IPHB - 1994-2004 La poursuite du déclin

IPHB, 2 novembre 2004 : réunion de crise suite à la mort de l'ourse Cannelle

Réunion exceptionnelle du 2 novembre 2004 à 20h00, suite à la mort de l’ourse Cannelle à Urdos, le 1er novembre 2004

"François MAÏTIA déclare qu’il est frappé par l’ambiance de veillée funéraire qui enveloppe la salle de réunion. Il a appris la nouvelle avec d’autant plus de tristesse qu’il pense que la disparition de la dernière ourse pèsera sur notre génération.…

Ours : Une protection mal acceptée (1983-1994)

La création de l'IPHB 1

par

Du Plan Ours aux « réserves Lalonde »

La protection de l’ours a du mal à se mettre en place notamment à cause d’une opposition au sein de l’Etat qui a structuré un certain accueil local. De 1982 au début des années 1990, une volonté forte de préservation tente de se mettre en place. Elle com

Histoire de l'ours des Pyrénées : Chronologie du déclin de l’Ours en France (Du 18ème à 2006)

Voici l'histoire de l'ours des Pyrénées ()

XVIIIe siècle

Disparition : L’Ours brun disparaît des Vosges

Seconde moitié du XIXe siècle

Disparition : Disparition de l’Ours brun en Franche-Comté

1880 Protection : Le 23 octobre,

L'IPHB se défend d'être anti-ours

Depuis des mois, le site de l’IPHB était coulé dans le béton (normal), en travaux. Subitement un petit changement en page d’accueil. L’IPHB est parvenu à débloquer des fonds sur son maigre budget. Pas assez cependant pour s’acheter un correcteur orthographique. Puisque son président communique, il faut bien communiquer aussi. Passons cela au peigne fin.

Otez moi d

Farid Benhammou : L’ours en Béarn, chronique d’une disparition annoncée ou le bilan de Lasalle et de l'IPHB

Des millions d’euros de fonds publics ont été dépensés sans qu’on ait été capable de garantir un refuge minimum viable aux derniers ours pyrénéens condamnés à la disparition sans renforcement de la population.

est venu à l'été 1993 proposer aux acteurs locaux béarnais de substituer au "Plan Ours" gouvernemental de ses prédécesseurs (notamment les réserves "Lalonde"), un dispositif

Jean Lassalle chante à l'assemblée nationale

Le 3 juin 2003, le député Jean Lassalle, fraîchement élu de la quatrième circonscription des Pyrénées-Atlantiques se lève de son siège alors que Nicolas Sarkozy, ministre de l'intérieur, s'apprête à prendre la parole. Il veut protester contre la fermeture d’une brigade de gendarmerie sur la route qui mène au tunnel du Somport. Mais c'est son mode de protestation qui va rester dans les mémoires : Jean Lassalle