IPHB - 2013 L'audit externe

L’Institution patrimoniale du Haut Béarn va perdre deux communes historiques

Borce et Etsaut ont décidé de quitter le Syndicat mixte du Haut Béarn.

Le 21 novembre dernier, la commune de Borce a voté par huit voix pour, deux contre et une abstention, sa volonté de quitter le syndicat mixte qui gère l'Institution patrimoniale du Haut Béarn (IPHB), présidé par Jean Lassalle. Jeudi dernier, c'était au tour du Conseil municipal d'Etsaut. Une délibération motivée pa

Cochons de payeurs

Ou pourquoi donc faire payer les bobos parisiens ?

Claude Carrière est le Président de la Fédération pastorale de l'Ariège.

Aujourd'hui, dans la Dépêche, : “Les aides de la politique agricole commune s'arrêtent en 2014. Le programme de soutien à l'économie de montagne, qui était cofinancé par l'Union européenne, permet le fonctionnement de la fédération… et à monter de

Le trou géant de l'IPHB

L'IPHB n'a plus un balle

Bis repetita placent. Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? Avec un trou de 90.000 € dans son budget, l'IPHB, Institution patrimoniale du Haut-Béarn est en mesure de fonctionner jusqu'à mi-octobre. Après, c'est le trou géant, le froid béarnais.

Dépendant des subventions des collectivités publiques pour son fonctionn

IPHB: Parasites des moutons, comment obtenir des subventions

L’IPHB ne sert plus à rien ! Les laïus des présidents

Dans la lettre de l’institution Patrimoniale du Haut-Béarn n° 10 de novembre 2013, tous les “Présidents de commissions” et autres pontes que compte le grand machin ollagnonesque, fossoyeur de l’ours en Béarn, ont été priés d’y aller de leurs petits laïus d’autosatisfaction stalinienne et de plaintes de vierges béarnaises

La Sainte Lettre de l'IPHB

Il y a 20 ans, Dieu est descendu sur le Haut-Béarn.

Une âme pieuse béarnaise m’a envoyé la lettre de l’institution Patrimoniale du Haut-Béarn n° 10 de novembre 2013. Ce journal papier de 4 pages A3, publiée à 7.500 exemplaires quand même, est éditée par le Saint Dicat Mixte du Très-Haut-Béarn et dirigé par Saint-Jean de Lassalle. C’est bien sûr l’IPHB qui paie cette “communicati

IPHB : mourir à 20 ans

l’IPHB fait doublon

L’IPHB fête ses 20 ans dans le tourment

Anniversaire - Ce soir (NDLB : 30/01/2014) l’Institution Patrimoniale du Haut-Béarn réunit ses partenaires. Son avenir est incertain.“S’il n’y a pas d’autres solutions, je suis partisan de la dissoudre. On ne mégotera pas, on ne fera pas les choses à moitié pour rester dans l’histoire. A nos e

IPHB Mourir debout

Institution patrimoniale du Haut-Béarn : retour sur un vrai bras de fer à Oloron

L’institution patrimoniale va lancer sa propre étude pour évaluer son bilan. Le Conseil général a déjà mis la sienne en route.

Une étude est en cours, portée par le Conseil général, pour évaluer le travail de l’Institution patrimoniale du Haut Béarn (IPHB) pour les années 2007 à 2013. Mais une

IPHB: ça sent le sapin!

Laurent Mermet dispose d’une double formation d’écologie (École Normale Supérieure) et de gestion (doctorat de l’Université Paris-Dauphine). Il est actuellement Professeur de gestion de l’environnement à l’ENGREF-AgroParisTech. Il travaille notamment sur l’analyse stratégique de la gestion environnementale, sur les problèmes de négociation liés à l’environnement, et sur les théories et méthodes de la prospe

Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît

Audit : L’IPHB contre-attaque Bras de fer - Conseillers généraux et régionaux ont boudé la réunion de l’Institution patrimoniale du Haut Béarn hier soir.

Aucun élu du département des Pyrénées-Atlantiques ou de la région Midi-Pyrénées n’a siégé le mardi 3 décembre 2013 au conseil de gestion de l’IPHB. Le président par intérim, (l’autre, usé jusqu’au genou s’apprète à faire son ent

IPHB : "impossible de déroger à nos statuts, nos règles, nos fondements"

La république des Pyrénées a publié dans sa version papier du 14 novembre, un petit article intitulé "Dialogue de sourd à l’IPHB". Il parle de "" audit externe. Je cite:

qui parle au nom de l’IPHB joue les vierges effarouchées. Le Conseil Général serait donc en train de violer les statuts de l’IPHB en proposant un audit externe alors que ce serait à l’IPHB à se donner sa propre évaluation,

IPHB La chétive pécore s'enfla si bien qu'elle creva

Ou la grenouille qui voudrait se faire aussi grosse que le boeuf

Cette note est la suite de “Une grenouille vit un BoeufQui lui sembla de belle taille.Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille,Pour égaler l'animal en grosseur,Disant : "Regardez bien, ma soeur ;Es

IPHB : Coupons leur les c... crédits

L'IPHB est au bord du suicide, mais les responsables, ce sont les autres!

Cela fait des années que je me demande pourquoi certains élus socialistes continuent à accorder des finances à l’IPHB, finances données sans établissement de dossiers, sans bilans des actions financées et qui servent à couvrir à plus de 75% les ...frais de fonctionnement de l’établissement et non « le dévelo