les conditions de gestion des estives et donc
    • d’accroître la compétitivité des e

Tir de l'ours Balou en Ariège : les chasseurs de l'ACCA de Prades savaient

Un corresponant de presse local proche des éleveurs se répand sur son site et sur un qui parle de la chasse aux sangliers où il dénonce les manquements de l'Etat et des ses services (DIREN, ETO, ONCFS) qui n'auraient pas informés les chasseurs de l'ACCA de Prades de la présence de l'ours Balou. L'Etat aurait également fauté en oubliant de prévenir les chasseurs qu'un ours pouvait être confondu avec un sanglier.

Louis Dollo: Franska, morte ou vive

Après "", Lourdes Infos, par la plume de son "" trace dans un article intitulé "Franska, morte ou vive", le programme de l'ASPP 65 (Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Pyrénéen) pour les mois à venir.

Ce programme a été dévoilé lors d'une réunion de l'ASPP organisée à Omex. (Lire : .)

On y apprend que «durant près de trois heures de débat, de

Louis Dollo s'en prend à la DIREN dans "Plaisir de la chasse"

Le 9 septembre, la buvette publiait dans «L’équipe Technique Ours est dans le chemin et refuse de mettre les dégâts ou les pertes pour cause de maladies diverses sur le dos de l’ours comme dans le cas de ce troupeau de veaux atteint de . Il va falloir remplacer ces gêneurs, jugés trop proches du programme de renforcement de la population résiduelle d’ours dans les Pyrénées par des vétérinaires

Haut-Béarn : La DIREN remplace l'IPHB

« Les engagements du ministère pris en 1994 dans le cadre de la charte de l'IPHB sont devenus caduques. » Nelly Olin reprend la main, enfin.

Coup dur pour l'Institut patrimonial du Haut-Béarn. La Castafiore a perdu ses bijoux. Dans un courrier adressé aux acteurs et animateurs de l'IPHB, la Ministre a décidé d'en finir définitivement avec la concertation béarnaise. Elle les informe «qu'au terme de

Sâle temps en Ariège, Louis Dollo et les anti-ours dérappent

Les anti ours dérappent

8 novembre 2005, devant la préfectureAu sortir de la séance de la commission dégâts des ours, des participants à la réunion ont découvert que cinq voitures avaient été vandalisées : les quatre pneus crevés, bris de pare-brise, un rétroviseur arraché, des tags à la peinture « non à l'ours » ou « non imputabilité ». Deux des véhicules

Utilisation et méthode de mise en place du chien de protection sur troupeau ovin

Un document de la DIREN Midi-Pyrénées.Textes de Pascal Wick.« Mon patou, je ne le laisse pas pour 4000 euros… comprenez-moi, chaque année j’avais 40 brebis tuées par des chiens. Depuis qu’il est là, ça fait cinq ans, pas une brebis de tuée, pas une seule… » G.C. Un éleveur de l’Ardèche.

1 Introduction

Serrenia de Cuenca, Espagne Un troupeau de quelques 50