Association - Hegalaldia

Plainte des chasseurs après le braconnage d'un gypaète barbu dans les Pyrénées-Atlantiques

Un gypaète barbu, le plus grand rapace nécrophage des Pyrénées, a été retrouvé blessé le 24 novembre sur la voie ferrée entre Bayonne et Saint-Jean-Pied-de-Port (Pyrénées-Atlantiques)

Malgré les soins qui lui ont été rapidement prodigués par le centre départemental de la sauvegarde de la faune sauvage du 64, l'animal a succombé à ses blessures. Il ressort de la radiographie que celu

Un Gypaète barbu adulte tiré dans les Pyrénées-Atlantiques

Benigno, un Gypaète barbu agé de 14 ans marqué en Aragon en 2000 et qui se reproduisait depuis plusieurs années en Navarre, a succombé le 26 novembre à un tir volontaire. L'oiseau avait été retrouvé le 24 novembre dans les Pyrénées-Atlantiques avec 6 plombs de chasse dans le corps. La LPO dénonce un scandale incompréhensible de nos jours.

Dimanche 24 novembre, un Gypaète barbu est tro

Des vautours fauves français pour la Bulgarie

Vingt-cinq jeunes vautours fauves, nés en 2011 en France, en captivité, vont déménager en Bulgarie où ils participeront au repeuplement des montagnes des Balkans en rapaces de cette espèce en voie de disparition dans la région.

Il ne restait plus que 40 couples qui nichent dans le sud de la Bulgarie dans les Rhodopes, une centaine en Serbie et une centaine en Croatie, selon Michel Terras

Le Gypaète barbu en danger: un nouveau Gypaète mort dans les Pyrénées-Atlantiques

Le 16 novembre, suite à un appel d'un particulier à Cambo-les-Bains, le centre desoins Hegalaldia accueille un gypaète adulte très affaibli qui mourra le 17 novembre. Cette nouvelle perte d'un adulte met en danger l'avenir de cette espèce dans l'ouest des Pyrénées. Ce rapace bénéficiaire d'un plan national de restauration depuis 1997 est le rapace le plus rare et le plus menacé d'Europe avec seulement 29 couples sur

Hegalaldia

2 Gypaètes au Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage à Ustaritz

L’Association Hegalaldia, gestionnaire du Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage à Ustaritz, a recueilli 2 Gypaètes barbus (Gypaetus barbatus) en l’espace d’un mois. Il s’agit du rapace nécrophage le plus menacé d’Europe.

Le premier a été découvert à Bagnères de Luchon, le 12 décembre 2007,

Un gypaète barbu tiré dans les Pyrénées-Atlantiques

Communiqué de presse de LPO

Vendredi 11 janvier, un a été récupéré, blessé, dans la Vallée d’Aspe. Radiographié dès son arrivée dans les locaux du groupe vétérinaire d’Oloron (Pyrénées-Atlantiques), la présence de deux plombs de chasse a été détectée et indique qu’il a été tiré. Or, ce rapace de 2,80 mètres d’envergure est le plus rare et le plus menacé d’Europe, avec moins de

Martine Razin : des précisions sur le comportement des vautours dans les Pyrénées

Lettre de Martine Razin (Coordination scientifique Gypaète barbu, vautour fauve et Milan royal, LPO Mission Rapaces / Pyrénées au Dr Joncour, président de la section Faune sauvage de la Commission Environnement de la "Société Nationale des Groupements Techniques Vétérinaires" (SNGTV)

Ahetze, le 4 juillet 2007

Je me permets de vous conta