Ecologie - Ecolophobie - écoreaction

Le laisser-aller végétal, c'est fini.

Toulouse. La fin des prairies urbaines

Alors que les beaux jours arrivent, les prairies urbaines lancées dès 2008 par l'ancienne municipalité de Toulouse ne devraient pas passer l'été. Herbes hautes au bord des chaussées, du canal, dans les jardins publics, les parcs, sur les ronds-points… Lors de la campagne électorale, Jean-Luc Moudenc (UMP) avait annoncé que ce laisser-aller végétal, c'était fi

Caviglioli: Le gentil grand reporter et les croisés de l'écologie dure

Par un incroyable retournement de situation, les carnassiers sont devenus une espèce protégée, tandis que paysans et bergers sont en voie de disparition.

Ainsi commence l'article écrit fin décembre 2013 par François Caviglioli, un journaliste et écrivain qui était "grand reporter" à Paris Match en 1969. ()Il est de l’ancienne génération, né en 1937, il a vécu 55 ans, don

Jean Bonnard, quel bon celui-là !

Jean Bonnard reconnait que «Le titre "" était certes provocateur» La buvette avait apporté une à ce journaliste suisse du Nouvelliste qui avait publié un communiqué de l'ASPAP sur "l'Ariège malade" de la fièvre catarrhale. La question «Jusqu’à quand les contribuables électeurs accepteront que leurs impôts soient consacrés aux ours importés de Slovénie ?» terminait son ôde aux op

La prose anti environnementale de Marie-Lise Broueilh

Après la mort de l'ours Franska plombée, loin de chercher l'apaisement, Marie Lise Broueilh, présidente de l'ASPP 65 (Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Pyrénéen) et après avoir annoncé qu'elle allait "mettre le feu à la montagne" si le programme de réintroduction était repris pour remplacer Palouma et Franska, désire maintenant s'en prendre à l'ours Boutxy, que quelques coups de