Acteur - FOUQUET Eric

Un vétérinaire controversé qui fait réagir ses pairs

Le moins que l'on puisse dire c'est que "l'expertise" réalisée en 2014 chez Christain Derramond par Jean-Pierre Alzieu ne fait pas l'unanimité !

On est loin de la "validation par un collège scienfique, au plan national" réclamée par l'Inspecteur Général de Santé Publique Vétérinaire, , à la tête du groupe "vautours", groupe de 4 experts mis en place c

La Semaine Vétérinaire se penche sur les vautours

Tomber de Charybde en Scylla

Dans son n° du 5 septembre 2014, "La Semaine Vétérinaire" publie un dossier très intéressant réalisé par Serge Trouillet : "Prédateurs, une incompréhension mutuelle entre leurs défenseurs et les éleveurs". On y trouve sur les vautours qui nous intéresse dans la cadre de l'affaire .

L'auteur raconte d'abord le cas d'une "attaq

Requiem pour les vautours

Le procès des vautours

En refusant la procédure simplifiée du plaider-coupable proposé par le Parquet peu après les faits et en préfèrant comparaitre devant le tribunal correctionnel de Foix (Ariège), Christian Derramond désirait faire de son procès "le procès des vautours", et de sa dangerosité, réelle ou supposée. Le soutien des autres éleveurs présent ce jour là le montre

Contexte: Vautours, la recherche du scoop

"Pour remettre en cause ce statut, il faut prouver que l'animal s'attaque à des brebis en bonne santé"

Prouver à tout prix que les vautours attaquent !

L'IPHB a commençé à s'intéresser au vautour en 2005, je devrais plutôt écrire à .

Depuis 2007, Un activiste pastoral bien identifié, essaie

Vautours: Stratégie du "changement" de comportement et conflit d'intérêts

Vautours : Tout a commencé chez Christian Derramond...

Dans son expertise du 7 et 8 juin 2014, réalisée sur l'exploitation de Christian Derramond, éleveur à Saint-Félix-de-Rieutort (Ariège), le Dr Jean-Pierre Alzieu, Directeur du Laboratoire Vétérinaire Départemental de l'Ariège écrit: “Je précise avoir agi en toute transparence, sans contrainte aucune et n’avo

Des mesures pour effrayer les vautours

Éric Fouquet, Inspecteur général des services vétérinaires, en mission dans l'Ariège pour le compte du gouvernement, et Nathalie Marthien, préfet de l'Ariège, se déclarent favorables à l' «effarouchement» des vautours et à la création de «placettes» de nourrissage de ces oiseaux qui font partie des espèces protégées.

Pour François Toulis, président de la Chambre d'