Ecologie - Politique - Elus contre nature

Gérard Longuet : une sale bête

Manger : une mauvaise habitude

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane le Foll, a paraît-il, selon france 3, “écouté les doléances présentées par les élus et éleveurs lorrains” à propos du loup.

On a un gagnant ! La doléance de Gérard Longuet, sénateur UMP de la Meuse est une petite perle de bêtise, et dans bêtise il y a bête...

Gérard Longuet : "<

Laurent Wauquiez: "On n'acceptera pas que les bobos parisiens nous expliquent comment on doit vivre chez nous!"

Droit européen: exception française

Moritz Klose (Association Nabu) : "En Allemagne, aucun loup ne peut être prélevé, l'espèce étant strictement protégée." Pour ce responsable de l'association NABU, la plus importante association de protection de la nature en Allemagne qui fédère plus de 1500 groupes locaux : "C'est interdit par le droit européen ! Comment les autorités

La fin des parcs nationaux abandonnés aux pouvoirs des élus locaux ennemis des loups et de la faune sauvage

par Claude-Marie Vadrot

Avec les progrès de la décentralisation, s’il est possible d’écrire qu’il s’agisse d’un progrès et non pas d’une balkanisation au profit des pouvoirs d’une petite aristocratie d’élus locaux et régionaux, l’idée des parcs nationaux garants, déjà imparfaitement, des biodiversités françaises est en train de s’effacer, de passer pour un anachronisme et pour une vieille lune.

Jean-Marie Bernard: Je vais mettre en place une prime pour les chasseurs de loup

A la suite du nouvel arrêté autorisant le prélèvement de trois loups dans les Hautes-Alpes, le maire de la commune de Dévoluy Jean-Marie Bernard a d’abord réagi sous le ton de la boutade. « Je vais mettre en place une prime pour les chasseurs de loup ».

Une manière pour l’élu UMP d’entretenir l’adage qui veut que derrière chaque plaisanterie, se cache un fond de vérité : « <

L'accrus s'accroit, qui l'eut cru?

La haine de la friche I

« l’envahissement des territoires d’altitude par la friche menace les activités humaines, les équilibres naturels et, à terme, le développement durable. Lutter contre l’avancée de la friche s’impose donc comme un impératif et nécessite à l’évidence de garantir la pérennité de l’élevage, menacé par les attaques de prédateurs, qui ne cessent d’augmenter, du fait, notammen

Amendement loup: et la biodiversité, camarades?

Jean-Paul Amoudry: "l’envahissement des territoires d’altitude par la friche menace les activités humaines, les équilibres naturels et, à terme, le développement durable".

Par Yves Paccalet Je me suis plusieurs fois opposé (non sans une ironie facile et potentiellement blessante) aux décisions politiques qu’ont pu prendre les écolos

Le laisser-aller végétal, c'est fini.

Toulouse. La fin des prairies urbaines

Alors que les beaux jours arrivent, les prairies urbaines lancées dès 2008 par l'ancienne municipalité de Toulouse ne devraient pas passer l'été. Herbes hautes au bord des chaussées, du canal, dans les jardins publics, les parcs, sur les ronds-points… Lors de la campagne électorale, Jean-Luc Moudenc (UMP) avait annoncé que ce laisser-aller végétal, c'était fi

Le loup, le petit pot de beurre et le psy qui ergote (à propos de Nicolas Dhuicq)

Quand le pouvoir lubrifiant du beurre ne suffit pas

Les débats sur le projet de loi d’avenir de l’agriculture, de l’alimentation et des forêts (LAAF) s’achevaient le 14 janvier à l’assemblée nationale. Au cours de ces débats, Nicolas Dhuicq, le psychiatre et député-maire UMP de Brienne-le-Château (petite ville de 3500 habitants dans l'Aube) est intervenu à plusieurs reprises pour te

L’Ariège arriérée, troisième partie: la réponse des lecteurs de presse

On a vu que Robert Zonch s’épenchait volontiers dans la presse (lire la première partie: ""), mais comment réagissent les lecteurs de ces articles de presse, aux déclarations des politiciens ariégeois : Augustin Bonrepaux, Robert Zonch, Frédérique Massat, Claude Carrière et Alain Fauré?

La DDM : (5 novembre 2013)

« Après le retrait des ours ; ils demande

De l'acceptation du plan loup par les associations environnementales

Un petit détour par de la Commission du Développement Durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblé Nationale ou était auditionné M. Philippe Martin, ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie.

L’envoyé spécial de la Buvette vous a sélectionné quelques échanges évocateurs de la de 17h30 du mardi 17 septembre 2013.

M. Philippe Martin, m

Nicolas Dhuicq : l'influence du cumul des mandats sur le retour des loups

Une joyeuse entrée à la Buvette: , on a pas fini de rigoler.

A cause de la fin du cumul des mandats, les loups vont rentrer dans Paris, selon Nicolas Dhuicq, député UMP de l’Aube

par (*)

Nous savions déjà que le changement de mode de scrutin pour les prochaines élections départementales allait faire revenir les bandits de grands chemins (Lire la

Des mythes et des mites

« Je voudrais que toutes les montagnes de France soient aussi bien entretenues et vivantes qu’au Pays Basque. C’est un véritable gazon avec des villages fleuris et refaits à neuf. » (, député chanteur, gréviste et marcheur)

par

« On ne peut douter que les Grecs ont cru à leur mythologie aussi longtemps que leur mère et leur nourric

Quelques débats en Commissions - Novembre 2012

Quelques extraits des débats en Commissions de l'Assemblée Nationale.

(UMP, député de Haute-Savoie) : "Bien que je me réjouisse de la forte augmentation des crédits servant à financer la mesure « grands prédateurs », quels moyens supplémentaires comptez-vous mettre à la disposition des éleveurs pour les accompagner dans les zones principales de prédation du loup

Quelques débats en Commissions - octobre 2012

Nouvelle série de notes à La Buvette : quelques extraits des débats en Commissions de l'Assemblée Nationale.

Audition de Gilles Bœuf, Président du Muséum d'Histoire Naturelle

M. Gilles Boeuf, président du Muséum national d’histoire naturelle : « La biodiversité est quelque chose dont on ne peut se passer. (...)

C’est pourquoi

Loup : un sénateur demande des zones d'exclusion

Le loup, ennemi public numéro un - Troisième épisode: Les zones d'exclusion

Au Sénat, le sénateur (RDSE, Président de la Communauté de Communes coeur de Lozère, anciennement Haute Vallée d'Olt), et les membres du groupe du Rassemblement Démocratique et Social Européen ont déposé le 16 octobre 2012 une « visant à créer des zones d’exclusion pour les loups ».Expos

Le Parc National des Cévennes demande des tirs contre les loups dans le cœur du parc

Le loup, ennemi public numéro un - Deuxième épisode: Le Parc National des Cévennes

Les membres du conseil d’administration du Parc National des Cévennes demandent une révision de la législation nationale sur les parcs nationaux et donnent priorité à "l'agropastoralisme"

« à la quasi-unanimité » Le conseil d’administration du Parc national des Cé

Les députés anti loup essaient de percer le coeur des parcs nationaux

Le loup, ennemi public numéro un - Premier épisode: Le Parc National du Mercantour

Le 10 septembre 2012, le député (UMP) déposait ainsi une visant à permettre les tirs jusqu'en zone cœur du parc national du Mercantour. Charles-Ange GINESY, Député-Maire de Péone, 1er Vice-Président du Conseil Général des Alpes Maritimes, a proposé d'autoris