Ecologie - Ethique environnementale

Petite histoire commentée du rapport de l’Homme à la nature

Homme et nature : l’indispensable réconciliation

Il y a un peu plus d’un an, la Fédération Inter-Environnement Wallonie (IEW est un peu l'équivalent de France Nature Environnement en Belgique) organisait son Université d’automne sur le thème « Homme et nature : l’indispensable réconciliation ». Plusieurs aspects de la relation entre société(s) et biodiversité avaient alors ét

Jocelyne Porcher : Livre blanc pour une mort digne des animaux

« Avec les mots, avec mes mots, je lui dis : bon, c'est ton tour, voilà ». Ces mots, ce sont ceux d'un éleveur à sa vache avant son départ pour l'abattoir. Ce petit « voilà » recèle toute la complexité de cette décision et de ses conséquences.

Voilà. Une préposition apparemment anodine qui est une façon pour l'éleveur de crier son indignation. Car, avec l'industria

Claude Lévi-Strauss : La leçon de sagesse des vaches folles

par Claude Lévi-Strauss, La Repubblica, 24 novembre 1996 Pour les Amérindiens et la plupart des peuples restés longtemps sans écriture, le temps des mythes fut celui où les hommes et les animaux n’étaient pas réellement distincts les uns des autres et pouvaient communiquer entre eux. Faire débuter les temps historiques à la tour de Babel, quand les hommes perdirent l’usage d’une langue co

La philosophie à l’épreuve de la viande

La viande que l’on mange et les bêtes que l’on tue pour satisfaire notre faim reste le «défi majeur à la cohérence éthique des sociétés humaines», comme le dit Matthieu Ricard. Avant notre édition spéciale du mardi 30 décembre sur ces animaux qui nous fascinent, tour d’horizon philosophique sur le sujet de la viande.

Certes, la Journée internationale sans viande (Meat Out D

Vautour fiction

par Patrick Leyrissoux

14 mai 2025 : Les scientifiques viennent de publier leur rapport sanctionnant 10 ans d’études et d’expérimentation sur le vautour fauve.

Les conclusions sont époustouflantes. Une fois de plus, la nature nous montre ses capacités d’invention, sur des millions d’années d’évolution, qui dépasse ce que l’homme peut concevoir. Il s’agit

De Darwin à l’éradication des grands prédateurs

L’homme moderne, de par son histoire récente, ne peut plus être considéré comme partie intégrante d’un processus de sélection naturelle. La démarche de protection des grands prédateurs, dans leurs effectifs et répartition actuelle, n’est donc pas en contradiction avec une restauration des processus naturels, bien au contraire. C’est un devoir de réparation moral.

par Patrick

Yves Paccalet: éloge des mangeurs d'hommes

Vivent les mangeurs d’hommes ! Requins, loups, ours, lions, crocodiles, piranhas… ces créatures à la fois haïes et admirées, belles ou étonnantes, parfois dangereuses pour l’homme sont pour la plupart en voie d’extinction. Notre espèce – qui a dépassé les sept milliards – se juge « menacée » par le tigre (moins de trois mille sujets) ou le requin blanc (à peine plus)…

Et pourtant, l’ennemi du berger en Fran

Religion catholique et écologie

"L'homme est-il là pour dominer la nature, comme l'affirment certains textes ? Il est fondamental que les Eglises, et l'Eglise catholique en particulier, clarifient la responsabilité de l'homme vis-à-vis de la «Création», pour reprendre le langage des croyants. Les Eglises peuvent-elles rester inaudibles alors que l'œuvre de la Création est en train de se déliter sous leurs yeux ?" (Nicolas Hulot)

Le monde sauvage peut-il vraiment mettre de côté la moitié de la planète au profit de la vie sauvage ?

L'éminent biologiste, spécialiste de l'évolution, E.O. Wilson propose une vision audacieuse pour sauver la Terre d'une extinction de masse d'ampleur cataclysmique : retrancher la moitié de la planète pour la placer sous une protection permanente au profit des 10 millions d’autres espèces.

par Tony Hiss (1)

"Les batailles sont là o

Le loup, que je rêve d’entendre hurler un jour

Douce nuit, est le titre français d’une étonnante nouvelle de Dino Buzzati. Dans sa maison silencieuse, le mari tranquillise sa femme, qui vient de faire un cauchemar. Il lui montre, par la fenêtre, combien la soirée est sereine, combien le jardin est en paix. Cette paix est une illusion. Le jardin est le théâtre de violences proprement inhumaines dans les petits peuples discrets de la pelouse et des massifs : une

Pastoralisme, non merci

Appel pour une non consommation engagée.

Je lance () un appel pour que les associations environnementales, qu’elles soient écocentriques ou biocentriques, et plus largement pour que tous les citoyens prennent ensembles, des “engagements politiques marchands”. Devenir acteur de la consommation conduit à se poser la question de savoir ce que l'on cautionne à travers son acte

Loups : Régler d'abord la question du braconnage !

Consultation par l'Etat sur les arrêtés "loups". La Buvette vous présente une sélection (subjective) des avis les plus intéressants.

Premier exemple

1. L'avis d'Erik Posak qui traite du et de

par Eric Posak

J’aimerais attirer votre attention sur les lie

La FRAPNA interpelle les recteurs d'académie

la FRAPNA interpelle les recteurs d'académie concernant la une des chasseurs du rhône et de leur prétendue éducation à l'environnement.

Communiqué de presse FRAPNA

Madame Françoise MOULIN-CIVIL Rectrice de l’académie de Lyon Monsieur Daniel FILATRE Recteur de l’académie de Grenoble Lyon, le 9 janvier 2013 Objet : Interventions en milieu scolaire au ti

L'animal est l'avenir de l'homme

de Dominique Lestel La vie partagée avec l’animal constitue un enjeu politique, philosophique et éthique majeur de notre temps. Pour Dominique Lestel, cette question métabolise quelques-unes des caractéristiques les plus pathologiques de la civilisation occidentale, qui s’expriment en particulier à travers la thèse de l’animal-machine ou le mépris dont font encore trop souvent l’objet les défenseurs de

L'éthique environnementale ou la relation de l'Homme à la Nature

"L'éthique environnementale est une branche de la philosophie de l’environnement, principalement formalisée en Amérique du Nord au XXe siècle, s'intéressant aux problèmes éthiques relatifs à la protection de l’environnement.

Elle concerne directement, ou indirectement, les rapports entre idéologies, cultures et actions humaines (individuelles et collectives) avec l’environnement et les êtres naturels

Boycott: Mettre le doigt là où ça fait mal

" Chacun s'expose inévitablement et sciemment à un examen attentif de ses actes "

Le boycott est le refus systématique de consommer les produits ou services d'une entreprise, d’une filière ou d'une nation.

Le boycott est un phénomène que les entreprises doivent prendre en compte pour ne pas être pénalisées par une baisse de dema

Aujourd'hui, qui n'est pas écologiste ou éco-quelque chose?

Par Ugatza

Mais qu'est-ce que l'écologie?

On définit l'écologie politique en OUBLIANT ce qu'est l'écologie, qui au départ est une science.
Celle qui a découvert, puis dont l'objet est devenu l'interaction et l'interdépendance des êtres vivants, des espèces dans ce qu'elle appelle milieux à propriétés de système, d'où le concept d'écosystème.En faisant cela, elle a fai