Pastoralisme - Stratégie - Diaboliser l'ensauvagement des territoires

Laurent Garde et les "ravages" des loups

"Quatre cents loups font des ravages dans nos campagnes". c’est le titre d’un article (1), signé Eric de La Chesnais paru dans le figaro.

« On note une très forte recrudescence cette année de la population de loups en France », révèle Laurent Garde, directeur adjoint du Cerpam (Centre d'études et de réalisations pastorales Alpes Méditerranée). L’ONCFS a t-il publié

Demain : Kolossale manif rurale à Foix !

Ours / Loups / Vautours dans les Pyrénées

Communiqué de presse du Comité Écologique Ariégeois et de FERUS, 27 juin 2014 Monsieur le Préfet de massif : une manifestation en Ariège pour votre arrivée, la routine…Été 2013, arrivée de Philippe Martin au ministère de l’Écologie ; s’en suivirent une battue médiatique et une conférence de presse en Ariège avec de nombreuses contrev

Des mythes et des mites

« Je voudrais que toutes les montagnes de France soient aussi bien entretenues et vivantes qu’au Pays Basque. C’est un véritable gazon avec des villages fleuris et refaits à neuf. » (, député chanteur, gréviste et marcheur)

par

« On ne peut douter que les Grecs ont cru à leur mythologie aussi longtemps que leur mère et leur nourric

L'ours dans le paysage

" L'ours, cet animal mythique confére au paysage pyrénéen une dimension qui relève de la culture, de la représentation collective et qui est constitutive de son identité profonde. "

Le 14 février 2013, les associations nationales de défense du paysage ainsi que la Fédération française du paysage ont été reçues au cabinet de Delphine Batho, ministre de l’Écol

Défendre les espèces menacées chez nous, c’est avant tout une forme d’égoïsme !

Après avoir interviewé Gérard Bozzolo(1), Marc Laffont, répond aux mêmes questions sur le pastoralisme et la biodiversité.

Marc LAFFONT : « On prête à Gandhi l'affirmation suivante : "La grandeur d'une nation et de son progrès moral peuvent être jugés à la façon dont elle traite ses animaux." Peut être pensait-il d’abord aux animaux domestiques. Je ne sais. Mai

Ensauvagement, cohabitation, signes prémonitoires du déclin montagnard ou révélation de nouvelles valeurs sociétales?

Avec la crise pastorale, le vieillissement des éleveurs et l’exode rural, certains paysages montagnards ont tendance à se refermer. Les environnementalistes sont accusés de vouloir "ensauvager la montagne", d’encourager le retour de la forêt et de son corollaire, la faune sauvage. L’Etat est mis en cause par l'ASPAP parce que l’ours se « regroupe en pépinière ». L'associatio pastorale ariègeoise dé

Bioadversité : de la peur à la haine de la nature, et ses conséquences

La Buvette : Les ours, les loups, les vautours, les grands corbeaux, les animaux "nuisibles", les "mauvaises herbes"... La bioadversité ne cesse de croître pour certains. En septembre, François Hollande disait aux extrémistes de l'ASPAP en Ariège "Vous êtes les premiers écologistes ici, vous êtes les premiers à faire vivre nature et biodiversité (...) Il y a toujours eu des prédateurs.

L'ANEM et les prédateurs : au diable les contraintes administratives !

Lors du 27e congrès de l’ANEM à Bonneville (Haute-Savoie), le 7 octobre 2011, il y a trois jours, les élus de la montagne se sont déclarés « solidaires avec les éleveurs pour une régulation assumée et efficace du loup. »

Pour eux, la population française de loups dépasse maintenant les 150 individus et peut donc être considérée comme « viable au sens des traités internationaux. »

Ensauvagement ou élevage de subventions?

... Bruno Besche-Commenge : « Il faut savoir ce que l'on veut. Soit on entend ensauvager le massif des Pyrénées. Soit on souhaite préserver l'élevage dans des conditions normales, avec des aliments naturels et non du soja transgénique. On le voit, la reproduction des ours n'est pas assurée génétiquement, pour faire vivre la population, il faut continuer les réintroductions. »

Ces animaux sauvages à problèmes !

Le site "" a publié hier un article du genre léger sur la faune de montagne. Il est bien représentatif de la vision de la nature des mondes pastoral et cynégétique.

Pour les chasseurs, il y a trois sortes d'animaux : le gibier (intérêt), non gibier (sans intérêt) et les animaux nuisibles (intérêt). L'exercice consiste donc à faire passer les espèces animales de la catégorie sans intérêt à une des d

Bienvenue à l'ours en Béarn

Une ourse lâchée en Béarn !

Chantal Jouanno n’a pas tenu sa parole. Et dans le dossier de l'ours, le gouvernement n’a pas de courage politique. "L’environnement, ça commence à bien faire" avait lâché Nicolas Sarkosy au salon de l’agriculture en 2010. Les agriculteurs et les chasseurs votent, pas les ours ! On voit comment l’UMP et le PS font de l’écologie, par obligation. L'éc

FNSEA - FNO : Si l'Etat ne fait pas ce que nous voulons nous retiendrons notre respiration jusqu'à ce qu'il nous arrive quelque chose!

PASTORALISME - Il y a 2 jours, j'écrivais dans : "Les opposants ont depuis toujours boycotté toutes les concertations et pratiqué avant de dénoncer le fait qu’il ne soit pas «en-ten-dus». Le refus du dialogue est devenu un mode de fonctionnement. On manifeste dans les rues. On ne négocie pas. On ne fréquente ni l’Etat, ni les écologistes qu'ils haïssent au plus haut point."

Hier, confirmation ave

Lettre ouverte à Louis Dollo

Les ours et les gens, une nouvelle manipulation de l'ASPAP

Le Parc national du Canada des Lac-Waterton a publié une brochure d'information aux visiteurs intitulée "Les ours et les gens", un guide sur la sécurité et la conservation sur les sentiers.

La buvette avait publié cette le 10 novembre 2007 parce qu'elle reprenait les "bons conseils" que les canadiens sont habilités à nous donner en cas de rencontre avec un ours. C'est en effet plus cour

La position ultrapastorale en matière de biodiversité

Nous appelons ultrapastoraux les groupes d’éleveurs, rejoints par d’autres catégories socio-économiques, qui excluent toute nature réellement sauvage dans les Pyrénées.

Ils agissent pour voir reconnaître l'incompatibilité entre la présence des prédateurs et le maintien d'un pastoralisme qu’ils appellent durable, rejettent par conséquent le renforcement de la population d’ours d’origine slovène, refu

Magali Boniface porte la bonne parole

Dans Libération Toulouse, interview Magali Boniface porte parôle de l'ASPAP et de l'ADDIP dans la rubrique Biodiversité (on y reviendra). L'article porte un titre destiné à attirer les lecteurs assidus de la presse people de plage, ce n'est pas la première fois. Allons-y. La rubrique ..

Réintroduction: "Les équipes chargées du suivi de l'ours courent après lui pour l'empêcher de rentrer dans les v

Rencontre intermassifs à Serres sur Arget

Communiqué de l', Association de Sauvegarde du Patrimoine Ariège Pyrénées.

Un pas décisif. Un grand jour! Après une première réunion fondatrice en Décembre 2006 à Serres sur Arget en Ariège, la rencontre inter-massifs organisée ce 16 avril à Serres (Alpes du Sud), réunissant 250 personnes autour de la question du retour des grands prédateurs, a tenu toutes ses promesses.

Autour