Acteur - DOLLO Louis

L'impuissance tue

Ogeu : l'éleveur se présente en victime alors que, en n'intervenant pas, il a été le metteur en scène d'un spectacle de mise à mort, lente. Le vautour fauve sera t-il la future vache à lait des éleveurs pluri-actifs et poly-subventionnés?

On assiste en ce moment à une nouvelle campagne de communication contre les vautours. Décryptage rapide…

Une recherche de preuves

Scandale ! Personne ne possède le Brevet Supérieur de Pyrénéitude approfondie au Muséum National d'Histoire Naturelle

La Buvette publie l'indispensable réaction de Bernard Pesle-Couserend(*) à la critique de Louis Dollo de l'expertise scientifique collective du Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN), ça se complique!

Je vous conseille vivement une lecture, avant de poursuivre...

par Bernard Pesle-Couserend

Il aurait fallu que ce comité scientifi

Vautour fauve Gyps fulvus et bétail : éco-éthologie alimentaire, évolution, controverse par Jean-Pierre Choisy

Jean-Pierre Choisy étudie le volet "biologie" des dommages à bétail par vautours : éco-éthologie et évolution des vautours.

Cet article est paru dans la revue d'ornithologie de Suisse romande. L'autre volet "gestion" paraitra très prochainement, dans une autre revue.

La Buvette : Jean-Pierre Choisy, pourquoi cet article ? Jean-Pierre C

Prédateurs: la Commission garde la Directive Habitats et propose une plate-forme et des actions

La Commission européenne organisait le 5 décembre 2013 la deuxième rencontre des acteurs de la controverse des grands carnivores en Europe. (2nd stakeholder workshop on EU action on large carnivores.)

La Buvette y était...

Comme lors de , une petite centaine de personnes issus de tous les pays européens ont participés aux différents débats de cette journée, tou

La fête des bergers à Barèges

Ceux pour qui "monter deux à trois fois par semaine" est suffisant pour surveiller et protéger son troupeau en zone à ours (écouter l'Interview de Bastien Lassalle jeune éleveur à Betpouey) faisaient la fête aux moutons de l': cloches, tontes des moutons..., tout était en place pour distraire les touristes et pour "communiquer" avec de nouveaux T-shirt noirs.

Outre le fait que la charte de cett

Attaques de vautours : les génisses étaient malades et affaiblies

Le 6 juillet, Guillaume Tarajat était alerté par des vététistes : des vautours étaient en train de tuer une génisse, a priori en bonne santé. Les conclusions de l’autopsie ont montré une infection du système digestif.

Moins de dix jours après la première attaque d’une génisse par une cinquantaine de vautours dans un alpage de Montdenis, les conclusions de l’autopsie ont été annoncées

Décrire le cycle biologique d’une espèce sociale comme le loup : trop ou pas assez de mathématiques ?

Les modèles matriciels sont des outils pertinents pour décrire la dynamique et la structure des populations, et simuler l’effet de différentes stratégies de gestion, en particulier lorsque le cycle de vie d’une espèce peut se structurer en classes (âge, taille, stade de développement, sexe, statut social). La formalisation de ce cycle permet d’obtenir des modèles qui décrivent les flux démographiques en reliant les estimati

Deux réactions au dossier de Lynda Brook

1. par Thierry Récupération d’études et de phrases diverses sorties de leur contexte, amalgame grossier dans le but de rallier à la cause des opposants au loup les péri-urbains qui peuvent être confronté à la présence du loup, présence somme toute prévisible si l’on connait la capacité de dispersion de l’espèce, rien de nouveau d’après moi…


Comme par hasard « l’étude » sort à la veil

" Il semblerait que Cannellito..."

Je désire revenir sur l'article signé La Dépêche du Midi « ». Je cite :

Conditionnel

Le conditionnel est employé au lieu d'un temps de l'indicatif pour exprimer qu'on tient cette information d'une source non certaine; d'un discours rapporté ou d'un récit.

Pourquoi la Dépêche utilise-t-elle le conditionnel ? Pourquoi écrit-elle : « Il semblerait » et «

L'ADDIP ecology

« Passé ce délai (de 48 heures) s’il n’est pas retiré, tout sera mis en œuvre pour l’abattre (l'ours Cannellito) »

Un scoop : L’ours Cannellito doit regarder TF1. Selon Dollo la menace : « L’ours profite (NDLB : malin l'ours !) que tous les éleveurs sont occupés en vallée à sauver des eaux des personnes, des maisons, des praires, des exploitations » pour c

L'incitation à la destruction d'espèce protégée n'est toujours pas reconnue comme un délit

FERUS a décidé de réagir aux à Sentein (Biros, Ariège).

Envie de goûter des produits élaborés , par des hommes et des femmes des Pyrénées ariégeoises ?

Il y a les menaces , les menaces , celles , celles contre les espèces protégées, et . Elles sont parfois orales, écrites dans la presse, sur Internet ou sous formes de . Certaines sont suivies de passage à l’acte et d’effet

La myiase journalistique

Le corps d'une randonneuse dévoré par des vautours

« Oui dans ce cas la personne était morte avant l'arrivée des corbeaux puis des vautours. Ce qui ne doit pas exclure de poser des questions dans le cas de blessures... Il existe des témoignages... Pourquoi les exclure ?
On peut "aimer" les animaux mais de là à en faire une religion et devenir zoolâtre, il y a des limites. »

Le baptème des oursons rend nerveux

Le 17 janvier, l'ADET dévoilait : Callisto, Pépite et Soulane. Le moins que l'on puisse dire, c'est que pour certains, c'est difficile à avaler.

L'ADDIP, Nihous, Dollo, Béhague, la fine fleur a répondu présent.

Trop Chrétien pour l’ADDIP

« En même temps, je trouve que ce baptême des oursons révèle de façon extraordinaire la véritable dimension de

Les hirondelles attaquent toujours dans les Pyrénées

Après les loups, les ours, les vautours, les marmottes, les aigles, les renards, les corbeaux, voilà que les hirondelles s'y mettent. Quelqu'un peut-il vite téléphoner à , pour mettre le fin limier sur la piste de ces nouveaux prédateurs déviants ?

A la manière de LD, par

Une première en Ariège : on n’avait jamais vu ça et Gilbert LASSALLE le berger de la

Le guide de pays et les bergers

Les guides de pays (NDLB : enfin, pas tous), ça n'aime pas les ours, ni les loups, ni les lynx, ni les vautours, ni grand chose de sauvage qui ne soit pas du gibier. Mais maintenant, ça avoue clairement que ça n'aime pas les bergers non plus...

par

L'idée de cette note m'est venue en confrontant , berger de profession confronté au loup avec une énième

Leçon de journalisme

« The journalist is back »

Le guide de pays, correspondant local de Tarbes info et de Kairn est de retour. Louis Dollo n’aime pas les journaux et les journalistes qui parlent du loup… autrement qu'en mal.

Contre « Le Monde »

Louis Dollo s'en prend au « Monde », un journal qui « a toujours soutenu les écologistes et les gr

Entre le marteau et l'enclume

Un monde à l’envers

Dans la controverse environnementale pastoralisme – prédateurs qui est à l'origine de la lente disparition de l'ours des Pyrénées, certains sont pour “zéro tirs de loups à tuer” comme “”, une association qui reproche à l’association FERUS par exemple sa compromission avec les autorités qui “gèrent” la population de loup avec des “tirs de prélèvement