Faune - Grand Hamster

365 grands hamsters lachés dans des champs alsaciens depuis le 8 juin

En un peu plus d’une semaine, quatre sessions de lâchers de grands hamsters ont été organisées en Alsace. La dernière a été effectuée hier en présence de Delphine Wespiser, miss France 2012. Mais la situation reste très critique pour cricetus cricetus…

Présentation du contexte par La Buvette des Alpages : Après plusieurs avertissements adressés à la France, la Commission europ

Condamnation de la France pour le Grand Hamster : réaction de Sandrine Bélier

"Ce n’est pas faute de l’avoir répété (sur la base d’études étayées, relayées notamment par les associations), et si cette décision nous conforte, il est tout de même regrettable d’avoir à recourir à la Cour de Justice de l’Union Européenne et faire condamner la France pour l’obliger à prendre ses responsabilités et à respecter ses engagements pour la préservation de la biodiversité. C’est la preuve encore que le gouverneme

OURS : Le grand hamster montre la voie à suivre

Communiqué de presse-FNE

L'Europe condamne la France pour insuffisance de protection Grand hamster

La Cour de Justice de l’Union Européenne vient de confirmer ce que dénoncent France Nature Environnement et Alsace Nature depuis plusieurs années : les mesures mises en œuvre par la France pour éviter la détérioration ou la destruction des habitats du

Alsace : demande d'autorisation d'introduction de Grands hamsters

L’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage a, en décembre 2010, effectué une demande d’autorisation d'introduction dans le milieu naturel de Grands hamsters (Cricetus cricetus) dans les départements du Haut Rhin et du Bas-Rhin de 2011 à 2016.

Cette demande a été établie sur base des articles R.411-31 et suivants du Code de l’Environnement et des dispositions prévues dans le

Grand Hamster d’Alsace : la France sous la menace d’une sanction européenne

Le Grand Hamster d'Alsace est l'un des mammifères les plus menacés d'Europe. Accusée de ne pas avoir fait le nécessaire pour assurer sa survie, la France pourrait se voir infliger une lourde amende par la Cour européenne de JusticeVictime collatérale de travaux d’urbanisation et d’amélioration de la desserte ainsi que du développement des cultures de maïs, et bien que protégée dans les