IPHB - 2005 Départ des associations

Jean LAUZET : On a besoin du Béarn pour sauver l'ours

" Le noyau d’ours en Pyrénées centrales, ne pourra jamais atteindre un effectif suffisant pour que la population soit viable, car il est géographiquement trop limité. Accepter la disparition de l’ours en Béarn à court terme, c’est accepter celle sa disparition sur l’ensemble du massif à moyen terme. "

Les chasseurs d'Etsaut et Laruns gagnent en appel contre

L'Etat et l'IPHB vont-ils payer pour la disparition de l'ours en Béarn ?

La SEPANSO Béarn réclame 300.000 euros à l’IPHB (Institution patrimoniale du Haut-Béarn) et 1 million à l'État au titre de dommages et intérêts après la disparition définitive de l'espèce ursine de souche pyrénéenne.

Cette demande s'appuie sur les morts successives de Claude en 1994 et de Cannelle en 2004 et sur l'échec des mesures de sauvegarde mises en place par l'État soit directe

L'ours et le Parc sont des boucs émissaires

Après la fin de la consultation publique sur la réintroduction d'ours en Béarn, le président du Fonds d'intervention éco-pastoral (Fiep) livre ses explications.

La ministre de l'Écologie (1), Nathalie Kosciusko-Morizet, n'aura sûrement jamais reçu autant de courriers en provenance du Béarn que ces derniers jours. Son annonce de réintroduction d'une ourse en Béarn n'a manifestement sat

Mort de l'ours Camille : Gérard Caussimont dénonce une «farce» voire une «escroquerie»

«Six ans jour pour jour après la mort de Cannelle, tuée par un chasseur d'Urdos, on laisse l'ours crever », juge le Fonds d'intervention écopastoral.L'annonce de la mort probable de Camille, l'ultime ours autochtone des Pyrénées, qui n'a pas donné le moindre signe de vie depuis le 5 février 2010, fait réagir Gérard Caussimont, président du FIEP (Fonds d'intervention écopastoral), l'un

Les chasseurs sont ciblés

Patrice Sanchez interroge l'Association Sépanso-Béarn.Article paru dans le journal

HAUT BÉARN - 5 ans après la mort de Cannelle, les écologistes attaquent de nouveau les chasseurs

Epaulés par leur fédération, les associations de chasseurs d'Urdos et de Borce reprendront le chemin du tribunal de grande instance de Pau le 16 novembre, dans le cadre d'une procédu

L'ourse Cannelle est morte depuis 5 ans déjà : le FIEP est reçu par Chantal Jouanno

A la veille du 5ème anniversaire de la mort de Cannelle tuée par un chasseur le 1er novembre 2004, Chantal JOUANNO a reçu, le 26 octobre 2009, le président du FIEP Groupe ours Pyrénées, Gérard Caussimont, en compagnie de sa directrice de cabinet et du directeur général de la nature.


Le Président du FIEP a insisté sur : 


  • La nécessité absolue et vitale de ne plus attendre pour reprendre le plan de res

Confirmation par une décision de justice de l'échec total de la politique de conservation de l'Ours par l'IPHB

Communiqué de Presse SEPANSO-Béarn 
 La SEPANSO-Béarn tient à réagir au rejet de la requête de l’IPHB.

Mardi 24 mars le Tribunal Administratif de Pau a rejeté la requête de l’Institution Patrimoniale du Haut-Béarn (IPHB) qui demandait l’annulation du retrait par l’Etat de son soutien financier.

Dans cette affaire notre association

Cannelle, l'IPHB et la SEPANSO Béarn

PYRÉNÉES. Pour les écologistes de la Sepanso, la mort de la dernière ourse de souche locale pouvait être évitée. Ils attaquent l'État et l'Institution patrimoniale du haut Béarn

Le fantôme de Cannelle hante les tribunaux

Le 2 novembre 2004, la dernière ourse de souche béarnaise trouvait la mort en Aspe, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ce jour-là, la partie de chasse au sanglier

Le FIEP lance une pétition pour remplacer les ourses Cannelle, Palouma et Franska

Le FIEP, Fonds d'intervention Eco-Pastoral Groupe Ours-Pyrénées lance une pétition «

Cette pétition demande la reprise immédiate du renforcement de la population d’ours pour remplacer les ourses Cannelle, Palouma et Franska. «Nous demandons notamment le renforcement de la population en Béarn afin d’éviter l’extinction de l’espèce dans cette région. L’ours n’a jamais disparu en Béarn, là où il

FIEP : Il faut relâcher 2 ourses en Béarn

Mort de Cannelle : 3 ans déjà !

Communiqué du FIEPFond d’Intervention Eco-Pastoral Groupe Ours Pyrénées1er novembre 2007

Va-t–on laisser l’ours brun s’éteindre sous nos yeux ?

Le 1er novembre 2004, l’ourse Cannelle était abattue d’un coup de fusil. L’affaire traîne en longueur dans les méandres de la justice. Quand sera-t-

Boulevard des Ours par Jean-Jacques Camarra

Vingt ans sur les traces des derniers grands fauves de France

Jean-Jacques Camarra

Jean-Jacques Camarra est né à Maubourguet, dans les Hautes-Pyrénées, il y a 42 ans. Chercheur au Centre national d'étude et de recherche appliquée sur les prédateurs et animaux déprédateurs (Office national de la chasse), il coordonne, depuis 1983, les recherches menées sur l'ours

Une plainte du SEPANSO Béarn contre l'Etat et l'IPHB

la termine une plainte européenne contre l'Etat français et le Syndicat Mixte du Haut-Béarn (IPHB) pour extermination de l'ours brun des Pyrénées. (En gros, l'Etat n'a pas pris les mesures nécessaires pour protéger les derniers ours du Haut-Béarn et il n'a pas non plus procédé au renforcement qui aurait pu permettre de restaurer la population des Pyrénées occidentales.

Vite vite avant que l'IPHB soit dissous !

La mort de l'IPHB : pouvoirs et communication

Première partie

Le pastoralisme pyrénéen est un grand gâteau à la cerise dont la date de péremption est dépassée.

Si les "stars" de la communication suisse estiment que le sujet des espèces en voie de disparition est porteur pour mobiliser les foules (même s'il ne s'agit de sauver que les skieurs suisses), les détracteurs de la réintroduction des

La lente agonie de Jean Lassalle et de l'IPHB

  • Je tiens à revenir sur une page du site du Troll qui hante tous les forums écolos-pentus. Le guide de pays sur son site pyrenees-pyreniais essayais de mobiliser ses troupes pour la survie de .

La castafiore : "Ciel mes bijoux"

Jean Lassalle est dans ses petits souliers : « Une chose est certaine, c'est qu'on est sur la corde raide», avouait le dép

La Sepanso quitte l'IPHB

Communiqué de presse de la SEPANSO BEARN



La SEPANSO-BEARN a pris note de la décision de l'IPHB en date du 17 janvier d'interrompre la procédure de renforcement d'ours. Après un an à compter et recompter les trois derniers malheureux plantigrades survivants, un an de participation à de multiples commissions ou sous-commissions où notre patience a été plus que mise à l'épreuve, après tous les d

L'IPHB ne tient pas parole : le FIEP Groupe Ours Pyrénées quitte l'IPHB

Communiqué de presse du FIEP (Fonds d'Intervention Eco Pastoral / Groupe Ours Pyrénées)L'IPHB ne tient pas parole Le FIEP Groupe Ours Pyrénées quitte l'IPHB 

En renonçant au renforcement, Jean Lassalle a engagé l'IPHB dans une impasse, sous prétexte que le ministre Serge Lepeltier a annoncé le renforcement de l'ours en Béarn avant la fin de la consultation de 3 mois lancée par le président de l'IPHB l